Hélène Hurpy

Maître de conférences
Droit public.
Faculté de Droit de Toulon - Draguignan

Centre d'Études et de Recherche sur les Contentieux
  • THESE

    Fonction de l'autonomie personnelle et protection des droits de la personne humaine dans les jurisprudences constitutionnelles et européenne, soutenue en 2013 à AixMarseille, sous la direction de Annabelle Pena-Gaïa et Hélène Surrel, membres du jury : Annabelle Pena-Gaïa, Hélène Surrel, Frédéric Sudre, Jean-Pierre Marguénaud, Xavier Bioy et Guy Scoffoni   

  • Hélène Hurpy, Fonction de l'autonomie personnelle et protection des droits de la personne humaine dans les jurisprudences constitutionnelles et européenne, Bruylant, 2015, Collection Droit de la Convention européenne des droits de l'homme ( Thèses ), 1019 p. 

  • Hélène Hurpy, « La judiciarisation par défaut du lien de filiation des enfants nés d'une GPA transfrontière avec la mère d'intention », Revue de l'Union européenne, 2019, n°631, p. 486   

    Hélène Hurpy, « La protection juridique du corps dans l’hypermodernité : les excès de la volonté individuelle en question », Connexions , 2019, n° 110, pp. 37-48    

    La protection juridique du corps dans l’hypermodernité amène à appréhender les excès de la volonté individuelle sur l’intégrité physique, liés aux évolutions sociales et techniques actuelles. Ces excès rendent-ils implicitement la personne propriétaire de son corps, libre de s’en déposséder ou d’en tirer profit ? Assurément non. Il sera au contraire démontré ici que la protection de l’autonomie personnelle encourage la préservation de l’unicité du sujet de droit, malgré la paradoxalité indéniable de la juridicité du corps humain, envisagée du point de vue de la personne et de celui des autorités publiques. L’hyper-subjectivité se traduit ainsi par une revendication boulimique de droits individuels dans différents domaines, montrant à la fois une disponibilité accrue du corps humain, et un renforcement de la protection de l’intégrité physique de la personne en raison de la revalorisation de son consentement. L’hyper-régulation atteste que les autorités publiques se font l’écho de cette évolution, en protégeant à la fois les aspirations personnelles liées au corps – au risque de perdre leur fonction d’institutionnalisation du sujet de droit –, et le primat de sauvegarde de la vie humaine, afin de préserver la dignité de la personne.

    Hélène Hurpy, Sylvie Torcol, Selma Josso, Gaëlle Marti, « Peuple ou Peuples européen(s) ? Le peuple européen introuvable », Revue de l'Union européenne, 2016, n°600, p. 436   

    Hélène Hurpy, « L’identité et le corps », 2015  

    « Parce que je le vaux bien ! ». Ce célèbre slogan d’une marque de cosmétiques clame haut et fort que chaque personne entend désormais affirmer ce qu’elle est, notamment en contrôlant son apparence physique. En effet, si notre corps est ce qui nous constitue, il est aussi possible d’en disposer librement. Par conséquent, l’apparence corporelle peut être, par exemple, modelée par des régimes alimentaires, de l’exercice physique, des tatouages, des piercings, voire par le recours à la chirurgie...

    Hélène Hurpy, « La protection du droit au refus de l’acharnement thérapeutique par le juge des référés dans le cadre de l’affaire  Vincent Lambert  », 2014  

    « Une pratique médicale qui ne serait attachée qu’au principe impersonnel et dépersonnalisant de la technique, comme à l’utopie d’une vie sans fin, n’entrerait-elle pas alors en conflit avec ces autres valeurs fondamentales de l’existence humaine que sont (…) l’autonomie et la dignité ? », questionnait déjà le Comité consultatif national d’éthique en janvier 2000. Cinq années plus tard, la loi Léonetti marque une étape essentielle pour garantir le respect de l’autonomie et de la dignité du pa...

  • Hélène Hurpy, Emmanuelle Borner-Kaydel, Marie-Laure Dussart, Patricia Rrapi, Compte rendu des discussions et débats, Paris : Economica, Aix-en-Provence : Presses Universitaires d'Aix-Marseille et PERSÉE : Université de Lyon, CNRS & ENS de Lyon, 2009, pp. 369-413    

    Borner-Kaydel Emmanuelle, Dussart Marie-Laure, Hurpy Hélène, Rrapi Patricia. Compte rendu des discussions et débats. In: Annuaire international de justice constitutionnelle, 24-2008, 2009. Constitution et famille(s) - Urgence, exception et Constitution. pp. 369-413.

  • Hélène Hurpy, Elsa Forey, Yan Laidier, Caroline Bugnon, Claus Dieter Classen [et alii], L'application du principe de laïcité à la justice, 2019   

  • Hélène Hurpy, « Protéger les futures générations en protégeant l'environnement », le 05 mai 2022  

    Organisée par le CDPC, Université de Toulon sous la responsabilité scientifique de Sylvie Schmitt, Maître de conférences HDR en droit public, Toulon

    Hélène Hurpy, « L'animal entre dans la Constitution italienne », le 07 avril 2022 

    Hélène Hurpy, Emmanuelle Borner-Kaydel, Marie-Laure Dussart, Patricia Rrapi, « Index », le 01 janvier 2009    

    Borner-Kaydel Emmanuelle, Dussart Marie-Laure, Hurpy Hélène, Rrapi Patricia. Index. In: Annuaire international de justice constitutionnelle, 24-2008, 2009. Constitution et famille(s) - Urgence, exception et Constitution. pp. 853-856.

    Hélène Hurpy, Emmanuelle Borner-Kaydel, Hakim Daïmallah, Marie-Laure Dussart, Idris Fassassi [et alii], « Index », le 01 janvier 2008    

    Borner-Kaydel Emmanuelle, Daïmallah Hakim, Dussart Marie-Laure, Fassassi Idris, Hurpy Hélène, Rrapi Patricia. Index. In: Annuaire international de justice constitutionnelle, 23-2007, 2008. Constitution et liberté d'expression - Famille et droits fondamentaux. pp. 933-938.

Actualités Publications ENCADREMENT DOCTORAL