Portail universitaire du droit

Parutions

Les dernières parutions

Portail  Recherche  Actualités  Toutes les parutions  La démocratie connectée : ambitions, enjeux, réalité
979-1-0975-7804-6


Parution : 12/2018
Editeur : UMR Droits International, Comparé et Européen (DICE)
ISBN : 979-1-0975-7804-6
Site de l'éditeur
Notice SUDOC

La démocratie connectée : ambitions, enjeux, réalité


Présentation

Présentant une version enrichie de la Journée décentralisée de l’AFDC organisée à Toulon par le CDPC Jean-Claude Escarras et l’ILF-GERJC, en novembre 2016, cet ouvrage explore l’impact réel de la « révolution numérique » qui modifie, chaque jour un peu plus, nos modes de vie. Cette révolution technologique a une incidence sur la vie démocratique et sur le fonctionnement de nos institutions.
Certains assurent déjà qu’internet garantit un meilleur pluralisme de l’information ou expliquent que les blogs, forums et autres réseaux sociaux sont les nouveaux lieux des débats de société. D’autres mettent en avant que ces mêmes réseaux sociaux offrent les moyens aux citoyens d’exercer une sorte de contre-pouvoir. L’Estonie, ou plus récemment la France, ont donné la possibilité aux citoyens de participer à l’écriture de leur Constitution nationale ou au processus législatif via internet.
Internet semble ainsi offrir de nouveaux outils à la démocratie. Cependant, cette démocratie connectée n’est-elle pas qu’une illusion ? Les représentants sont-ils vraiment plus accessibles ? Les citoyens se sentent-ils réellement plus impliqués ?
Peut-on réellement espérer un renouvellement de la vie démocratique grâce au numérique ? Des risques de dérives semblent poindre. Dès lors, peut-on les éviter ou du moins les anticiper pour mieux les contenir ? L’ensemble de ces questions est abordé tout au long de la journée d’étude dont cet ouvrage est issu.

 

Sommaire

Caterina Severino, Professeur à l’Université de Toulon

Propos introductifs. Ambitions et limites de la démocratie connectée

 

Partie I. Citoyens et numérique : de la communication par internet à l’idée d’une République numérique

 

Jean Gicquel, Professeur émérite de l’Université Paris I (Panthéon-Sorbonne)
Propos introductifs à la séance

Ariane Vidal-Naquet, Professeur à l’Université d’Aix-Marseille

Le citoyen co-législateur : quand, comment, pour quels résultats ?

Jean-Philippe Derosier, Professeur à l’Université de Lille 2 - Droit & Santé

Le numérique comme outil de contrôle des gouvernants

 

Discussion

 

Sophie Lamouroux, Maître de conférences HDR à l’Université d’Aix-Marseille

Garanties démocratiques et numérique

François-Bernard Huyghe, Directeur de recherche à l’IRIS

Numérique : activisme et influence politique

 

Discussion

 

Partie II. Gouvernants et numérique : entre véritable opportunité et risque d’instrumentalisation

 

Pascal Jan, Professeur à l’Institut d’Études Politiques de Bordeaux
Propos introductifs à la séance

Michaël Bardin, Maître de conférences à l’Université d’Avignon

Les partis politiques face au numérique : entre adaptation stratégique et émergence de nouveaux mouvements

Priscilla Jensel-Monge, Maître de conférences à l’Université d’Aix-Marseille

L’utilisation des réseaux sociaux par les parlementaires : instrument de revitalisation de la démocratie représentative ?

Idris Fassassi, Professeur à l’Université de Picardie Jules Verne

Les effets des réseaux sociaux dans les campagnes électorales américaines

 

Discussion

 

Marthe Fatin-Rouge Stefanini, Directrice de recherches au CNRS, UMR 7318 DICE, ILF-GERJC
Propos conclusifs. Quel avenir pour le citoyen dans la « démocratie numérique » ?

Confluence des droits , Vol. 5 , 146 pages.