Portail  Actualités de la recherche  Manifestations  Droit de l’homme et droit international humanitaire : quelles conséquences sur les transferts d’armements conventionnels de guerre ?

Droit de l’homme et droit international humanitaire : quelles conséquences sur les transferts d’armements conventionnels de guerre ?
&
jeudi10décembre2020
vendredi11décembre2020


Ajouter à mon agenda

 Télécharger au format ICS

Colloque

Droit de l’homme et droit international humanitaire : quelles conséquences sur les transferts d’armements conventionnels de guerre ?


Présentation

 

En France, au Royaume-Uni et en Belgique ‒ trois États parmi les premiers exportateurs européens d’armements conventionnels de guerre ‒, les contentieux relatifs aux autorisations administratives de transfert ne cessent de se multiplier, dénonçant les exportations d’armements vers des États violant avec ces armes le droit international des droits de l’homme et le droit international humanitaire. Sont en particulier invoqués les engagements internationaux liant les pays exportateurs, dont le Traité sur le commerce des armes de 2013 qui prohibe tout transfert dès lors que l’État partie a connaissance, lors de l’autorisation, que ces armes pourraient servir à commettre de telles infractions.

Au-delà de ces procédures contentieuses nationales, la question s’installe jusqu’au cœur des relations diplomatiques internationales, au point de constituer des tensions souvent fortement médiatisées : en témoignent les discussions récentes entre la France et l’Allemagne au sujet de ventes d’armements à l’Arabie saoudite, alors engagée militairement au Yémen.

Le XVe colloque international du CRDH vise à analyser cette tendance et se propose de dresser un état des lieux de la règlementation nationale (française en particulier), régionale et internationale du commerce des armements de guerre, après avoir identifié les enjeux industriels, militaires et diplomatiques propres à ces exportations.

 

Programme

 

Jeudi 10 décembre

 

14h00 : Allocation d’ouverture
Laurent Trigeaud, Maître de conférences HDR, Université Paris II Panthéon-Assas

 

Les contraintes stratégiques face au droit international

Présidence : Nicolas Haupais, Professeur, Université d’Orléans

 

État des lieux

14h30 : Panorama des transferts d’armement dans le monde, entre politiques d’influence, stratégies industrielles et trafics illicites
Fanny Coulomb, Maître de conférences en économie, Science Po Grenoble

14h50 : Vendre pour s’armer : l’indépendance militaire en question
Julien Malizard, Docteur en sciences économiques, titulaire adjoint de la Chaire Économie de défense – Institut des hautes études de défense nationale

15h10 : Débats et pause

 

Table ronde - La prise en compte des droits de l’homme et du droit international humanitaire dans les stratégies d’exportation

15h30 : Les stratégies nationales d’exportation face à l’argument des droits de l’homme et du droit international humanitaire
Jean-Pierre Maulny, Directeur adjoint de l’Institut de relations internationales et stratégiques

15h50 : La pratique des industriels de l’armement
Patrice Sartre, Conseiller en conformité, Groupement des industries françaises de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT)

16h10 : Débats

17h00 : Fin de la première journée

 

Vendredi 11 décembre

 

L’incidence de la protection des droits de l’Homme et du droit humanitaire

Présidence : Olivier de Frouville, Professeur, Université Paris II Panthéon-Assas, Directeur du CRDH, membre du Comité des disparitions forcées des Nations Unies

 

L’incidence du droit international des droits de l’homme

9h00 : Droit international et régional des droits de l’homme : quel régime de responsabilité pour l’état ?
Daniel Rietiker, Juriste, Cour européenne des droits de l’homme

9h20 : Responsabilité des états, responsabilité des entreprises : le commerce des armes face au futur traité sur la responsabilité des entreprises
Javier Tous, Professeur, Université Barranquilla, Colombie

9h40 : Débats et pause

 

L’incidence du droit international humanitaire et du droit international pénal

10h00 : Le commerce des armements de guerre et les Conventions de Genève
Cordula Droege, Cheffe de la Division juridique du Comité international de la Croix-Rouge

10h20 : L’argument de la complicité de crime international
Marina Eudes, Maître de conférences en droit public, Université Paris Nanterre

10h40 : Débats et pause

 

Table ronde - La prise en compte des droits de l’homme et du droit international humanitaire par la règlementation nationale

11h00 : Transferts d’armements de guerre : réglementation française et droit comparé
Thibaud Mulier, Maître de conférences en droit public, Université Paris Nanterre

11h20 : Le contrôle parlementaire des transferts d’armements
Jacques Maire, Député, membre de la Commission des affaires étrangères, co-rapporteur de mission d’information sur le contrôle des exportations d’armement

11h40 : L’émergence de contentieux nationaux
Joanne Kirkham, Doctorante, CRDH, Université Paris II Panthéon-Assas

12h00 : Le rôle et la stratégie des ONG
Benoît Muracciole, Président de l’association Action Sécurité Éthique Républicaines

12h20 : Débats

 

13h00 : Pause déjeuner

 

Internationalisation et régionalisation de la régulation

Présidence : Laurent Trigeaud, Maître de conférences HDR, Université Paris II Panthéon-Assas

 

Les régimes internationaux

14h30 : La référence aux crimes internationaux dans le Traité sur le commerce des armes
Abdelwahab Biad, Maître de conférences en droit public, Université de Rouen

14h50 : L’ONU et la prévention des transferts illicites d’armement
Julien Ancelin, Docteur en droit public, chercheur en programme post-doctoral Université de Bordeaux/Ministère des armées

15h10 : Débats et pause

 

Régulation régionale

15h30 : Quel rôle pour l’Union européenne ?
Claire Méric, Doctorante, CRDH, Université Paris II Panthéon-Assas

15h50 : Le rôle des organisations régionales de sécurité collective : l’exemple de l’OSCE
Loïc Simonet, Senior External Co-operation Officer, OSCE

16h10 : Débats

16h30 : Conclusions
Emmanuel Decaux, Professeur émérite, Université Paris II Panthéon-Assas, ancien membre et président du Comité des disparitions forcées de l’ONU

17h00 : Fin

 

 

Conférence en ligne, inscription obligatoire avant le 30 novembre - Le lien de connexion sera envoyé aux personnes enregistrées : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



Document

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2020 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech