Portail universitaire du droit

Les enjeux territoriaux du Pacifique

Colloque

Les enjeux territoriaux du Pacifique

Du mardi 3 juillet 2018 au mercredi 4 juillet 2018

Présentation

 

Les territoires du Pacifique, en particulier les formations insulaires, présentent le paradoxe d’être menacés dans leur dimension terrestre, du fait du changement climatique et de la montée des eaux, et en même temps d’être étendus de façon croissante, dans leur dimension maritime, du fait de l’extension des plateaux continentaux. Ces mutations présentent des enjeux considérables pour les États concernés, qu’il s’agisse des États indépendants du Pacifique ou des États avec lesquels ces territoires possèdent des liens de nature variée.

L’enjeu est donc bien sûr environnemental et implique de se pencher sur la lutte contre la pollution, mais aussi sur les solutions face à la possible disparition de certains territoires terrestres dont les Kiribati sont l’exemple emblématique. Comment par exemple envisager la continuité d’États amputés d’une partie de leur territoire ? Par ailleurs, d’un point de vue géostratégique, l’extension des espaces maritimes a considérablement modifié les relations internationales au sein d’une région Pacifique désormais au cœur de l’actualité et des convoitises. Les îles océaniennes ne sont plus des « confettis » au milieu de l’Océan, du fait de l’évolution du droit de la mer au cours du XXème siècle et d’États repoussant sans cesse leur souveraineté vers le large. D’ailleurs, presque tous les territoires du Pacifique ont soumis des requêtes d’extension du plateau continental devant la commission spécialisée des Nations unies.

Les enjeux sont également économiques, du fait de la possible marchandisation des territoires dans ce contexte, mais aussi des immenses ressources potentielles de la mer. Enfin, ils sont surtout humains, et posent la question du rapport entre les individus et les territoires. Si ces interrogations sont identifiées au niveau régional, elles illustrent en réalité des problématiques qui se poseront très vite avec la même acuité au niveau international, en particulier en ce qui concerne les réponses à apporter au changement climatique. Dès lors, ce colloque propose d’explorer la notion de territoire terrestre et maritime depuis une perspective pluridisciplinaire, dans l’objectif d’apporter des clés de réflexion à l’avenir de la région Pacifique.

 

Programme

 

Jour 1. Mardi 3 juillet 2018

 

8h30 : Café de bienvenue

9h00 : Ouverture
Gaël Lagadec, président de l’UNC

9h15 : Avant-propos - Les territoires du Pacifique : des enjeux régionaux, des défis universels
Géraldine Giraudeau, professeur –UNC, Larje

 

I.- Territoires convoités

Présidence : Christine Bidaud-Garon, maître de conférences-UNC, Larje

 

9h30 : Les « Vikings du soleil levant » : exploration, appropriation et exploitation du Pacifique par les Océaniens
Louis Lagarde, maître de conférences–UNC, Troca

10h00 : Les rapports entre terre et droit dans le Pacifique
(à confirmer) Tamatoa Bambridge, CNRS

Pause

10h45 : L’exploitation des ressources minières
Pierre-Jean Bordahandy, senior lecturer –USP

11h15 : Les politiques d’extension du plateau continental et les différends territoriaux du Pacifique
Géraldine Giraudeau, professeur–UNC, Larje

 

Pause déjeuner

 

II.- Territoires menacés

Présidence : Catherine Ris, professeur –UNC, Larje

 

13h30 : Menaces sur la biodiversité et les écosystèmes du Pacifique insulaire
Yves Letourneur, professeur-UNC, Isea

14h00 : La vente et la location de territoire, une solution à la montée des eaux ?
Michael Strauss, professeur, Centre d'études diplomatiques et stratégiques

Pause- café

15h00 : Les entreprises face aux risques naturels induits par le changement climatique
Nadège Meyer, maître de conférences–UNC, Larje

15h30 : Les conséquences de la disparition du territoire sur les délimitations maritimes
Vincent Cogliati-Bantz, associate professor-University of Auckland NZ

16h00 : Clôture de la première journée

Dîner des participants

 

Jour 2. Mercredi 4 juillet

 

III.- Territoires et populations

Présidence : Yann Bevant, maître de conférences–UNC, Troca

 

8h30 : Les territoires marins et les droits des populations fragiles
François Feral, professeur émérite-Université de Perpignan UPVD

9h00 : L’enjeu territorial autochtone
Ghislain Otis, professeur-Chaire de du Canada sur la diversité juridique et les peuples autochtones, Faculté de droit, Université d’Ottawa

9h30 : L’opposabilité des statuts coutumiers au-delà des territoires
Christine Bidaud-Garon, maître de conferences –UNC, Larje

10h00 : Pause-café

 

IV.- Territoires et relations internationales

 

10h30 : Indépendances avec partenariat des pays insulaires non autonomes du Pacifique Sud
Mathias Chauchat, professeur –UNC, Larje

11h00 : La représentation des îles du Pacifique sur la scène internationale, l’exemple de la NC
Caroline Gravelat, maître de conférences associée-UNC, Larje

11h30 : Conclusions du colloque

12h00 : Clôture

 

 

Contact : Géraldine Giraudeau, Professeur – LARJE – UNC : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Amphithéâtre 400
Campus universitaire
BP R4, Avenue James Cook
Nouméa 98851, Nouvelle-Calédonie
Imprimer

Document