Portail  Actualités de la recherche  Manifestations  Le vote en contexte(s)

Le vote en contexte(s)
&
jeudi23septembre2021
vendredi24septembre2021


Ajouter à mon agenda

 Télécharger au format ICS

Colloque

Le vote en contexte(s)


Présentation

 

Ce colloque international entend contribuer au renouvellement des études électorales, et plus largement des sociologies du vote et de la politisation, et proposer un bilan critique des approches « contextuelles » du vote qui se sont développées depuis deux décennies aux Etats-Unis et en France. Celles-ci proposent de relire l’ancrage social des rapports au politique et des choix électoraux en prêtant une attention renouvelée à l’appartenance aux groupes primaires (famille, amis, collègues, groupes d’appartenance) et aux interactions, en particulier les conversations, sollicitations, rappel à l’ordre et micro-pressions, qui jalonnent les périodes électorales.

Analyser le contexte invite alors à observer l’insertion des électrices et électeurs dans un environnement social localisé, politiquement signifiant et potentiellement influent et permet ainsi de complexifier le lien entre les appartenances sociales et les rapports au politique. Si l’essor des approches contextuelles du vote a permis un renouveau de ce champ de recherche, l’un des défis est cependant aujourd’hui de normaliser cette sociologie du vote en en proposant un premier bilan critique.

L’objectif de ce colloque est ainsi d’identifier la place et les apports des approches françaises de l’analyse contextuelle, qui se distinguent notamment par leur originalité́ méthodologique (recours à des approches ethnographiques et à des entretiens biographiques approfondis, attention spécifique aux appartenances de classe et à la construction des identifications socio-politiques). Mais, il s’agit aussi d’établir un dialogue critique, théorique et méthodologique, avec d’autres courants de sciences sociales pour mieux saisir les effets du « contexte » et, plus largement, pour mieux structurer théoriquement cette notion.

En effet, la notion de contexte pose toute une série de problèmes qui tiennent à la définition, parfois fluctuante, de ce que sont les « contextes ». Ces derniers renvoient à la fois à un ancrage territorial et un environnement socio-économique local ou national, à une position sociale, à l’appartenance à des groupes (famille, amis, collègues, coreligionnaires), à des interactions concrètes avec ses proches, à l’effet d’institutions socialisatrices (comme l’école, l’usine, l’Eglise) ou encore aux caractéristiques de l’offre et de la structuration politiques sur un territoire.

On peut faire l’hypothèse que le contexte du vote est l’addition de tous ces contextes, mais reste néanmoins à hiérarchiser et articuler ces différents niveaux et l’analyse de leurs effets sur les processus de politisation.

Cette manifestation scientifique a donc pour ambition de constituer un carrefour de discussion et d’échange à propos des apports et des limites des analyses contextuelles du vote en ouvrant un dialogue entre la science politique et d’autres sciences sociales, comme la géographie, la sociologie de la socialisation, ou encore les sciences sociales du travail.

*

Ce colloque s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche financé par ANR : le projet ALCoV (Analyse Localisée Comparative du Vote – ANR-16-CE41-0008, coordonné par E. Agrikoliansky), qui associe depuis 2016 une quarantaine de chercheuses et de chercheurs autour d’une enquête sur le vote, les électrices et les électeurs dans la France contemporaine. Il est organisé avec le soutien de l’Université Paris Dauphine-PSL et de 5 laboratoires de recherche en sciences sociales : IRISSO, UMR CNRS INRAE 7170-1427 Université́ Paris Dauphine– PSL- CESSP, UMR 8209, EHESS et Université́ de Paris 1 - MESOPOLHIS, UMR 7064, Sciences Po Aix et Aix-Marseille Université - CRESPPA, UMR 7217, Universités Paris 8 et Paris-Ouest Nanterre - CURAPP-ESS, UMR 6054, Université́ de Picardie Jules Verne

 

Programme

 

Jeudi 23 septembre

 

9h00 : Accueil des participant.es (salle A 709)

9h30 : Introduction générale du colloque - Présentation des enjeux et d’un bilan critique des analyses contextuelles
(équipe organisatrice, sur la base de l’enquête ALCOV)

 

Table ronde 1 --Contextes et territoires de la politisation : espaces, inégalités socio-économiques et structures des relations sociales 

Animation/présidence : L. Barrault-Stella, P. Lehingue & A.-F. Taiclet

10h30 : Contexte social, contexte spatial

Discutante : V. Girard, Dysolab, chercheure affiliée à l'Ined

Respatialiser la survey research : premiers retours d’expérience d’une enquête par sondage localisé
Amaïa Courty & Vincent Tiberj, Sciences Po Bordeaux, Centre Emile Durkheim

La politique à la frontière. Mobilité spatiale, déplacements sociaux et immobilité électorale dans une société de travailleurs frontaliers
Stéphane Latte, Université de Haute-Alsace, SAGE

Changement urbain, changement social et changement électoral dans la Métropole nantaise (1974-2017). Eléments de socio-géographie électorale quantitative
Jean Riviere, Université de Nantes, UMR ESO

 

12h30 : Déjeuner sur place (Espace 7)

 

Comparer des contextes : espaces locaux, espaces nationaux

Discutante : N. Mayer, CEE, Sciences Po Paris

14h30 : What context(s) ? Learnings and debates from a « new » history of elections
Zoé Kergmard, Institut historique allemand, Paris

Sub-national Varieties of Voting. Mexico’s Political Transitions in Socio-Territorial Context
Willibald Sonnlitner, El Colegio de México

17h00 : Keynote speakers. Contexte, interactions et politisation(s)

Animation, discussion : K. Geay & F. Faury

Avec : Nina Eliasoph, University of Southern California
Katherine J. Cramer, University of Wisconsin–Madison

18h30 : Fin de la 1ère journée

 

Vendredi 24 septembre

 

Table ronde 2 - Education, socialisations familiales, division sexuée des rôles politiques

Animation/présidence : K. Geay, C. Lagier & S. Leveque

Discutante : J. Pagis, IRIS 

9h30 : La solitude est-elle un contexte ?
Pierre-Yves Baudot Université Paris Dauphine-PSL, IRISSO
Marie-Victoire Bouquet, Chaire Santé, Sciences Po Paris

Les logiques genrées et générationnelles de la socialisation politique au sein de familles d’origine populaire issues de l’immigration
Jeanne Boudoux Université Paris Dauphine-PSL, IRISSO

Contextualiser les influences contextuelles : familles et espaces sociaux
Céline Braconnier, Sciences Po-Saint-Germain
Jean-Yves Dormagen, Université de Montpellier

‘Pour mes enfants’. Rôles familiaux et investissement électoral des femmes de classes populaires
Maeva Durand, Université Paris Dauphine-PSL, CESAER

Sur le vote d’électrices FN/RN : configurations familiales, sociabilités et respectabilité électorale
Félicien Faury Université Paris Dauphine-PSL, IRISSO

Voter en fonction de ses enfants ? Une enquête sur les influences politiques familiales entre les personnes LGBT et leurs parents
Camille Masclet, CESSP

 

12h30 : Déjeuner sur place (Espace 7)

 

Table ronde 3 - Politisations au travail. Collectifs de travail, socialisation politique et transformations du salariat

Animation/présidence : C. Achin & P. Aldrin

14h00 : Les relations entre participation au travail et comportements électoraux : quelques premiers résultats à partir d'enquêtes quantitatives
Tristan Haute, Université de Lille, CERAPS

Des indépendants en lutte contre l’uberisation. De la dégradation du travail à la politisation des chauffeurs de VTC
Sarah Abdelnour & Sophie Bernard, Université Paris Dauphine/PSL, IRISSO

Travailleuses du nettoyage et syndiquées à la CNT-SO : un vote de gauche ?
Saphia Doumenc, TRIANGLE

Représentations ouvrières des ordres usiniers, économiques et sociaux
Cédric Lomba, CRESPPA

16H15 : Débat - étudier la politisation au travail : faire dialoguer, sociologie des professions et sociologie des rapports au politique
Paul Bouffartigue, Aix-Marseille Université, LEST
Baptiste Giraud, Aix-Marseille Université, LEST
Muriel Surdez, Université de Fribourg

17h45 : Clôture

 

 

L'entrée est libre, mais l'accès à l'université pour les personnes extérieures nécessite la présentation d'un pass sanitaire (certifiant la vaccination ou un test négatif).

Organisé par l'Université Paris Dauphine -PSL

Salle A 709
Université Paris Dauphine
Place du Maréchal de Lattre de Tassigny
75016 Paris

Université Paris Nanterre
Université Paris 8 - Vincennes - Saint-Denis
Aix-Marseille Université
Université de Picardie Jules-Verne
Sciences Po Aix
Centre Universitaire de Recherches sur l'Action Publique et le Politique - Épistémologie et Sciences Sociales
Centre de Recherches Sociologiques et Politiques de Paris - Cresppa
Centre Européen de Sociologie et de Science Politique
Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2021 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech