Portail  Actualités de la recherche  Manifestations  La famille au cinéma

La famille au cinéma
vendredi28juin2013
09:0018:00

Colloque

La famille au cinéma

VIes rencontres "Droit et Cinéma"


Droit et Cinéma

VIes rencontres:
La famille au cinéma
La Rochelle

28-29 juin 2013

Programme provisoire
Vendredi 28 juin

9H Accueil des participants

9H30 Allocutions de bienvenue

Sous la présidence d’André Giudicelli, doyen, professeur de droit privé et sciences criminelles, Université de La Rochelle

  • La famille, le droit et le cinéma par Nathalie Goedert, maître de conférences en histoire du droit, Université de Sceaux ; Jean-Baptiste Thierry, maître de conférences en droit privé et sciences criminelles, Université de Lorraine et Estelle Epinoux, maître de conférences en études irlandaises, Université de Limoges

I - PORTRAITS DE FAMILLE

10h – 11h Sous la présidence de Jacques Bouineau, professeur d’histoire du droit, Université de La Rochelle

  • Les filles-mères et les bâtards dans le cinéma muet par Alice Marzloff, doctorante en cinéma, Université Paris V Diderot
  • Vipère au poing. Jalons pour une histoire de la famille en France au début du XXe siècle, par Anne Dobigny-Reverso, docteur en histoire du droit, chargée d’enseignement Université Toulon-Var, juriste consultante

débat

pause

11h15 – 12h15

Sous la présidence de Jacques Bouineau, professeur d’histoire du droit, Université de La Rochelle

  • La représentation de la famille comme signe des mutations du cinéma français par Serge Regourd, professeur de droit public, Université Toulouse 1 Capitole, directeur de l’Institut de Droit de la Culture et de la Communication (EA 785)
  • The Dinner Table, a Battle Field. Adolescence and family in American Teen Films, par Björn Sonnenberg-Schrank, doctorant, assistant chercheur, Université de Cologne

débat

pause déjeuner

14h – 15h15 : Table-ronde La famille dans le cinéma iranienAvec :

  • Nicolas Appelt, doctorant en histoire et esthétique du cinéma, Université de Lausanne
  • Asal Bagheri Griffaton, docteure en sémiologie, Université Paris Descartes, ATER Université Rennes I
  • Sanaz Fotouhi, docteur de l’Université de Nouvelle Galles du Sud, co-directrice du Festival international du film Perse en Australie

débat

pause
15h30 - 17h

Sous la présidence de Françoise Thibaut, professeur des universités, correspondante de l’Institut

  • conférence plénière: Immigrant Families and Alternative Models of Family Life in European Cinema, par Daniela Berghahn, professeur d’études filmiques, Département Media Arts, Royal Holloway, Université de Londres

débat

  • De fragments et d’exils: portraits de famille dans le documentaire Arabe, par Carine Doumit, monteuse et chargée de cours à l’IESAV, Université Saint-Joseph, Beyrouth

débat

pause

II - LA FAMILLE EN CRISE

17h15 – 18h15

Sous la présidence de Serge Regourd, professeur de droit public, Université Toulouse 1 Capitole, directeur de l’Institut de Droit de la Culture et de la Communication (EA 785)

  • La famille en crise: rites, failles, tensions et résolutions dans Intérieurs et Hannah et ses sœurs, par Gilles Menegaldo, professeur émérite en littérature américaine et études cinématographiques, Université de Poitiers
  • Fractured families: The joint-family, the couple’s space and the emerging self in Bengali cinema, par Priyanjali Sen, doctorante, département d’études cinématographiques, Tisch School of The Arts, Université de New York

débat

Samedi 29 juin

9h – 10h

Sous la présidence de Gilles Menegaldo, professeur émérite en littérature américaine et études cinématographiques, Université de Poitiers

  • La représentation de familles fragmentées dans le cinéma d’Alexander Sokurov, par Lenice Barbosa, docteur en cinéma, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle
  • Andrei Zviaguintsev ou l’éclatement du mythe familial en Russie, par Marion Poirson, maître de conférences en cinéma, Université Paul Valéry Montpellier 3

débat

pause

10h15 – 11h30

Sous la présidence de (à préciser)

  • Filiation conflictuelle, communauté et identité dans le cinéma de Gus van Sant, par Céline Saturnino, docteure en études cinématographiques, chargé de cours Université Paul Valéry Montpellier 3
  • L’Œdipe fourvoyé: dysfontionnement familial dans le cinéma de Larry Clark, par Anna Muslewski, doctorante en études cinématographiques et audiovisuelles, Université Paris-Est Marne-la-Vallée, LISAA (EA 4120)
  • To Kill the Family, and the Family of the Killers. Family models in two Julio Bressane’s early films, par Fabio Camarneiro, doctorant São Paulo, chargé de cours Université Fédérale do Espirito Santo

débat pause

III - RECOMPOSITION DU MODELE FAMILIAL

11h45 – 12h45 Sous la présidence de Jean Hauser, professeur émérite de droit privé, Université Montesquieu Bordeaux IV

  • Recomposition familiale et cinéma : de la marâtre à la belle-mère, par François Sauvage, professeur de droit privé, Université Evry-Val d’Essonne
  • Le remariage du veuf, une (vieille) histoire de famille… Autour du film Les invités de mon père d’Anne Le Ny (France, 2010), par Ninon Maillard, maître de conférences en histoire du droit, Université de Nantes

débat

pause déjeuner

14h15 – 15h45

Table-ronde La famille dans le cinéma italien

Animée par Camille Gendrault, maître de conférences en études cinématographiques et audiovisuelles, Université Michel de Montaigne Bordeaux 3

Avec:

  • Xavier Daverat, professeur de droit privé, Université Montesquieu Bordeaux IV
  • Nicoletta Perlo, docteur en droit public, ATER à l’IEP d’Aix-en-Provence
  • Amélie Ravaut, doctorantes en études cinématographiques et chargée de cours, Université Paris Ouest Nanterre La Défense
  • Giuseppina Sapio, doctorante en cinéma, chargée de cours, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, IRCAV

débat

pause

16h – 17h

Sous la présidence de Jean Hauser, professeur émérite de droit privé, Université Montesquieu Bordeaux IV

  • L’Espagne et la reconnaissance de familles multiformes à travers le cinéma de Pedro Almodovar, par Aurélie Noureau, docteur en droit public, chargée de cours, Université de La Rochelle
  • «Famille je vous hais» ou comment les cinéastes homosexuels français portent un regard critique sur l’institution familiale, par Alain Brassart, docteur en études cinématographiques, chargé de cours, Université Charles de Gaulle-Lille III

débat

pause

17h15 – 18h30Sous la présidence de Xavier Daverat, professeur de droit privé, Université Montesquieu Bordeaux IV

  • «Détruire disent-ils»: le couple contre la famille dans la comédie classique hollywoodienne, par Grégoire Halbout, angliciste, docteur en études cinématographiques, chargé de cours, Sciences Po et Université Paris V René Descartes
  • Déconstruction politique de la famille dans le cinéma de genre : autour du Survival et de Rob Zombie, par Ghislain Benhessa, doctorant en droit public, ATER, Université de Strasbourg
  • La séparation dans tous ses états? Le traitement cinématographique des ruptures d’union par les films populaires français contemporains (1990-2012), par Christophe Lamoureux, maître de conférences en sociologie, Université de Nantes et Nicolas Rafin, docteur en sociologie, chargé de recherche au GERS

débat pause20h : Cocktail à la boutique Cinématouvu (10 rue de la Ferté)

22h15 : Film : Love in the Afternoon/Ariane de Billy Wilder (Etats-Unis, 1957), grande salle de La Coursive

 

Comité scientifique

  • Annabel AUDUREAU Docteur en Littérature comparée, Enseignante en Expression et Communication à l’Université de La Rochelle en qualité de PRAG (IUT), vacataire en Littérature française et comparée à la faculté de Lettres modernes de La Rochelle
  • Xavier Daverat, professeur de droit privé, centre de recherches universitaires sur la culture et les créations intellectuelles, Université Montesquieu Bordeaux IV
  • Lucile DESMOULINS, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, Laboratoire CNAM DICEN, (Dispositifs d'Information et de Communication à l'Ère Numérique) EA 4420, Université Paris-Est Marne-la-Vallée, Institut francilien d’ingénierie des services (IFIS, Campus du Val d’Europe)
  • Thomas HELLER, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, Université de Lille3, GERIICO, EA4073
  • Thomas Hochmann, maître de conférences en droit public, Université de Reims Champagne-Ardenne
  • Gilles MENEGALDO, professeur en littérature américaine et études et cinématographiques, UFR Lettres et Langues, Université de Poitiers, équipe FORELL B3, esthétiques comparées, EA 3816
  • Nolwenn MINGANT, maître de conférences en civilisation américaine, Université Sorbonne nouvelle-Paris 3, CREW/CRAN EA 4399
  • Jean-Marie TIXIER, ancien maître de conférences en littérature et cinéma, Université Montesquieu Bordeaux IV

 

Comité d'organisation

  • Danièle ANDRÉ, maître de conférences en civilisation et culture populaire nord-américaines, Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA) EA 1163, Université de La Rochelle
  • Brigitte BASTIAT, docteure en sciences de l’information et de la communication, PRCE d’anglais, Université de La Rochelle, membre associé du CRHIA EA 1163 et du Centre d’études irlandaises de Rennes 2
  • Estelle EPINOUX, maître de conférences en études irlandaises, département d’études anglophones, Université de Limoges chercheur associé à la SOFEIR, à la SAES, membre du comité des publications de la FE2C, membre du groupe de recherche EHIC (Espaces Humains et interactions culturelles à Limoges)
  • Magalie Flores-Lonjou, maître de conférences en droit public, HDR Université de La Rochelle, CEREGE LR-MOS EA 1722, Le blog Droit et cinéma : http://lesmistons.typepad.com
  • Nathalie Goedert, maître de conférences en histoire du droit, HDR, Université Paris SUD, DSR (Droit et sociétés religieuses) EA 1611, responsable du festival ciné-droit à Sceaux :http://festival.cine-droit.over-blog.com/
  • Franck HEALY, maître de conférences en anglais (CIEL), Université de la Rochelle
  • Lionel Miniato, maître de conférences en droit privé et sciences criminelles, Centre universitaire Jean-François Champollion, Institut de droit privé de l’Université Toulouse I Capitole, EA 1920, Le blog Droit et cinéma : http://lesmistons.typepad.com
  • Jean-Baptiste Thierry, maître de conférences en droit privé et sciences criminelles, Université de Nancy 2, Institut François Gény EA 1138 Le blog Carnet de recherches d’un MCF en droit privé Sine lege

Texte de l'appel à communications: La famille au cinéma, Colloque, VIes rencontres Droit et cinéma, 28 et 29 juin 2013, Université de La Rochelle, http://calenda.org/232421La sixième édition des rencontres «Droit et cinéma», organisées depuis 2008 pendant le Festival International du Film de La Rochelle, sera consacrée au thème de la famille dans le cinéma. Nous tenterons par une approche interdisciplinaire (juridique, historique, économique, littéraire, civilisationniste, gestionnaire, sociologique, communicationnelle, cinématographique) d'analyser la famille au prisme du 7ème art.Il existe un nombre incalculable de films, quelles que soient les cinématographies, oscillant entre deux pôles : "Famille je vous aime", "Famille je vous hais" et s’attachant à la famille, à la vie de famille, aux conflits familiaux, soit que la question familiale constitue l’intrigue centrale, soit qu’à travers une intrigue tout autre, on puisse néanmoins recueillir de nombreux éléments relatifs à la famille des personnages.La famille a évolué : auparavant considérée comme uniquement fondée sur et par le mariage, elle est aujourd’hui plurielle. La fin de la distinction entre filiation légitime et naturelle et la reconnaissance aux couples pacsés de droits quasi-équivalents au mariage, et peut-être demain de la possibilité d’un mariage pour tout choix de vie (hétérosexuel ou homosexuel), ont entraîné une profonde mutation du droit de la famille traditionnel, certains auteurs préférant employer l’expression de « droit des couples » (X. Labbée) plutôt que celle de « droit de la famille ».Le cinéma rend-il compte de cette double évolution, en représentant la famille ? Quelle place occupe le mariage dans la constitution d’une famille ? Un couple sans enfant constitue-t-il une famille ? Les familles reconstituées sont-elles représentées ? Quel sort est réservé aux familles monoparentales ? Les couples homosexuels, avec ou sans enfants, ont-ils droit de cité à l’écran ?Ces questions ressurgissent non seulement sous l’angle juridique, mais également sous le prisme cinématographique. Ainsi en va-t-il de la structure de la famille, des liens familiaux, des fonctions et rites de la famille que le 7ème art nous invite à réétudier avec un œil neuf dans un continuum très vaste, allant du critique au ludique.On notera enfin que la famille se présente parfois comme la matrice créatrice des réalisateurs, qu’elle soit réelle, fantasmée, ou sublimée. Si plusieurs cinéastes (parmi lesquels Francis Ford Coppola, Clint Eastwood ou Stanley Kubrick) n’hésitent pas à associer leur famille à leurs travaux, d’autres ont recréé une ambiance familiale autour de leurs réalisations en utilisant les mêmes acteurs et équipes techniques (John Ford, Arnaud Desplechin, Robert Guédiguian), tandis que plusieurs en ont fait un thème récurrent de leur filmographie (Woody Allen, Ingmar Bergman, John Cassavetes, Francis Ford Coppola, Jean-Pierre et Luc Dardenne, Clint Eastwood, Michael Haneke, Elia Kazan, Stanley Kubrick, Louis Malle, François Truffaut ou Yasujiro Ozu).Le colloque envisagé ayant une dimension plurielle, le corpus de films à étudier - qu'ils soient de fiction ou documentaires -, permettra aux communications de s’inscrire dans toute l’histoire cinématographique et toutes les cinématographies nationales, sans exclusive.

Bibliographie indicative

  • Baecque (Antoine de) et Chevallier (Philippe) (dir.), Dictionnaire de la pensée du cinéma, PUF, 2012, coll. Quadrige
  • Cavell (Stanley), A la recherche du bonheur. Hollywood et la comédie du remariage, Ed. de l’Etoile, Cahiers du Cinéma, 1993 (1981)
  • Desbarats (Carole) (Dir.), Derrière la Porte, t. 1 : Les secrets de famille, au cinéma, St Sulpice sur Loire, ACOR, 2001
  • Hardwood (Sarah), Thumim (Janet), Campling (Jo) (ed). Family Fictions: Representations of the Family in 1980s Hollywood Cinema, London: Macmillan Press, 1997
  • Kuhn (Annette), Family Secrets: Acts of Memory and Imagination, Verso, (1995) 2002.
  • Labbée (Xavier), Le droit commun du couple, Presses Universitaires du Septentrion, 2010, Manuels
  • Liebman (Nina C)., Living Room Lectures: The Fifties Family in Film and Television, Texas Film Series Studies, University of Texas Press, 1995.
  • Murat (Pierre), (dir.), Droit de la famille, nos 01.01 et 01.11., Dalloz Action, Dalloz, 5e éd, 2010
  • Poirson-Dechonne (Marion), collectif, Cinémaction, "portraits de famille" n°132, Corlet Editions, 2009.
  • Pomerance (Murray), A Family Affair: Cinema calls Home, London: Wallflower Press, 2008
  • Reiter (Gershon), Fathers and Sons in Cinema, McFarland, 2008.
  • Théry (Irène), Couple, filiation et parenté aujourd'hui, Odile Jacob, La Documentation française, 1998
  • Todd (Emmanuel), L’origine des systèmes familiaux, Gallimard, 2011
  • Williams (Tony), Hearths of Darkness: The Family in the American Horror Film, Fairleigh Dickinson University Press, 1996.

Lieu
Maison de l’étudiant, 3 passage Jacqueline de Romilly, La Rochelle

Accès:Source:

Blog Droit et Cinéma: http://lesmistons.typepad.com/blog/les-vièmes-rencontres-la-famille-au-cinéma/



GIP Mission de recherche Droit et justice
Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2020 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech