Portail universitaire du droit

Cours en ligne

Portail  Liste des cours  Droit du marché intérieur

Droit du marché intérieur

presentationcoursdroitpublic

Spécialités :
  • Droit des affaires
  • Droit européen
  • Droit public des affaires
Niveaux :
  • Licence  |  
  • Master
Date de mise à jour : janvier 2020

PrésentationPlanObjectifs

Ce cours de droit du marché intérieur est construit en 13 leçons qui analysent successivement les quatre libertés de circulation.
Après une introduction qui analyse les raisons du choix d'un marché intérieur, il s'ouvre par trois leçons (leçons 2, 3 et 4) analysant le droit de la liberté de circulation des marchandises, cette liberté parfois décrite comme le cœur du droit du marché intérieur.
La liberté de circulation des personnes est ensuite examinée dans le détail (leçons 5 à 8), en suivant le cheminement théorique du national d'un État membre qui quitterait son État de nationalité pour se rendre dans un autre État membre, s'y installer, y exercer une activité professionnelle et qui demanderait ensuite à bénéficier de droits sociaux reconnus aux nationaux de l’État d'accueil. La mobilité physique des Européens est donc étudiée d'abord (leçon 5) puis la "mobilité professionnelle" des Européens (c'est-à-dire les droits permettant d'exercer une activité salariée dans un autre État que l'État de nationalité : leçon 6). Le cours traite ensuite de l'apport de la citoyenneté de l'Union au droit de libre circulation des personnes (leçon 7). La leçon 8 traite enfin d'un élément essentiel de la mobilité des personnes, trop souvent négligé : les droits sociaux des Européens mobiles.
La liberté de circulation des services fait ensuite l'objet de trois leçons, qui analysent le régime de la liberté d'établissement et de la libre prestation de services. Le cours traite successivement des grands principes du droit d'établissement et du droit de la libre prestation de services (leçon 9), puis des exceptions et dérogations à la libre circulation des services (leçon 10) et enfin des actions de prévention des obstacles au commerce libre des services (leçon 11).  Le cours se poursuit par l'étude de la "quatrième" liberté de circulation : la libre circulation des capitaux (leçon 12).
La dernière leçon du cours (leçon 13) est transversale et commune aux quatre libertés : elle traite de l'applicabilité de de l'invocabilité du droit des libertés de circulation.

Le cours de droit du marché intérieur a pour objectif d’analyser une branche du  droit matériel de l'Union européenne, consacré à ce que l’on appelle le « marché intérieur » qui est défini comme un espace de réalisation de quatre libertés : liberté de circulation des marchandises, des services, des personnes et des capitaux. Le cours s’intéresse donc à l’ensemble des règles qui régissent le fonctionnement du marché intérieur et permettent son développement. Après une présentation des origines du marché intérieur, le cours présente successivement chacune des quatre libertés de circulation (libre circulation des marchandises, des personnes, des services et des capitaux). L’enjeu est donc la compréhension des principes, notions et logiques qui sous-tendent la construction de ce droit. Ce droit est très jurisprudentiel et le rôle constitutif de la Cour doit être clairement identifié. Puis le cours s'intéresse aux conditions de mise en oeuvre du principe de libre circulation. II décrit donc non seulement l'action "répressive" de l'UE, qui interdit aux Etats d'adopter des mesures qui entravent la réalisation des échanges mais aussi l'action "préventive" par laquelle l'UE cherche à éviter l'apparition de nouveaux obstacles aux échanges.

 

Prérequis :

Ce cours étant un cours de droit matériel de l’Union européenne, il suppose que soient maîtrisés les fondamentaux du droit institutionnel de l’Union européenne. Au strict minimum doivent être connus les points suivants :

  • L’histoire de la construction européenne et l’évolution des traités (du traité de Rome au traité de Lisbonne).
  • Les objectifs et compétences de l’Union européenne.
  • L’organisation des pouvoirs et leur répartition entre les institutions de l’UE.
  • Les actes juridiques (règlement, directive, décision, actes non contraignants, etc.).
  • Leur mode d’élaboration.
  • La primauté et l’effet direct du droit de l’UE.
  • Les recours devant la Cour de Justice.

Cours sur le même sujet

Droit social international et européen

Droit social international et européen

Le cours se divise en quatre axes principaux : 1- Une introduction générale substantielle. Ce premier axe a pour objectif de comprendre la raison d’être...

Droit public comparé des Etats européens

Droit public comparé des Etats européens

Composé de 10 leçons, le cours de Droit public comparé des États européens présente sous forme thématique les grandes institutions du droit public...

Droit européen des droits de l'homme

Droit européen des droits de l'homme

Le cours de Droit européen des droits de l'homme présente les aspects formels et matériels des droits de l'homme dans deux cadres européens : celui...

Droit des marchés publics

Droit des marchés publics

Pendant longtemps, la logique dominante pour les pouvoirs adjudicateurs était une logique administrative de sécurisation juridique qui reléguait au...

Droit des entreprises en difficulté

Droit des entreprises en difficulté

Ce cours présente la prévention de la défaillance des entreprises, ainsi que le règlement non judiciaire de leurs difficultés. Après avoir défini...

Droit de la concurrence interne et européen

Droit de la concurrence interne et européen

Le droit de la concurrence est composé de règles visant à préserver les intérêts individuels des opérateurs économiques (Concurrence déloyale...