Portail  Actualités de la recherche  Manifestations  Pratiques, institutions et modes de transmission du commun

Pratiques, institutions et modes de transmission du commun
&
mardi17novembre2020
mercredi18novembre2020

Colloque

Pratiques, institutions et modes de transmission du commun


Présentation

 

Après le colloque de 2017 sur les Dynamiques du Commun, entre Etat, marché et société, ce nouveau colloque a pour objectif d’aborder les enjeux associés à l’articulation des "Pratiques, institutions et modes de transmission du commun". L’essor du Commun semble traduire, parfois, une certaine méfiance à l’égard des institutions, qui se manifeste à l’occasion dans la tentation d’un repli autarcique. Ce constat suggère, au-delà de la multiplicité des exemples et des cas, déjà largement documentés, d’interroger le sens et la portée des dynamiques du Commun, aujourd’hui en plein développement. Il suscite de nombreuses questions fondamentales : la défiance ne résulte-t-elle pas de représentations trop figées des institutions de l’Etat et de l’entreprise ? Par ailleurs, ces représentations ne sont-elles pas liées aux développements idéologiques des dernières décennies, en rapport avec l’expansion du néolibéralisme ? Le commun signifie-t-il moins d’Etat ou moins de marché, ou appelle-t-il une redéfinition de leurs fonctions respectives ? Le commun est-il nécessairement réifié ou dénaturé par toute forme d’institutionnalisation ? Face à l’affirmation du commun, en quoi les pratiques ou les dispositions institutionnelles permettent-elles l’émergence, la pérennité et la transmission des pratiques du commun ? Du côté de l’Etat, la définition de l’intérêt général se confond-elle avec l’idée de bien commun ? Le commun permet-il de relier l’ambition d’universalité à la diversité sociale ? Par ailleurs, comment penser la pluralisation et l’ouverture des formes et des champs d’expertise ? Du côté du marché, permet-il à l’entreprise de se dégager des visions étroites qui sont implicitement véhiculées par l’idée d’un progrès libéral globalisé ? Les dynamiques du commun permettent-elles à l’entreprise d’affirmer sa contribution au bien commun ? De façon plus large, en quoi l’irruption des dynamiques de commun au sein des institutions publiques et privées interroge-t-elle la vision anthropologique qui sous-tend leur action ? L’engagement des acteurs de la société civile est-il à l’origine de propositions et d’alternatives novatrices en matière d’organisation sociale et de gestion des ressources ?

Une approche dynamique du commun appelle, à partir d’une observation de la diversité des pratiques, à poser la question de l’institutionnalisation et de la transmission du Commun, dans ses rapports avec l’Etat, le marché et la société, qui constitue le fil conducteur de ce colloque.

Comité d’organisation : Danièle Bourcier, Hervé Brédif, Jacques Chevallier, Gilles Hériard Dubreuil, Kathia Martin-Chenut, Sylvain Lavelle et Emmanuel Picavet.

 

Programme

 

17 Novembre 2020

 

13h45 : Session introductive - Présentation du colloque
Par le comité d’organisation : Danièle Bourcier, Hervé Brédif, Jacques Chevallier, Gilles Hériard Dubreuil, Kathia Martin-Chenut, Sylvain Lavelle et Emmanuel Picavet

 

Session 1 - Commun, diversité et universalité

Présidence : Emmanuel Picavet, Axe RSE, ISJPS, CNRS et Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

 

14h00 : Vers un jus commune universalisable au XXIème siècle ?
Mireille Delmas-Marty, Collège de France, Membre de l’Institut

Modèles mentaux partagés et institutions (Rapport entre structure et pratiques : la consolidation des pratiques dans des formes institutionnelles)
Chrysostomos Mantzavinos, Université d’Athènes

La méthode de l'enquête commune. Sur quelques problèmes de la "diplomatie méthodologique" dans la recherche coopérative : aspects épistémiques éthiques et politiques
Sylvain Lavelle, ICAM, EHESS

De la diplomatie ontologique autour des terres communes du Cerrado. Les alliances agroécologiques au Brésil
Sébastien Carcelle, EHESS-LAS (Laboratoire d'Anthropologie Sociale)

 

Session 2 - Commun et culture démocratique

Présidence : Joëlle Zask, Université Aix en Provence

 

16h00 : La notion de « personne » au service des nouvelles approches de la démocratie
Marianne Redon, AgroParisTech

Revendication d’un commun distinct du public et du marché (titre provisoire)
Sandra Laugier, Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Enracinement du commun dans des questions locales (la question des échelles de responsabilité dans l’antiquité)
Arnaud Macé, Université de Franche-Comté

Les paradigmes de l’aide au développement : des biens publics mondiaux aux communs
Stéphanie Leyronas, Agence Française de Développement

 

18h00 : Table ronde - Pour un “Collège des communs“

Présidence : Gilles Hériard Dubreuil, Mutadis, FundFor Democratic Culture

19h00 : Fin de la 1ère journée

 

18 Novembre 2020

 

Session 3 – Pratiques et conditions d’émergence du commun

Présidence : Thomas Lamarche, UMR LADYSS

 

9h00 : L’intérêt général et le “bien“ commun
Petar Bojanic, Université de Belgrade, Université de Rijeka

Culture du risque et responsabilité commune
Christian Walter, Chaire éthique et Finance, FMSH, Collège d’études mondiales

Après l’accident nucléaire : quelle émergence et quelle culture du commun ?
Gilles Hériard Dubreuil, Mutadis

Émergence du paradigme des parties prenantes dans la RSE : l’exemple de la Plateforme RSE – France Stratégie
Kathia Martin-Chenut, Axe RSE, ISJPS, CNRS et Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

 

Session 4 - Communs globaux et engagements locaux

Présidence : Sylvain Lavelle, ICAM, EHESS

 

11h00 : Stratégies juridiques et politiques dans l’élaboration des institutions des communs
Ugo Mattei, Université de Turin

Les instruments économiques peuvent-ils favoriser l'engagement local en faveur des communs globaux ?
Alain Karsenty, CIRAD, membre du Conseil Scientifique de la Fondation pour la Nature et l'Homme (FNH)

L’effet paradoxal des COP sur la dynamique du/des commun(s) : l’émergence du méso territorial transforme la donne
Hervé Brédif, Université Paris 1 Sorbonne, UMR LA-DYSS CNRS

Les projets d’électrification en Afrique dans leur contribution aux communs (titre provisoire)
Mathilde Maurel, Centre d'économie de la Sorbonne, Paris 1 Panthéon-Sorbonne

 

13h00 : Déjeuner

 

Session 5 - Ruptures, innovations, enrichissements des traditions : quelles dynamiques du commun ?

Présidence : Hervé Brédif, UMR LADYSS

 

14h30 : Le droit à la vie et les communs du point de vue des droits relatifs à une vie décente
Giuseppe Mastruzzo, Université de Turin -Collège universitaire international

Gestion par l’État de la crise Covid 19 : quelle mobilisation et quelle dynamique institutionnelle ont été mises en œuvre entre société civile, État et entreprise ?
Danièle Bourcier, CERSA, Université Paris 2

La redécouverte des communs fonciers au Mali
Mathieu Boche, AFD

Pratiques artistiques du commun et reconfiguration des imaginaires par l’art
Yann Toma, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Sorbonne Développement Durable

Les « institutions patrimoniales » : une réponse à des crises par une gestion en commun
Vincent Pupin, AgroParisTech

Regards comparés sur l'institutionnalisation de « communs naturels » en Colombie et aux EU
Rocío Trujillo, Yale University

 

Table ronde finale - Croisement des perspectives : Quel est le potentiel de transformation des dynamiques du commun ? Le commun peut-il s’institutionnaliser et se transmettre ?

Présidence : Danièle Bourcier, CERSA

17h30 : Jean-Louis Laville, Programme FMSH «Démocratie et économie plurielles»
Elodie Bertrand, Axe Environnement, ISJPS, CNRS et Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Jacques Chevallier, CERSA, Université Paris 2
Francis Chateauraynaud, EHESS-GSPR (Groupe de Sociologie Pragmatique et Réflexive)

19h00 : Clôture

 

 

Evènement organisé en ligne (le lien de connexion vous sera envoyé ultérieurement)
Pour toute question, contactez le comité d'organisation à l'adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



Université Panthéon-Assas Paris II
Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne
Institut des Sciences Juridique et Philosophique de la Sorbonne
Centre d'Études et de Recherches de Sciences Administratives et Politiques
Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2020 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech