Portail  Actualités de la recherche  Manifestations  Ségrégation territoriale en France

Ségrégation territoriale en France
mercredi25janvier2017
09:0017:30

Colloque

Ségrégation territoriale en France

Manifestations et corrections


Colloque organisé sous la direction scientifique de Mme Anne Rainaud,
Maître de Conférences, CERDACFF, Université Côte d'Azur.

 

Présentation

 

Cette journée sera placée sous le signe de l’interdisciplinarité puisqu’interviendront non seulement des juristes mais aussi des sociologues et des politistes.
Les thèmes de la politique de la ville, de l’équilibre des territoires, de la mixité sociale seront notamment au cœur de cette rencontre.

Les pistes de réflexion que cherche à engager ce colloque prend comme fondement les vœux adressés par le Premier ministre à la presse le 20 janvier 2015.

Un extrait de son discours faisait ce constat :

(...) « Oui, ces derniers jours ont souligné beaucoup des maux qui rongent notre pays, ou des défis que nous avons à relever.

Et à cela il faut ajouter toutes les fractures, les tensions qui couvent depuis trop longtemps et dont on parle – uniquement par intermittence, après on oublie. C’est ainsi. Les émeutes de 2005, qui aujourd’hui s’en rappelle ? Et pourtant, les stigmates sont toujours présents : la relégation périurbaine, les ghettos, ce que j’évoquais en 2005 déjà, un apartheid territorial, social, ethnique qui s’est imposé à notre pays, la misère sociale à laquelle s’additionnent les discriminations quotidiennes parce que l’on a n’a pas le bon nom de famille, la bonne couleur de peau, ou bien parce que l’on est une femme» (...).

L’objectif de cette journée est d’une part de souligner les différentes expressions d’un « apartheid territorial » qui concentre différemment des groupes humains avec de fortes particularités sociales, ethniques et économique et d’autre part de mettre en exergue la difficulté pour les acteurs locaux ou de terrain à réaliser en pratique une politique affichée par l’Etat français fondamentalement fidèle au dogme de l’égalité républicaine.

La création du commissariat à l’égalité des territoires nous semble un indice révélateur des nombreuses ruptures d’égalité sur l’espace métropolitain auxquelles les pouvoirs publics ont tenté d’apporter des mesures correctives et cherchent encore à le faire.

Dans cette perspective, on peut affirmer qu’il n’y pas d’apartheid en France dans la mesure où l’Etat ne prône nullement une doctrine d’un développement séparé selon la richesse, la race ou tout autre critère distinctif. Bien au contraire. Il existe alors peut-être un apartheid de fait et encore le concept, propre à l’Afrique du Sud n’est pas réellement adapté à la France, son histoire révolutionnaire, ses valeurs constitutionnelles...

Aussi préférerons nous le terme de ségrégation territoriale comme trame conceptuelle de ce colloque quand bien même les propos du Premier ministre résonnent toujours dans les consciences.

Le vocable d’apartheid s’il peut être employé devra s’exprimer avec de nécessaires guillemets afin d’en nuancer la portée. Pour aborder un tel sujet, plusieurs disciplines seront nécessairement mobilisées, le droit, la sociologie, la science politique, l’économie, la science administrative...

 

Programme

 

9h00 : Accueil des participants

9h30 : Introduction au colloque
Monsieur le Sous-Préfet des Alpes-Maritimes , chargé de la politique de la ville, Secrétaire Général Adjoint : Franck Vinesse et par le Doyen de la Faculté de Droit et Science Politique de Nice : Professeur Christian Vallar.

 

I. Les quartiers politiques de la ville : symbole prioritaire de la ségrégation territoriale

 

9h50 : Nouvelle géographie prioritaire :: réforme technique et message politique
Thomas Krirzbaum, Chercheur associé à l’Institut des Sciences Sociales du Politique (ISP, Ecole normale supérieure de Cachan-CNRS UMR 7220). Enseignant au département de Science Politique de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense

10h10 : Des campagnes fragiles à l’hyper-ruralité : renaissance ou relégation ?
Pr. Laurent Rieutort, Professeur des Universités, Directeur de l’Institut d’Auvergne du Développement des Territoires, Membre du Centre d’Etudes et de Recherches Appliquées au Massif Central (CERAMAC)

10h30 : L’éducation dans les quartiers prioritaires : quels résultats ?
Marie Thérèse Scrinzo, déléguée du Préfet des Alpes - Maritimes, Politique de la ville

10h50 : Le conseil citoyen dans les quartiers prioritaires : de l’idée à quelles réalisations ?
Florence Lerique, Professeur des Universités en aménagement et urbanisme à l’Institut d’Aménagement, de Tourisme & d’Urbanisme, Université Bordeaux Montaigne

11h10 : La sécurité de proximité, un remède à la ségrégation territoriale ?
Pr François Dieu, Professeur des Universités au Département de Science Politique et de Sociologie de l’Université Toulouse 1 Capitole
Pr Xavier Latour, Professeur des Universités, UCA, CERDACFF

11h30 : Inégalités territoriales et environnementales
Pr Pascale Steichen, Professeur des Universités, UCA, GREDEG
Marie Mercat-Bruns, MCF en droit privé, Institut des Métiers du Droit, CNAM, Paris

11h50 : Discussions et débat

Buffet

 

II. Les territoires occupés par les groupes : « apartheid territorial » occasionnel à répétition

 

14h00 : L’installation des migrants sur un territoire communal : problématique des camps
Anne Rainaud, MCF, UCA, CERDACFF

14h20 : Le rôle du secours islamique de France face à l’afflux de migrants
Rana Hamra, Coordinatrice du dispositif migrants du Secours Islamique de France

14h40 : Les terrains dédiés aux gens du voyage
Pr Catherine Mamontoff, Professeur des Universités, UCA, CERDACFF

15h00 : Ségrégation territoriale et intégration républicaine
Pr Christian Vallar, Professeur des Universités, UCA, CERDACFF

15h20 : Discussions et débat

Café

 

II. Quartiers et espaces riches : l’autre « apartheid territorial »

 

15h50 : Quel équilibre territorial par la planification urbaine ?
Pr Jean-Luc Pissaloux, Professeur des Universités, IEP Lyon

16h10 : Territoires, quartiers, lotissements riches : Gentrification et diversité sociale : deux processus difficilement conciliables
Pr Jean-Marc Stébé, Professeur des universités, Université de Lorraine - Pôle Nancy. Laboratoire lorrain de sciences sociales (2L2S)

13h30 : La résistance à la mixité sociale
Claudine Terrazzoni-Biblocque, MCF, UCA, CERDACFF

16h50 : Accès universel au domaine public littoral malgré quelques restrictions bien encadrées
Mr. Norbert Caldéraro, Président de Tribunal Administratif honoraire, ancien Président de Chambre du Tribunal Administratif de Nice

17h10 : Discussions et débat

17h30 : Synthèse Et Clôture
Mr. Jean-Pierre Zirotti, Professeur émérite de sociologie, MSHS-LAPCOS, UNS.

 

Inscription gratuite et obligatoire auprès du secrétariat du CERDACFF : 04 92 15 70 41 — Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avant le 23 janvier 2017


Colloque organisé sous la direction scientifique de Mme Anne Rainaud, Maître de Conférences, CERDACFF, Université Côte d'Azur.


Faculté de Droit et Science Politique
Amphi 202
Av. Doyen Louis Trotabas
06000 Nice

Document

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2022 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech