Portail universitaire du droit

Journée des ateliers du GDR NOST

Journée d'étude

Journée des ateliers du GDR NOST

mercredi 30 mai 2018

Présentation

 

La journée débutera par un temps de réunion collectif qui nous permettra de faire le point sur les travaux du GDR, puis un moment de convivialité. Elle se poursuivra, de 14h à 16h30, par des réunions parallèles de tous les ateliers du GDR, dont les programmes respectifs seront bientôt disponibles. Un dernier temps collectif permettra la mise en commun des travaux.

 

Programme

 

10h30 : Accueil

11h00 : Réunion plénière

 

12h30 : Déjeuner

 

14h00 : Ateliers :

Numérique et action publique, pratiques et savoirs

Atelier dirigé par Rudy Laher, Université de Nantes, Charles-Edouard Bucher, Université de Nantes et Daniela Piana, Université de Bologne, Institut des Sciences Sociales du Politique, ENS Paris-Saclay

Le périmètre de l’atelier
Charles-Edouard Bucher et Rudy Laher

Le numéro de sécurité sociale : un petit fondement numérique pour de grands systèmes
Paul-Anthelme Adèle, Maître de conférences en droit privé à l’Université de Nantes.

La gouvernance numérique entre valeur de la vie et valeur de la privacy : cas d’étude dans le secteur des services d’urgence transfrontaliers (entretien skype en anglais)
Francesco Enrichens, ancien Directeur général de la DG Programmation du Ministère de la santé italien, Responsable de la réforme des services d’urgences

Remarques conclusives
Daniela Piana

Post atelier : Restitution des contenus et des points de convergence dans l’atelier en plénière

 

Un concept, le consensus

Atelier dirigé par Sophie Gambardella, CNRS et Estelle Brosset, Aix Marseille Université

14h00 : Pourquoi un atelier sur le consensus ?
Estelle Brosset

14h15 : Chercher le consensus ou vivre avec les dissensus ? A propos de quelques expériences
Claude Gilbert, Directeur de recherche émérite au CNRS, Politiste au Laboratoire PACTE (Sciences Po Grenoble). Ses objets de recherche sont les risques collectifs et les situations de crise (politiques publiques, décision, expertise, concertation...). Il a été responsable de programmes de recherche en sciences humaines et sociales autour de ces questions (dont le le GIS Risques Collectifs et Situations de Crise). Membre de divers conseils scientifiques, il a récemment été président du Comité Economique, Ethique et Social du Haut Conseil des Biotechnologies. Ses interrogations portent actuellement sur le lien singulier entre l’ordinaire et l’extraordinaire au sein de nos sociétés (notamment, mais pas uniquement, à travers les risques et les crises).

14h45 : Modèles d’expertise et dynamiques des controverses. La fabrique des dispositifs cognitifs collectifs au coeur des processus critiques
Francis Chateauraynaud, Directeur d’études à l’EHESS. Après des études doctorales à la fin des années 1980, menées en plein renouvellement de la sociologie française, autour de chercheurs comme Luc Boltanski et Bruno Latour, il a exploré de multiples voies de recherches à partir de la sociologie pragmatique. Récemment, il a publié avec Josquin Debaz un ouvrage intitulé « Aux bords de l’irréversible. Sociologie pragmatique des transformations (2017) ». En restituant l’histoire mouvementée de grandes alertes et controverses, comme la pollution de l’air, le nucléaire, les OGM ou les nanotechnologies, l’ouvrage opère un retour réflexif sur les sociologies contemporaines réévaluées à l’aune du pragmatisme.

15h15 : Discussion

16h00 : Une ramification de l’atelier - le projet CONSENS
Sophie Gambardella (CNRS)

 

Un concept, l’aliment

Atelier dirigé par Gervaise Debucquet, Audencia Business School Nantes et Alessandra Di Lauro, Université de Pise

La géopolitique de l’alimentation
Gilles Fumey, Professeur de géographie à l’université Paris Sorbonne, Responsable du pôle de recherches Alimentation, risques et santé à l’ISCC (Institut des sciences de la communication du CNRS) et d’un Food Lab

• Présentation des journées d’études à Pise le 7-8 juin

• Discussion sur les objectifs de l’atelier pour 2018-2019

• Présentation du séminaire organisé par Pierre Etienne Bouillot à Paris en octobre/novembre 2018

 

Critique du droit, critique des sciences

Atelier dirigé par Volny Fages, ENS Cachan, Jérôme Lamy, CNRS et Olivier Leclerc, CNRS

Frontières de l’orthodoxie et de l’hétérodoxie : l’exemple du mouvement critique du droit
Lionel Zévounou, Maître de conférences à l’Université Paris-Nanterre et Membre du Centre de Recherches sur le Droit Public.

 

L’homme en transformation : entre transhumanisme et humanité

Atelier dirigé par Bénédicte Bévière-Boyer, Université Paris 8 et Isabelle Moine-Dupuis, Université de Bourgogne

1) Présentation par les membres qui n’ont pas pu le faire la dernière fois, de leurs recherches en rapport avec la thématique de l’atelier. Ceux qui avaient préparé un support sont invités à le présenter (prévoir le matériel en conséquence)

2) Présentation d’ouvrages, articles, rapports, colloques en rapport avec les axes par les membres qui le souhaitent :

- L’homme « prédit », avec la double perspective de la prédictibilité en santé (médecine globale prédictive notamment) et en termes de comportement (justice pénale prédictive : en vue de la

détermination et de l’évolution des peines)

- L’homme « augmenté », avec l’usage des technologies en vue de transformer les réalités ante et post mortem (AMP, maintiens en survie par stimulation cérébrale profonde), ainsi que les améliorations du vieillissement, ou l’apport d’éléments exogènes (xénogreffes etc) ; avec les nouveaux pouvoirs de l’être humain à l‘égard de son corps

- L’homme « disséminé » ou « démultiplié », présent dans les données personnelles (Big data, données de santé...)

- L’homme « réaffirmé », avec une étude plus globale, philosophique, anthropologique, sociologique et juridique des fondements de la définition de l’être humain au regard de ces nouvelles données, de l’émergence d’intelligences non humaines ; quelle sera la place demain de la vulnérabilité, comprise non comme une caractéristique de certaines personnes mais comme présente en tout être humain, et quel impact sur l’égalité entre les hommes et les populations ?

3) Discussions collectives sur l’intelligence artificielle

Rapport de Monsieur Cédrick Villani « Donner un sens à l’intelligence artificielle – Pour une stratégie nationale et européenne » : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/184000159.pdf ; https://www.aiforhumanity.fr/pdfs/MissionVillani_Report_ENG-VF.pdf

- Impact de l’IA sur les données individuelles et les données de masse (Big Data)

- Impact sur l’évolution de la formation (universitaire et autre)

- Impact sur la santé

4) Discussions collectives sur les Etats généraux de la bioéthique, organisés par le CCNE

Intelligence artificielle et robotisation : https://etatsgenerauxdelabioethique.fr/pages/intelligence-artificielle-et-robotisation

Données de santé : https://etatsgenerauxdelabioethique.fr/pages/donnees-de-sante

5) Discussions sur le projet de colloque commun en novembre 2018 ou début d’année 2019

16h30 : Café

17h00 : Clôture


École normale supérieure Paris-Saclay
61 Avenue du Président Wilson
94230 Cachan
Imprimer

Document