Anna Neyrat

Maîtresse de conférences
Droit public.
Sciences Po Bordeaux

Centre Émile Durkheim : Science Politique et Sociologie Comparatives
Centre d’Études et de Recherches Comparatives sur les Constitutions, les Libertés et l’État
  • THESE

    Le rapport du droit administratif national aux droits administratifs étrangers : les cas de la France et de l'Espagne, soutenue en 2016 à Bordeaux, sous la direction de Fabrice Melleray, membres du jury : Fabrice Melleray, Pierre Bon, Elisenda Malaret i García, Simon Gilbert, Nader Hakim, Pierre Bon, Elisenda Malaret i García et Simon Gilbert     

  • Anna Neyrat, Le rapport du droit administratif national aux droits administratifs étrangers: les cas de la France et de l'Espagne, L'Harmattan, 2019, Logiques juridiques, 678 p.  

    La 4ème de couv. indique : "Les droits administratifs français et espagnol sont souvent présentés comme des idéaux types opposés dans leur rapport aux droits administratifs étrangers. Comme exportateur, le droit administratif français considère ses homologues étrangers comme un réceptable de son influence : comme importateur, le droit administratif espagnol les envisage comme source de son enrichissement. Si une telle présentation repose sur des raisons temporelles et culturelles qui ont fait du droit administratif français un modèle et du droit administratif espagnol un imitateur, et s'illustre par de nombreuses manifestations, elle se révèle être partiellement inexacte. Historiquement, elle est trop réductrice en envisageant l'exclusivité de ces deux postures. Elle est ensuite dépassée aujourd'hui, à l'heure de la globalisation, car les solutions juridiques circulent sans que l'on identifie clairement des exportateurs ou des importateurs. Cette recherche invite alors à poser un regard différent sur ces présupposés qui considèrent le droit administratif français comme un exportateur et le droit administratif espagnol comme un importateur."

    Anna Neyrat, Mickaël Baubonne, Robert Carin (dir.), Le contentieux universitaire et la modernité, Institut francophone pour la justice et la démocratie, 2019, Colloques & essais, 140 p.    

    La 4e de couv. indique : "Lorsque le ministre chargé de l'Enseignement supérieur a souhaité qu'APB intègre une procédure de tirage au sort dans son algorithme, lorsque certains présidents d'université ont refusé l'inscription d'étudiants en master, le juge administratif a été le premier à se prononcer. Ces réponses juridictionnelles ont-elles été à la mesure de la modernité des questions posées ? Les organisateurs de ce colloque ont cherché à répondre à cette interrogation en trois temps. Le premier a consisté à apprécier la réponse contentieuse apportée à quelques questions universitaires modernes afin d'en dégager les traits saillants. Le deuxième a reposé sur la discussion de ces traits au regard du droit du contentieux administratif général. Le troisième, sous forme de conclusion, a, à l'inverse, cherché à interroger la modernité du contentieux administratif général à l'aune des spécificités du contentieux universitaire. Toujours plus contrôler, mais faire toujours primer la sécurité juridique, peut-être n'est-ce pas la fin de l'histoire"

  • Anna Neyrat, Carolina Cerda-Guzman, « Louise Michel & les étrangers », in Clément Benelbaz, Carolina Cerda-Guzman, Mélanie Jaoul, Mathieu Touzeil-Divina (dir.) (dir.), Louise Michel & le(s) droit(s), Editions L'Epitoge, 2023, pp. 71-84   

    Anna Neyrat, « Quelle résonance de Blanco en Espagne ? A propos de la liaison de la compétence et du fond », in Florent Blanco, Simon Gilbert, Anne Jacquemet-Gauché (dir.) (dir.), Autour de l'arrêt Blanco, Dalloz, 2023, pp. 259-269   

    Anna Neyrat, « La "survulnérabilité" des jeunes étrangers isolés », in Dorothée Guérin (dir.) (dir.), Droit et jeunesse par le prisme de la vulnérabilité, Lexis Nexis, 2021 

    Anna Neyrat, « « Mineurs non accompagnés et inapplication du droit de la protection de l’enfance », », in Eric Péchillon, Stéphanie Renard (dir.), L'inapplication de la règle de droit. Exploration des contours d'un phénomène mal connu., Mare & Martin, 2020 

    Anna Neyrat, Robert Carin, « « En finir avec le "bricolage" : pour une étude critique de la modernité du contentieux universitaire » », in Mickaël Baubonne, Robert Carin, Anna Neyrat (dir.), Le contentieux universitaire et la modernité, Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie, 2019, pp. 9-24 

    Anna Neyrat, « « L’instrumentalisation de l’histoire du droit sous le premier franquisme : l’exemple du droit public » », in Nader Hakim (dir.), L'histoire du droit entre science et politique, Editions de La Sorbonne, 2019 

    Anna Neyrat, « « Léon Duguit, juriste reconnu, anarchiste qui s’ignore ? » », in Chloé Bertrand, Raphaël Brett, Flore Pulliero, Noé Wagener (dir.), Droit et anarchie, L'Harmattan, 2013, pp. 83-102 

  • Anna Neyrat, « La classification des corps et cadres d'emplois en catégories a-t-elle encore un sens ? », Actualité juridique Droit administratif, 2023, n°24, pp. 1278-1283 

    Anna Neyrat, Cristina Fraenkel-Haeberle, Ioannis Michalis, « Chronique d'ouvrages étrangers », Revue française de droit administratif, 2023, n°1, pp. 201-204 

    Anna Neyrat, « Los procesos de “référé” en el contencioso-administrativo francés », Revista de Derecho Público, 2022, n°15, pp. 11-27     

    Anna Neyrat, Anna Maria Lecis Cocco Ortu, « Les relations entre l’Administration centrale et les administrations territoriales en France à l’épreuve de la crise sanitaire », Italian Papers on Federalism, 2022, n°1, pp. 50-68   

    Anna Neyrat, « La transformation des inspections générales », Actualité juridique Droit administratif, 2022, n°12, p. 679 

    Anna Neyrat, « La décision du Conseil d'Etat du 1er juillet 2020, Association UNEDESEP et autres: les premières fondations de ce que pourrait être l'Université de demain ? Actes du colloque du projet de recherche sur les mobilités internationales à des fins d'études et de recherche, portant sur le Plan Bienvenue en France : bilan d'étape », La Revue des droits de l'Homme, 2021, n°19   

    Anna Neyrat, «  Analyser le rapport du droit administratif national aux droits administratifs étrangers ou défendre l’intérêt des recherches comparatives non prescriptives  »: Actes du colloque "L'actualité des thèses en droit public comparé", Revue générale du droit, 2019   

    Anna Neyrat, «  Le recrutement des emplois de direction à la discrétion des autorités politiques à l’épreuve du Nouveau Management public. Étude des cas français et espagnol , », Revue du droit public et de la science politique en France et à l'étranger, 2018, n°5, pp. 1359-1384 

    Anna Neyrat, « Précarité juridique du fonctionnaire stagiaire : bilan au regard de la situation de l'agent public contractuel », AJFP. Actualité juridique Fonctions publiques, 2017, n°02, p. 68   

  • Anna Neyrat, « La décision du Conseil d'Etat du 1er juillet 2020, Association UNEDESEP et autres: les premières fondations de ce que pourrait être l'Université de demain ? », Colloque « Mobilités internationales à des fins d’études et de recherche » : « Plan Bienvenue en France : bilan d’étape », Bordeaux, le 18 septembre 2020     

    Anna Neyrat, « Quel accès à la formation des jeunes majeurs étrangers ? », Journée d’études « Les mineurs non accompagnés protection de l’enfance, accès à l’éducation et à l’alimentation », Pessac, le 17 juin 2021 

    Anna Neyrat, « Le positionnement du Conseil d’État sur l’arrêt du 19 avril 2019 relatif aux droits d’inscription dans les établissements publics d’enseignement supérieur relevant du ministre chargé de l’enseignement supérieur », Colloque Le plan "Bienvenue en France". Bilan d’étape, Pessac, le 18 septembre 2020 

Actualités Publications ENCADREMENT DOCTORAL
  • Carlos-Mario Dávila-Suárez, La formation du contrôle juridictionnel de l’administration en droit colombien et l’influence du droit français : essai sur les obstacles à l'accès à la justice contentieuse-administrative et sur la protection effective des droits des administrés., thèse soutenue en 2019 à Paris 2 sous la direction de Gilles J. Guglielmi, membres du jury : Simon Gilbert (Rapp.), Grenfieth de Jesús Sierra Cadena (Rapp.), Myriam Salcedo Castro  

    Dans la doctrine colombienne experte en la matière, il existe un lieu commun consistant à affirmer que tant le droit administratif colombien comme le droit du contentieux-administratif proviennent du droit français ou, au moins, celui-ci y a eu une forte influence dans son élaboration. Il est cependant nécessaire d'analyser cette thèse afin de déterminer la portée d'une telle influence. C'est ce à quoi tentera de répondre cette étude qui a pour but d’expliquer et de montrer la formation et le développement du contrôle juridictionnel de l'administration en Colombie dès la fin du XIX siècle et au cours du XX. Ce qui nous amènera à aborder les emprunts faits par le juge administratif colombien -notamment à la doctrine administrative française de la fin du XIX et de la première moitié du XXe siècle- et le rôle même de la doctrine colombienne de l'époque. D'emblée, il faut écarter ce que l'on ne traitera pas dans ce travail : d'une part le côté institutionnel, c'est-à-dire l'instauration et la formation du Conseil d'État colombien en tant que tel. Ceci en raison des maints travaux ont été consacrés par les chercheurs dans la matière ; d'autre part, l'aspect politique ou idéologique, car, si elle clair que celui-ci a joué un rôle important, notamment grâce à l'Union républicaine des années 1910 qui a impulsé la mise en marche du Conseil d'Etat colombien, ce sujet reste en dehors de notre champ d'études. Ainsi, cette recherche sera centrée sur deux aspects : l'aspect formel comprenant l'idée d'un juge administratif indépendant du pouvoir exécutif, sa technique et sa méthode ; et l'aspect de fond basé sur les recours contentieux-administratifs et les types de procès contentieux. L'objectif global de ce travail est de contribuer à la structuration ainsi qu'à la systématisation de la jurisprudence du droit administratif colombien, afin de tenter de donner de la cohérence et de la sécurité juridique et dans la pratique judiciaire et dans l'enseignement du droit.