Portail  Actualités de la recherche  Appels  Les mots du droit, les choses de justice

Les mots du droit, les choses de justice

Appel à souscription

Les mots du droit, les choses de justice

Mélanges en l’honneur de Jean Danet

Date limite le mercredi 09 décembre 2020

 

Dire le droit, écrire la justice, défendre les hommes

 

Avocat honoraire après 21 ans d’exercice, maître de conférences à l’Université de Nantes depuis 1995 et membre du Conseil supérieur de la magistrature de 2013 à 2019, Jean Danet aura mené une carrière à l’image de ses recherches, à la fois, riches et plurielles, à la croisée des interactions entre le droit pénal et les autres disciplines qui l’éclairent, sans jamais perdre de vue les enjeux liés à la pratique judiciaire.

Ces nombreux ouvrages, articles et chroniques témoignent de son intérêt inépuisable pour la compréhension de la justice pénale et de ses mutations, parmi lesquels on peut citer La justice pénale entre rituel et management (PUR, 2010) ou bien encore La réponse pénale. Dix ans de traitements des délits (PUR, 2013), fruit d’une recherche empirique qu’il aura dirigé avec le soutien de l’ANR. Il s’impliquera par ailleurs dans plusieurs commissions ministérielles, dont la conférence de consensus sur la prévention de la récidive et la commission sur l’évolution du ministère public pré­sidée par Jean-Louis Nadal (2013). Le droit rural auquel il a consacré sa thèse et une grande part de son activité de praticien mais aussi l’influence prégnante de l’œuvre de Michel Foucault lui ont en outre permis de penser le droit et la justice à hauteur d’homme comme à l’échelle systémique.

À travers cet ouvrage, collègues, avocats, magistrats et amis, ont souhaité rendre hommage à l’avocat et au chercheur mais aussi à l’enseignant qui aura marqué plusieurs générations d’étu­diants.

 

 

Comité scientifique

 

Directeur

François Rousseau, Professeur à l'Université de Nantes

Membres Sylvie Grunvald, Maître de conférences à l’Université de Nantes

Gildas Roussel, Maître de conférences à l’Université de Bretagne occidentale et magistrat à titre temporaire

Virginie Gautron, Maître de conférences à l’Université de Nantes

 

 

Contributions

 

Avant-propos

De qui Jean Danet est-il le nom ?, par Bruno Lavielle, conseiller à la Cour de cassation

 

In limine litis

À quoi servent les livres sur le droit ?, par Rafael Encinas de Munagorri, professeur à l’Université de Nantes

Une révolution dans la Révolution de 1789 : la translation des biens ecclésiastiques à la nation, par Grégoire Bigot, professeur à l’Université de Nantes

 

Première partie. Penser la répression pénale

 

Chapitre 1 : Penser le droit pénal

Henri Donnedieu de Vabres - Le juge et le professeur, par Laurence Leturmy, professeur à l’Université de Poitiers, et Michel Massé, professeur émérite à l’Université de Poitiers

Le principe de fraternité peut-il exclure une incrimination ? À propos du délit de « solidarité », par Christine Lazerges, professeur émérite à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Les défis de l’herméneutique pour la science pénale moderne, par Massimo Vogliotti, professeur à l’Université du Piémont Oriental

Bleue comme une orange. Sur la crise de la compétence territoriale en droit pénal français, par Laurent Rousvoal, maître de conférences à l’Université de Rennes 1

Le traitement pénal dit malade mental, par François Rousseau, professeur à FUniversité de Nantes

Quand céder n’est pas consentir, par Claire Saas, magistrate

 

Chapitre 2 : Penser la peine

 « La peine et le bagne », par Gildas Roussel, maître de conférences à l’Université de Bretagne occidentale et magistrat à titre temporaire, et Benoît Rousseau, vice-président du TGI de Cayenne

La peine équitable, par Xavier Pin, professeur à l’Université Jean Moulin Lyon 3

Soigner, moraliser et contrôler : l’injonction de soin au carrefour de finalités plurielles, par Virginie Gautron, maître de conférences à l’Université de Nantes

Le travail du juge de l’application des peines en détention, par Jean-Marie Delarue, ancien contrôleur des lieux de privation de liberté

 

 

Deuxième partie. Penser la justice pénale

 

Chapitre 1 : Penser le procès

Entre aristocratie judiciaire et humiliores - La Justice à la croisée des destins de ses acteurs et de ses usagers, par Serge Guinchard, professeur émérite à l’Université Paris 2 Panthéon-Assas

Le juge, l’avocat et l'émotion, par Denis Salas, magistrat

Le CSM confronté à l’exigence d’indépendance de l’autorité judiciaire, par Didier Boccon-Gibod, premier avocat général honoraire à la Cour de cassation et ancien membre du Conseil supérieur de la magistrature

La motivation des arrêts de la Chambre criminelle, par Lionel Ascensi, conseiller référendaire à la Cour de cassation et maître de conférences associé à l’Université d’Angers

Garanties versus efficience. Le rationnel est-il toujours raisonnable ?, par Soraya Amrani-Mekki, professeur à l’Université Paris Nanterre

Réformer la justice en France - Sur quelques tendances à l’œuvre, par Loïc Cadiet, professeur à l’École de droit de la Sorbonne

 

Chapitre 2 : Penser la défense pénale

L’éloge de la défense politique selon Jean Danet, par François Saint-Pierre, avocat au barreau de Lyon

La défense pénale est un métier, par Philippe Vouland, avocat au barreau de Marseille

La défense en CRPC, par Maxime Tessier, avocat au barreau de Rennes

La défense pénale au défi de l’intelligence artificielle, par Catherine Glon, avocate au barreau de Rennes

L’oralité des débats et les discours d’audience, par Henri Leclerc, avocat au barreau de Paris

 

Troisième partie. Comprendre l’élaboration du droit pénal

 

Chapitre 1 : Élaborer des Politiques pénales

Analyse des causes d’un demi-échec de la loi pénale du 15 août 2014, par Dominique Raimbourg, avocat honoraire au barreau de Nantes et député honoraire, et Sarah Hias, doctorante à l’Université de Nantes

Comment fonder les politiques pénales sur des preuves : réflexions sur la conférence de consensus sur la prévention de la récidive, par Nicole Maestracci, magistrale et membre du Conseil constitutionnel

Le parquet face a ses exigences nouvelles d’effectivité, par Vincent Lesclous, procureur général près la Cour d’appel de Bordeaux

Du chiffre et du sens en droit pénal, par Jean-Paul Jean, président de chambre honoraire à la Cour de cassation

 

Chapitre 2 : Chercher au-delà du droit

Une criminologie française est-elle concevable et si oui pourquoi faire ?, par Alain Blanc, magistrat honoraire et ancien président de l’association française de criminologie

La générativité de la justice à la lumière de l’œuvre de Paul Ricœur, par Antoine Garapon, magistrat et secrétaire général de l’institut des hautes études sur la justice

La fabrique des populations problématiques par les politiques publiques - Tout l’intérêt de faire du terrain ensemble, juriste et sociologue, par Véronique Guienne, professeur émérite à l’Université de Nantes

Droit social vs droit pénal. Le cas des colonies, par Jean-Pierre Le Crom, directeur de recherche au CNRS

La passion du pénal et de l’art. Car le réel comme le social restent subjectivement intolérables ?, par Reynald Brizais, maître de conférences en psychologie sociale à la retraite (Université de Nantes)

 « La Bête est intacte ». Le philosophe, l’essayiste et le militant sur la torture et la confiance au monde, par Jean-Michel Chaumont, professeur à l’Université catholique de Louvain et chercheur qualifié au Fonds national de la recherche (Belgique)

 

La parole est à la défense / En guise de conclusion

L’abécédaire de Jean Danet, propos recueillis par Pierre-Yves Marot, vice-procureur de la République près du TGI de Fort-de-France

 

 

Prix de souscription jusqu’au 9 décembre 2020 : 89 € au lieu de 109 €

Date limite pour figurer parmi la liste des souscripteurs : 19 octobre 2020



Document

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2020 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech