Portail universitaire du droit

Parutions

Les dernières parutions

Portail  Recherche  Actualités  Toutes les parutions  Le Droit face à l’économie sans travail
9782406084051


Parution : 08/2019
Editeur : Classiques Garnier
ISBN : 978-2-4060-8405-1
Site de l'éditeur

Le Droit face à l’économie sans travail

Tome I. Sources intellectuelles, acteurs, résolution des conflits


Présentation

Dix ans après le début de la crise des subprimes, la conjoncture des premières années du troisième millénaire demande un regard ample sur les dynamiques de l’économie sans travail, entendue comme l’ensemble des opérations financières qui ne rémunèrent directement ni le travail humain ni l’échange d’un bien.

 

Table des matières

Luisa Brunori, Serge Dauchy, Olivier Descamps et Xavier Prévost, Introduction, p. 9

 

Première partie. Les sources intellectuelles

Bertrand Crettez, Une analyse économique de l’invisible, p. 19

Mathieu Arnoux, Valeur sociale du travail et émergence de l’économie (Europe, Xe-XIIIe siècles), p. 33

Giacomo Todeschini, Stérilité de la monnaie et productivité du capital à la fin du Moyen Âge. Le signifié scolastique des notions d’utilité de l’argent et d’intérêt (XIIIe-XVe siècle), p. 43

Wim Decock, L’esprit catholique du capitalisme. Éthique et investissement selon Musculus et Lessius, p. 57

David Deroussin, Aux origines libérales du revenu de base, p. 87

Mathias Schmoeckel, Observations introductives à l’histoire des contrats à terme, p. 115

 

Deuxième partie. Les acteurs

Daniel Gutmann, Le risque économique et le droit fiscal, p. 137

Alexis Mages, Le discours des juristes français sur la libéralisation du crédit (XVIe-XVIIIe siècle), p. 151

Nelly Hissung-Convert, L’économie sans travail sous la plume des juristes aux XVIIIe et XIXe siècles. La spéculation sur les marchés à terme, p. 173

Annamaria Monti, Intermédiation financière et tutelle des « consommateurs ». Perspectives de juristes (Italie, XIXe-XXe siècles), p. 193

Jean Hilaire, Le notariat et la pratique des affaires, p. 211

Edouard Richard, On n’est jamais si bien servi que par les autres. Administrateurs et opérations sur le capital social (milieu du XIXe siècle – 1930), p. 221

Anne Rousselet-Pimont, Le roi, la loi et la rente à l’époque moderne, p. 243

Olivier Serra, Naissance de l’imposition du revenu des capitaux mobiliers en France, p. 265

 

Troisième partie. La résolution des conflits

Frédéric Lobez, Finance et travail. Une relation conflictuelle, p. 285

Andrea Addobbati, Le marché des paris à Florence (1550-1600). Une question de politique monétaire, p. 305

Victor Simon, La circulation des capitaux français dans les échelles du Levant et de Barbarie (XVIe-XVIIIe siècles), p. 327

Wouter Druwé, La clause au porteur dans les consilia et decisiones aux Pays-Bas méridionaux (XVIe siècle), p. 343

Jean Hilaire, La résolution des conflits dans un contexte d’économie sans travail, p. 361

Florent Garnier, L’arbitrage forcé entre associés (1807-1856), p. 369

Carine Jallamion, Le juge français au service de l’investissement. Le développement en France de l’arbitrage commercial international (XIXe-XXe siècle), p. 387

Histoire du droit , Vol. 6 , 421 pages.  49 €