Portail universitaire du droit

Cours en ligne

Portail  Liste des cours  Droit international privé

Droit international privé

Justice-marteau

Spécialités :
  • Droit des personnes et de la famille
  • Droit international
Niveaux :
  • Licence  |  
  • Master
Date de mise à jour : mai 2015

PrésentationPlanObjectifs

Ce cours de droit international privé a pour objectif de travailler les notions fondamentales de cette matière technique. Les dix leçons visent à l’appréhension de la méthode particulière à ce droit – notamment ses multiples sources et l’articulation entre elles – et d’aborder les mécanismes fondamentaux en matière de compétence internationale, de loi application et de reconnaissance et d’exécution des décisions étrangères.

Leçon 1 : Domaine et méthode du droit international privé
Cette première approche de la matière est axée sur la compréhension de son utilité, soit sur la mise en évidence des situations factuelles dans lesquelles il est fait appel au droit international privé (situations présentant un élément d'extranéité) et sur les différentes questions auxquelles ce droit permet de répondre. (loi applicable, juge compétent, effet d'un jugement étranger, nationalité, condition des étrangers) La spécificité de la discipline, la spécificité de sa méthode situent le droit international privé par rapport à l'ensemble des disciplines juridiques, en particulier par rapport au droit international public, au droit public international, au droit du commerce international, au droit pénal international. A cet égard la distinction entre la méthode conflictuelle et la méthode de droit matériel est primordiale même si pour les situations internationales les deux méthodes se combinent plus qu'elles ne s'opposent.

Leçon 2 : Introduction - Sources du droit international privé
Les règles de droit international privé furent d'abord essentiellement de source interne et jurisprudentielle. Depuis une trentaine d'années cependant, elles sont de plus en plus d'origine légale, et de source internationale par le biais de conventions internationales (dont les plus nombreuses sont les conventions de La Haye). Se pose alors la question du statut de la convention internationale dans l'ordre interne.Il faut également tenir compte, pour les situations internationales et en ce qui concerne les règles de droit matériel unifié, de l'importance prise par la pratique. Il y a d'ailleurs eu consécration doctrinale et dans une certaine mesure jurisprudentielle de la lex mercatoria. Mais, dans les années qui viennent, les règles de droit international privé seront de plus en plus de source communautaire. Il convient donc de s'intéresser à l'incidence tant de l'ordre communautaire sur le droit international privé que du droit international privé sur la construction communautaire.

Leçon 3 : Compétence internationale (1)
Il s'agit principalement de déterminer les cas d'application des règlements 44/2001, 1347/2000 et 2201/2003 et des conventions de Bruxelles et de Lugano, en distinguant les hypothèses relevant de compétences exclusives, de celles relevant de compétences non exclusives, et de celles dans lesquelles la compétence est fondée sur une clause attributive de juridiction.Lorsque l'un de ces textes est applicable, il convient d'examiner le raisonnement conduisant à la détermination précise de la juridiction compétente, en distinguant le principe général "actor sequitur forum rei" et les règles spéciales.A ces questions s'ajoutent l'identification et la détermination des effets de la litispendance et de la connexité, ainsi que le régime de la compétence en matière de mesures provisoires et conservatoires.Sur tous ces points, il importe d'abord de mesurer l'incidence de la source communautaire des règles applicables.

Leçon 4 : Compétence internationale (2)
En l'absence de convention internationale et de disposition communautaire, la détermination de la compétence des juges français dans les litiges présentant un élément d'extranéité se fait par la mise en oeuvre des règles de compétence internationale de source interne. Ces règles sont d'abord les règles dites " ordinaires ", construites par extension, et éventuellement adaptation, des règles de compétence territoriale interne. Si ces règles ne conduisent pas à la compétence du juge français, les " privilèges de juridiction ", fondés sur la nationalité française de l'une des parties peuvent, sous certaines conditions, être mis en oeuvre.Par ailleurs, les parties peuvent, sous certaines conditions toujours, choisir la juridiction compétente ou soumettre leur litige à l'arbitrage. Il convient donc d'apprécier la licéité et la validité des clauses permettant de tels choix et de connaître les effets juridiques de ces clauses.

Leçon 5 : Conflits de lois - Introduction
Pour comprendre la fonctionnalité des règles de conflit de lois, il convient d'abord de prendre en compte le postulat qui sous-tend leur existence, postulat selon lequel un juge n'applique pas forcément " sa " propre loi.Lhistoire des différentes solutions proposées dans l'hypothèse de l'existence d'un élément d'extranéité montre la variété des méthodes envisageables, variété qui résulte elle-même de la diversité des approches et de la pensée politique sous-jacente.L'étude synchronique des règles de conflit de lois actuelles porte encore la trace des différentes méthodes adoptées à travers le temps, que l'on analyse la structure de la règle de conflit de lois ou que l'on compare cette méthode à celle des lois de police ou à celle de la proper law.

Leçon 6 : Conflits de lois (2) : élaboration des règles de conflit
L'item explique la formation des règles de conflit de lois à partir de ses différents éléments. Il expose ensuite les différentes règles de conflit de lois prévues par le droit français à partir de la pré-définition des grandes catégories juridiques.

Leçon 7 : Conflits de lois (3) : Mise en oeuvre du mécanisme conflictuel
Le présent item a pour objet :
 - de décrire les différents problèmes posés par la mise en oeuvre des règles de conflit de lois (conflits de qualifications, conflits de rattachements, conflits de lois dans le temps) d'un point de vue pratique et d'un point de vue théorique,
 -  de décrire les différentes solutions proposées,
 -  de préciser la solution retenue par le droit positif français.

Leçon 8 : Les problèmes posés par l'application d'une loi étrangère
La présente leçon vise à analyser :
- le statut de la loi étrangère dans l'ordre juridique français
- ses modalités d'application par le juge français (invocation, preuve et interprétation de son contenu)
- les causes possibles de sa non application (lois de police, ordre public au sens du droit international privé, fraude à la loi)

Leçon 9 : Effets des jugements étrangers en France (1) - Généralités et règles d'origine interne
Cette leçon a d'abord pour objet de préciser les enjeux caractérisant la question traitée. Il vise ensuite à présenter le régime retenu par le droit français, en particulier en ce qui concerne :
- les différents types d'effets susceptibles d'être reconnus en France aux jugements étrangers,
- les points examinés en cas de contrôle de la régularité de la décision étrangère par le juge français

Leçon 10 : Effets des jugements étrangers en France (2) - Les règles d'origine communautaire
Il s'agit de déterminer les hypothèses et les modalités d'application de la convention de Bruxelles et du règlement n°44/2001 en matière de reconnaissance et d'exécution des jugements lorsque ces derniers circulent d'un Etat membre à un autre. Il convient pour cela de définir les concepts de reconnaissance et d'exequatur et de caractériser les procédures qui leur sont respectivement attachées. Il convient également, après avoir ainsi précisé le régime des jugements, d'évoquer celui des actes authentiques et des transactions. Sur tous ces points, on mesurera l'influence - libérale - du contexte communautaire sur la teneur des règles applicables.

Cet enseignement traite des sujets suivants : Le domaine et la méthode du droit international privé  - Les sources internes, internationales et communautaires du droit international privé - La compétence internationale - Les règles de compétence internationale de l'ordre communautaire - Les règles ordinaires de compétence internationale - Les règles de compétence exorbitantes - La compétence fondée sur la volonté des parties - Le contexte, l'histoire, les caractéristiques et l'évolution actuelle des conflits de lois - L'élaboration des règles de conflits de lois : les outils, les choix du droit français - La mise en œuvre du mécanisme conflictuel : les conflits de qualification, les conflits de rattachements et l'hypothèse du renvoi, les conflits de lois dans le temps - Les problèmes posés par l'application d'une loi étrangère : l'application d'une loi étrangère par le juge français, les mécanismes d'exception à l'application d'une loi étrangère, le contrôle communautaire du résultat, conclusion : le schéma récapitulatif du raisonnement suivi - Les effets des jugements étrangers en France : les règles de source interne relatives à l'effet en France des jugements étrangers et les règles d'origine communautaire : les décisions susceptibles de reconnaissance et d'exécution, la procédure de contrôle des décisions en vue de la reconnaissance, la procédure de contrôle à des fins d'exécution, les actes authentiques et les transactions, le règlement en matière matrimoniale et de responsabilité parentale, le règlement en matière insolvabilité, le règlement en matière d'obligations alimentaires


Cours sur le même sujet

Sujets et sources du droit international public

Sujets et sources du droit international public

L’étude du droit international public suppose que soit connues ses spécificités. Défini comme le « droit de la société internationale », il est...

Droit fiscal international

Droit fiscal international

Ce cours, qui correspond à l’enseignement semestriel de droit fiscal international en Master 1, constitue un approfondissement des problématiques internationales...

Droit civil : La famille

Droit civil : La famille

Après les lois dites Carbonnier des années 60 et 70, le droit de la famille connaît depuis les années 2000, un bouleversement sans précédent : la...

Droit social international et européen

Droit social international et européen

Le cours se divise en quatre axes principaux : 1- Une introduction générale substantielle. Ce premier axe a pour objectif de comprendre la raison d’être...

Droit des personnes

Droit des personnes

Le livre premier du Code civil est consacré aux personnes (articles 7 à 515-13). Dans ce livre, de nombreuses questions sont envisagées : les droits...

Droit de la recherche et de l'innovation

Droit de la recherche et de l'innovation

Ce cours propose une étude approfondie de l'organisation de la recherche, des programmes de recherche, des modes de financement publics ou privés et...