Portail universitaire du droit

La révolution de 1958

Colloque

La révolution de 1958

Du jeudi 22 novembre 2018 au vendredi 23 novembre 2018

Présentation

« C’était bien une révolution » (L. Hamon, De Gaulle dans la république, 1958)

Il y a différentes manières d’envisager la naissance, il y a 60 ans, de la Ve République, et des événements complexes qui ont conduit à la disparition de la IVème et à l’élaboration de la constitution du 4 octobre 1958. Mais le fait est que nombre des principaux acteurs de cette mutation y ont vu, à l’époque, une véritable révolution : c’est ainsi que Michel Debré, futur maître d’œuvre de la constitution, et futur premier ministre de la Ve République n’hésite pas à le déclarer expressément, dès le 16 mai 1958, au conseil de la république :

« La révolution, c’est une prise de conscience qui s’étend un vaste ensemble. C’est le début d’une ère nouvelle, en tout cas d’une espérance de renouvellement.

Ne nous y trompons pas (…). C’est une révolution qui a voulu prendre corps en Algérie, révolution née d’un refus de se laisser aller, révolution qui trouve sur place des éléments de force et de puissance. (…) Dans l’émotion révolutionnaire d’un jour, une fraternité neuve s’est faite. (…). »

Tel est donc le fil rouge de ce colloque, qui entend s’interroger sur la consistance de la révolution de 1958, en évoquant, successivement, les hommes qui y ont pris part, la nature du bouleversement, ses finalités et ses prolongements - et en particulier, le fait que sa dimension révolutionnaire sera rapidement gommée, ou dissimulée, par ses principaux bénéficiaires.

Ce colloque présente une véritable dimension transdisciplinaire, puisque des historiens spécialistes de la période interviendront en parallèle des spécialistes de droit constitutionnel et des institutions. De plus, d’autres financements sont recherchés dans le cadre du Soixantenaire de la Constitution de la Cinquième République.

 

Programme

 

Jeudi 22 novembre 2018

(Salle du Conseil, Université Paris Descartes)

 

Partie 1 - Une révolution ! Les faits et les hommes

 

9h15 : Les événements, 13 mai - 29 mai - 4 octobre
M. Hugues Moutouh, Président de Kairos Advisory, ancien Préfet de la Creuse

10h00 : Les acteurs
M. Olivier Dard, Professeur en Histoire contemporaine et en Histoire politique à l’Université Paris IV Paris Sorbonne

10h45 : Pause

11h00 : Les constituants
M. Dominique Maillard Desgrées du Loû, Professeur à l’Université Paris Descartes

11h45 : Les précédents
M. Christophe Boutin, Professeur à l’Université de Caen

 

12h30 : Déjeuner

 

Partie 2 - Une révolution ? Qualifier la rupture

 

13h30 : Révolution ou continuité ?
Mme Anne-Marie Le Pourhiet, Professeur à l’Université de Rennes 1

14h15 : Révolution ou parenthèse ?
M. Eric Peuchot, Maître de conférences HDR à l’Université Paris Descartes

15h00 : Révolution, complot ou coup d’État ?
M. Alexandre Viala, Professeur à l’Université de Montpellier

15h45 : Pause

16h00 : Révolution ou contre-révolution ?
M. Stéphane Caporal-Gréco, Professeur à l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne

16h45 : Révolution dissimulée ?
M. Alain Laquièze, Professeur à l’Université Paris Descartes

17h30 : Fin de la journée

 

Vendredi 23 novembre 2018

(Ancienne Bibliothèque de recherche, Faculté de droit, d'économie et de gestion)

 

Partie 3 – Révolutionner : Le projet

 

9h15 : Gouverner
M. Jean-Marie Denquin, Professeur émérite à l’Université Paris-Nanterre

10h00 : Administrer
M. Arnaud Teyssier, Historien, Professeur associé à l’École Normale Supérieure, ancien Conseiller de Philippe Seguin à l’Assemblée Nationale et ancien Directeur du Centre d’études et de prospective du ministère de l’Intérieur

10h45 : Pause

11h00 : Durer
M. Frédéric Rouvillois, Professeur à l’Université Paris Descartes

11h45 : Sanctuariser
Mme Anne-Thida Norodom, Professeur à l’Université Paris Descartes

 

12h30 : Déjeuner

 

Partie 4 - Et après ? Des lendemains qui chantent ?

 

13h45 : La révolution accomplie ?
M. Philippe Lauvaux, Professeur à l’Université Paris II Panthéon-Assas

14h30 : La révolution avortée ?
M. Bruno Daugeron, Professeur à l’Université Paris Descartes

15h15 : Pause

15h30 : La révolution trahie ?
M. Olivier Gohin, Professeur à l’Université Paris II Panthéon-Assas

16h15 : Une révolution conservatrice ?
M. Didier Linotte, Président du Tribunal suprême de Monaco

17h00 : Fin de la journée

 

 

Entrée gratuite sur inscription par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Salle du Conseil
Université Paris Descartes
12, rue de l'École de Médecine
75006 Paris
Ancienne Bibliothèque de recherche
Faculté de droit, d'économie et de gestion
10, avenue Pierre Larousse
92240 Malakoff

Document