Portail universitaire du droit

Archives des juristes internationalistes

Colloque

Archives des juristes internationalistes

Du vendredi 9 novembre 2018 au samedi 10 novembre 2018

Présentation

Le programme de recherche AJII « Archives des juristes internationalistes, sources du droit : pour une histoire sociale de la pratique juridique » fait suite au projet de préfiguration réalisé en 2016 au sein du LABEX « Les passés dans le présent ». Les résultats ont permis de confirmer l’importance de constituer entre historiens, juristes et sociologues du politique, et une institution patrimoniale, La Contemporaine, une synergie productrice de nouvelles sources écrites et orales, destinée à soutenir le tournant historiographique actuel vers une histoire sociale des juristes internationalistes à l’époque contemporaine. Ces deux dernières décennies ont en effet été marquées par une approche critique du droit international, engagée par le tournant de l’histoire globale et par une attention nouvelle portée à l’histoire des juristes et aux associations juridiques transnationales. Entamées par la publication de Wilhelm Grewe et les travaux de Martti Koskenniemi, elles ont depuis été approfondies par des productions récentes qui ont confirmé l’importance d’un rapprochement entre juristes, historiens du droit, historiens de l’histoire sociale et sociologues du politique autour d’une réflexion commune associant parcours, pratiques et discours juridique.

Le programme AJII a choisi de focaliser son attention sur trois axes : les temporalités comme référents du discours juridique (parcours biographiques, prosopographie, appartenances socio-politiques, engagements), la source orale comme histoire faite corps (fabrication et exploitation d’un corpus de témoignages filmés), et la constitution de fonds d’archives privées des juristes internationalistes. En organisant ce colloque, notre objectif est de rendre compte des sources et ressources existantes qu’ils s’agisse des fonds des associations juridiques, des institutions patrimoniales ou des espaces numériques de valorisation, de susciter un dialogue interdisciplinaire autour et avec les acteurs du droit international. Il s’agit enfin de constituer, autour de la source et de l’archive, une plate-forme de réflexion partagée des enjeux problématiques d’une histoire sociale des juristes depuis le tournant du dernière tiers du XIXe siècle, entre multi-positionnement fonctionnel (diplomates, jurisconsultes, arbitres, juges, universitaires, consultants privés) et appartenances sociopolitiques (ethos du juriste, milieux sociaux et endogamie socio-professionnelle, ancrage nationaux et circulations internationales, transnationalisation des pratiques).

 

Programme

 

Vendredi 9 novembre

9h30 Accueil et introduction
Véronique Champeil-Desplats, Dzovinar Kévonian, Philippe Rygiel, Valérie Tesnière

 

10h00-12h30 - Session 1 : Pour une histoire des pratiques et circulations : associations juridiques internationales et revues

Ecrire l’histoire du droit et des juristes à partir de revues
Fatiha Cherfouh-Baïch, Institut d’histoire du droit, Université Paris Descartes.

Les archives de l’International Law Association (Londres)
Philippe Rygiel, LARHRA, Ecole Normale Supérieure de Lyon

L’Institut de droit international (Genève) : sources des réseaux et pratiques transnationales
Dzovinar Kévonian, Institut des Sciences sociales du politique, Université Paris Nanterre

La galerie des internationalistes francophones du site de la Société française de droit international
Franck Latty, Directeur du Centre de droit international de Nanterre (CEDIN), Université Paris Nanterre

Le projet « Archives et droit international »
Yann Potin, Archives nationales, membre associé du CERAL (Université Paris 13)

Discutant : Serge Slama, CESICE, Université de Grenoble-Alpes

 

14h00-15h00 - Session 2 : Témoigner des parcours et engagements des juristes.

Présentation d’extraits du témoignage filmé de Geneviève Bastid-Burdeau (La Contemporaine, 2017).

Discutantes : Véronique Champeil-Desplats, CREDOF, Université Paris Nanterre et Danièle Lochak, professeure émérite de droit public à l’Université Paris Nanterre

 

15h15-18h00 - Session 3 : Jeux d’échelle : les juristes entre sociographie d’un corps et parcours biographiques

Les juristes exilés au tournant du XIXe siècle
Sylvie Aprile, Institut des Sciences sociales du politique, Université Paris Nanterre

Les débuts de l’oeuvre de La Haye : le témoignage des archives
Tobias Asser, Arthur Eyffinger, JUDICAP, La Haye

Mark Vichniak et la question des minorités dans les années 1920
Pierre Boutonnet, doctorant, Institut des Sciences sociales du politique

Pénalistes internationalistes : autour du moment Nuremberg
Guillaume Mouralis, Institut des Sciences sociales du politique, Centre Marc Bloch, Berlin

SIPROJURIS : l’enquête biographique au service d’une autre histoire de la doctrine juridique
Catherine Fillon, Centre de recherches critiques sur le Droit, Université Lyon 3

Discutant : Jean-Michel Guieu, SIRICE, Université Paris 1

 

Samedi 10 novembre

 

10h00-12h30 - Session 4 : Patrimonialisation, valorisation : documenter une histoire sociale des juristes

Les archives des juristes et des avocats de La Contemporaine (Paris-Nanterre)
Valérie Tesnière, Directrice d’études à l’EHESS, directrice de La Contemporaine et Frank Veyron, Responsable du département des archives écrites et audiovisuelles de La Contemporaine

La bibliothèque Cujas, au service de la recherche en sciences juridiques
Noëlle Balley, Conservatrice générale des bibliothèques, directrice de la Bibliothèque interuniversitaire Cujas, Paris

Dotation Carnégie (New-York) : le droit international et ses archives
Nadine Akhund-Lange, Chercheure associée SIRICE, New-York

Les archives privées des juristes de droit international en Belgique : premier cadastre
Vincent Genin, Post-doctorant à la KU Leuven et étudiant à l’EPHE

Les archives des juristes à la Bibliothèque universitaire de l’ULB
Didier Devriese, Directeur des archives, patrimoine et collections spéciales de l’Université Libre de Bruxelles

Discutant : Jean-Louis Halpérin, Centre de théorie et analyse du droit, Ecole Normale Supérieure de Paris


Université Paris Nanterre
Bâtiment Max Weber, salle 2
200 Avenue de la République
92000 Nanterre
Imprimer

Université Paris Nanterre
Institut des Sciences Sociales du Politique
Ecole Normale Supérieure de Lyon