Portail  Universitaires  Jacques Chevallier

Jacques Chevallier

Professeur émérite, Droit public.

Articles

Jacques Chevallier, « Expertise scientifique et décision politique », Revue de droit sanitaire et social, N° 5, 2020, p. 831

Jacques Chevallier, « La construction d'un discours expert : France Stratégie », Discours administratifs, droit(s) et transformations sociales, 2020, p. NC

Jacques Chevallier, « Les autorités administratives indépendantes : un produit d’importation ? », Néolibéralisme et américanisation du droit, 2019, p. NC

Jacques Chevallier, « Mai 1968 : révolution dans la doctrine administrativiste ? », L'Actualité juridique. Droit administratif, N° 19, 2018, p. 1075

Jacques Chevallier, « Ce qui fait discipline en droit », Qu’est-ce qu’une discipline juridique ? Evolution et recomposition des disciplines juridiques dans les facultés de droit, Lextenso, 2018, pp. 47-59

Jacques Chevallier, « La Soft Law. Le point de vue d'un interniste publiciste », Regards croisés sur la soft law en droit interne, européen et international,, Paris, Lextenso, 2018, pp. 77-89

Voir plus

Jacques Chevallier, « La vie privée à l'épreuve de la société numérique », Penser le droit à partir de l’individu. Mélanges en l’honneur d’Elisabeth Zoller, Paris, Dalloz, 2018, pp. 563-576

Jacques Chevallier, « Le "public" du code », in G. Koubi, L. Cluzel-Métayer, W. Tanzani (dir.), Lectures critiques du Code des relations du public avec l’administration, Paris, Lextenso, 2018, pp. 127-140

Jacques Chevallier, « Les Nudges dans la modernisation de l'action publique », Nudges et normativités. Généalogies, concepts et applications, Hermann, 2018, pp. 227-238

Jacques Chevallier, « Les soubassements idéologiques de l’ordre public économique », L'ordre public économique, Lextenso, 2018, pp. 37-49

Jacques Chevallier, « L’État de droit au défi de l’État sécuritaire », Le droit malgré tout. Hommage à François Ost, Bruxelles, Presses de l'Université Saint-Louis, 2018, pp. 293-312

Jacques Chevallier, « Qu'est-ce qu'un bon juriste ? », in M. Vogliotti (dir.), Pour une nouvelle éducation juridique, L'Harmattan, 2018, pp. 55-64

Jacques Chevallier, « Démocratie sanitaire et citoyenneté administrative », Revue de droit sanitaire et social, N° 3, 2016, p. 487

Jacques Chevallier, « La simplification de l'action administrative et la question du droit », Revue française d'administration publique, 2016, pp. 205-214

Jacques Chevallier, « Heurs et malheurs de l'institution psychiatrique », L’institution psychiatrique au prisme du droit. La folie entre administration et justice,, 2015, p. NC

Jacques Chevallier, « L'Union européenne comme espace démocratique », L’identité du droit de l’Union européenne. Mélanges en l’honneur de Claude Blumann, Bruylant, 2015, pp. 79-91

Jacques Chevallier, « L'apport et le statut de la légistique », La qualité de la loi. Expériences française et européenne,, Mare et Martin, 2015, pp. 31-51

Jacques Chevallier, « Les linéaments d'une théorie sociologique de l'administration », in C. Alonso, A . Duranthon, J. Schmitz (dir.), La pensée du doyen Hauriou à l’épreuve du temps : quel(s) héritage(s) ?, Presses universitaires d'Aix-Marseille, 2015, pp. 621-632

Jacques Chevallier, « A propos de la gouvernance universitaire », L'Etat, Le Droit, le Politique. Mélanges en l'honneur de Jean-Claude Colliard, Dalloz, 2014, p. NC

Jacques Chevallier, « La conférence de consensus sur la récidive : un style nouveau de décision en matière pénale ? », Politique(s) criminelle(s). Mélanges en l’honneur de Christine Lazerges, Dalloz, 2014, pp. 133-146

Jacques Chevallier, « Le débat public à l'épreuve », L'Actualité juridique. Droit administratif, N° 14, 2013, p. 779

Jacques Chevallier, « Le droit administratif vu de la science administrative », L'Actualité juridique. Droit administratif, N° 7, 2013, p. 401

Jacques Chevallier, « L'internormativité », Les sources du droit revisitées - Tome 4 : Théorie des sources du droit, 2013, p. NC

Jacques Chevallier, « La participation des citoyens au fonctionnement de la justice », Rendre (la) justice, 2013, p. NC

Jacques Chevallier, « Peut-on rationaliser la production du droit ? », in Pedone (dir.), L'Union européenne et l'idéal de la meilleure législation,, 2013, pp. 17-28

Jacques Chevallier, « Réflexions conclusives sur « handicap et aptitude à l'emploi » », Revue de droit sanitaire et social, N° 5, 2011, p. 873

Jacques Chevallier, « L'indépendance de la recherche », Indépendance(s). Mélanges en l’honneur de Jean-Louis Autin, Montpellier, Presses universitaires de Montpellier, 2011, pp. 197-214

Jacques Chevallier, « La police est-elle encore une activité régalienne ? », Archives de politique criminelle, 2011, pp. 15-27

Jacques Chevallier, « Le contrôleur général des lieux de privation de liberté », L’administration pénitentiaire face aux principes de la nouvelle gestion publique,, Genoble, Presses universitaires de Grenoble, 2011, pp. 187-201

Jacques Chevallier, « Le droit autorise-t-il la rêverie ? », L'imaginaire en droit, Bruxelles, Bruylant, 2011, pp. 125-139

Jacques Chevallier, « Les associations dans l'orbite du droit », Mélanges François Julien-Laferrière, Bruxelles, Bruylant, 2011, pp. 119-131

Jacques Chevallier, « Penser à partir de Pierre Clastres : l’État et le devoir de parole », Pierre Clastres, 2011, p. NC

Jacques Chevallier, « Le statut des autorités administratives indépendantes : harmonisation ou diversification ? », Revue française de droit administratif, N° 5, 2010, p. 896

Jacques Chevallier, « Droit et action publique », Le droit figure du politique. Etudes offertes à Michel Miaille,, 2009, p. NC

Jacques Chevallier, « L'enseignement du droit en question », Administration et politique : une pensée critique et sans frontières, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2009, pp. 111-120

Jacques Chevallier, « Libres propos sur la démarche scientifique », Etudes en l’honneur du professeur Jean-Arnaud Mazères, Litec, 2009, pp. 125-135

Jacques Chevallier, « Droit et mémoire », Mélanges Andrée Lajoie, 2008, p. NC

Jacques Chevallier, « Management public et droit », Politiques et Management public, 2008, pp. 93-100

Jacques Chevallier, « Juriste engagé(e) ? », Frontière du droit, critique des droits.,, Paris, LGDJ, 2007, pp. 305-310

Jacques Chevallier, « L'Etat stratège », Le Temps de l'Etat. Mélanges en l'honneur de Pierre Birnbaum, Paris, Fayard, 2007, pp. 372-285

Jacques Chevallier, « L'héritage politique de la colonisation », La situation post-coloniale, Paris, Presses de Sciences Po, 2007, pp. 360-377

Jacques Chevallier, « Le Conseil d'Etat au coeur de l'Etat », Pouvoirs - Revue française d’études constitutionnelles et politiques, 2007, p. NC

Jacques Chevallier, « Etat de droit et relations internationales », Annuaire français de relations internationales, 2006, pp. 4-17

Jacques Chevallier, « La démocratie délibérative : mythe et réalité », Politiques, communication et technologies. Mélanges en hommage à Lucien Sfez,, Paris, Presses universitaires de France, 2006, pp. 75-87

Jacques Chevallier, « Pour une sociologie du droit constitutionnel », L'architecture du droit. Mélanges en l'honneur de Michel Troper, Paris, Economica, 2006, pp. 281-297

Jacques Chevallier, « Souveraineté et droit », Les évolutions de la souveraineté, 2006, pp. 203-219

Jacques Chevallier, « La gouvernance et le droit », Mélanges Paul Amselek, Bruxelles, Bruylant, 2005, pp. 189-207

Jacques Chevallier, « Politiques publiques et changement social », Revue française d'administration publique, 2005, pp. 383-390

Jacques Chevallier, « L'Etat régulateur », Revue française d'administration publique, 2004, pp. 473-482

Jacques Chevallier, « La science administrative et le paradigme de l'action publique », : Études en l’honneur de Gérard Timsit, Bruxelles, Bruylant, 2004, pp. 267-292

Jacques Chevallier, « Réflexions sur la notion de discrimination positive », Libertés, justice, tolérance, Mélanges Cohen-Jonathan, Bruxelles, Bruylant, 2004, pp. 415-428

Jacques Chevallier, « Science politique et science juridique », in Eric Darras, Olivier Philippe (dir.), La science politique une et multiple, L'Harmattan, 2004, pp. 41-59

Jacques Chevallier, « La gouverrnance, un nouveau paradigme étatique ? », Revue française d'administration publique, N° 105, 2003, pp. 203-217

Jacques Chevallier, « Etat et ordre concurrentiel », L’ordre concurrentiel. Mélanges en l’honneur d’Antoine Pirovano, Paris, Editions Frison-Roche, 2003, pp. 59-72

Jacques Chevallier, « Lutte contre les discriminations et Etat providence », Lutter contre les discriminations, 2003, p. NC

Jacques Chevallier, « Doctrine juridique et science juridique », Droit et Société, 2002, pp. 103-119

Jacques Chevallier, « Doctrine ou science? », L'Actualité juridique. Droit administratif, N° 7, 2001, p. 603

Jacques Chevallier, « Droit constitutionnel et institutions politiques : les mésaventures d'un couple fusionnel », La République. Mélanges en l'honneur de Pierre Avril, Montchrestien, 2001, pp. 183-199

Jacques Chevallier, « Lutte contre la corruption et loyauté dans les relations internationales », in Josepha Laroche (dir.), La loyauté dans les relations internationales, L'Harmattan, 2001, pp. 141-176

Jacques Chevallier, « Mondialisation du droit ou droit de la mondialisation ? », Le droit saisi par la mondialisation, Bruylant, 2001, pp. 37-61

Jacques Chevallier, « La transformation de la relation administrative : mythe ou réalité ? », Recueil Dalloz, N° 38, 2000, p. 575

Jacques Chevallier, « L'obligation en droit public », Archives de philosophie du droit, 2000, pp. 179-194

Jacques Chevallier, « Comment se crée un ministère ? », in Pierre Lascoumes (dir.), Instituer l'environnement. Vingt-cinq ans d'administration de l'environnement, L'Harmattan, 1999, pp. 21-48

Jacques Chevallier, « Les transformations de la citoyenneté », Regards sur l'actualité : mensuel de la vie publique en France, 1999, pp. 3-18

Jacques Chevallier, « Le Conseil d'Etat à la Libération », La revue administrative. Histoire-Droit-Société, 1998, pp. 46-52

Jacques Chevallier, « Régulation et polycentrisme dans l'administration française », La Revue administrative, 1998, pp. 43-53

Jacques Chevallier, « Vers un droit post-moderne ? Les transformations de la régulation juridique », Revue du droit public et de la science politique, 1998, pp. 659-714

Jacques Chevallier, « La mise en oeuvre de la réforme des télécommunications », Revue française de droit administratif, N° 6, 1997, p. 1115

Jacques Chevallier, « La fin des écoles ? », Revue du droit public et de la science politique en France et à l'étranger, N° 3, 1997, pp. 679-700

Jacques Chevallier, « Le service public : regards sur une évolution », L'Actualité juridique. Droit administratif, 1997, p. 8

Jacques Chevallier, « La nouvelle réforme des télécommunications : ruptures et continuités », Revue française de droit administratif, N° 5, 1996, p. 909

Jacques Chevallier, « Essai d'analyse structurale du Préambule », in Geneviève Koubi (dir.), Le Préambule de la Constitution de 1946 : antinomies juridiques et contradictions politiques, Presses universitaires de France, 1996, pp. 13-36

Jacques Chevallier, « L'élite politico-administrative : une interpénétration discutée », Pouvoirs - Revue française d’études constitutionnelles et politiques, 1996, pp. 89-100

Jacques Chevallier, « L'épuration au Conseil d'Etat », Le rétablissement de la légalité républicaine, Edtions Complexe, 1996, pp. 447-460

Jacques Chevallier, « Le statut général des fonctionnaires de 1946 : un compromis durable », La revue administrative. Histoire-Droit-Société, 1996, pp. 7-21

Jacques Chevallier, « Les lois expérimentales », L'écriture du droit, Editions Diderot, 1996, pp. 167-203

Jacques Chevallier, « For intérieur et contrainte institutionnelle », in CURAPP (dir.), Le for intérieur, Presses universitaires de France, 1995, pp. 251-266

Jacques Chevallier, « Identité, organisation, institution », in CURAPP (dir.), L'identité politique, Paris, Presses universitaires de France, 1994, pp. 239-251

Jacques Chevallier, « Le droit administratif entre science administrative et droit constitutionnel », in CURAPP (dir.), Le droit administratif en mutation, Paris, Presses universitaires de France, 1993, pp. 11-40

Jacques Chevallier, « Les interprètes du droit », in CURAPP (dir.), La doctrine juridique, Paris, Presses universitaires de France, 1993, pp. 259-282

Jacques Chevallier, « Décentralisation et politiques publiques », L'Actualité juridique. Droit administratif, 1992, p. 120

Jacques Chevallier, « Constitution et communication », Recueil Dalloz, N° 37, 1991, p. 247

Jacques Chevallier, « La réglementation des télécommunications », L'Actualité juridique. Droit administratif, N° 3, 1991, p. 203

Jacques Chevallier, « Illégalité des procédures officieuses de sélection mises en place par certaines universités pour l'entrée en premier cycle », L'Actualité juridique. Droit administratif, N° 2, 1991, p. 151

Jacques Chevallier, « La mutation des postes et télécommunications », L'Actualité juridique. Droit administratif, N° 10, 1990, p. 667

Jacques Chevallier, « Du principe de séparation au principe de dualité », Revue française de droit administratif, N° 5, 1990, p. 712

Actualités Publications Communications
  • « Les interprétations concurrentes de la constitution »
    Nanterre, le 20 mai 2021

  • « Le Droit administratif d’André Demichel »
    en visio-conférence, le 08 avril 2021

  • « La transformation numérique du service public : Une nouvelle crise ? »
    en visio-conférence, le 14 janvier 2021

  • « Pratiques, institutions et modes de transmission du commun »
    en visio-conférence, le 17 novembre 2020

  • « L’émergence d'un droit des plateformes »
    Lyon, le 21 octobre 2020

  • Voir plus

  • « L'identité de l'État dans la globalisation »
    Cergy-Pontoise cedex, le 06 février 2020

  • « Débat autour de l'ouvrage "Les grands arrêts politiques de la jurisprudence administrative" »
    Paris, le 29 janvier 2020

  • « La loi de 1979 sur les archives »
    Paris, le 03 décembre 2019

  • « Le numérique »
    Nanterre, le 29 novembre 2019

  • « La police de la liberté en économie de marché »
    Le Havre, le 21 novembre 2019

  • « Est-ce la fin du modèle français d'Etat ? »
    Aix-en-Provence, le 13 novembre 2019

  • « La télémédecine saisie par le droit »
    Paris, le 08 novembre 2019

  • « Logiques des législations antiterroristes : entre reconfiguration et défiguration du droit ? »
    Evry, le 26 septembre 2019

  • « Les juges, gardiens de l'expertise dans l'action publique ? »
    Paris, le 18 juin 2019

  • « Semaine doctorale intensive »
    Paris, le 17 juin 2019

  • « Les impensés du droit administratif »
    Paris, le 27 mai 2019

  • « Regards croisés sur la justice fiscale (Xe-XXIe siècle) »
    Amiens, le 04 avril 2019

  • « Les outils au service de la déontologie. Regards croisés dans la fonction publique et dans l'entreprise »
    Orléans, le 07 décembre 2018





Tags:

Docteurs en droit et science politique

Bénéficiez d’une page de présentation sur le portail universitaire du droit

Inscription réservée dans un premier temps aux docteurs qualifiés aux fonctions de maître de conférences.

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.