L'erreur de Hume
jeudi3mars2022
14:0016:00

Séminaires

L'erreur de Hume


Présentation

 

Après avoir rappelé la thèse de Hume (séparation de l'être et du devoir être), on la confronte avec le langage du droit, puis avec l'existence d'une logique des normes qui semblent bien l'un et l'autre non seulement incompatibles avec la loi de Hume, mais surtout faire un usage abondant et positif du passage du fait au droit.

Pour justifier ce passage et l'opposition entre Hume et la pratique juridique, il faut se pencher sur la différence entre les ontologies qui inspirent ces deux thèses. Celle de Hume repose sur un nominalisme selon lequel les réalités sont toutes complétement en acte et déterminées (actualisme), celle de la pensée juridique classique estime au contraire, à la suite d'Aristote, que les réalités sont à la fois en puissance et en acte et ainsi orientées vers leur accomplissement final. Il est donc possible de considérer les solutions de droit les plus adaptées ou non à cet accomplissement, sans pour autant devoir simplement enregistrer les états de fait actuels (sociologisme).

Lectures recommandées :
Michel Bastit, Naissance de la loi moderne, Puf, 1990
Jean-Louis Gardies, L'erreur de Hume, PUF, 1987

 

 

Programme

 

14h00 : Intervention de Michel Bastit, Professeur émérite en philosophie, Université de Bourgogne et Archives Poincaré (CNRS, Nancy)

Discutant : Nicolas Huten

16h00 : Fin

 

 

Entrée libre dans le respect des règles sanitaires e vigueur


Organisé dans le cadre du séminaire général DCS, "Penser l'interdisciplinarité aujourd'hui" de la MSH Nantes


Faculté de droit
Salle 358
Chemin de la Censive du Tertre
44300 Nantes

Nantes Université
Faculté de Droit et Sciences Politiques
Centre National de la Recherche Scientifique
Droit et Changement Social
Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2022 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech