Portail  Actualités de la recherche  Manifestations  Justice, héritage et famille

Justice, héritage et famille
&
jeudi14octobre2021
vendredi15octobre2021

Colloque

Justice, héritage et famille

Justice, inheritance and the Family


Présentation

 

De récents travaux d’économistes font état d’un « retour de l’héritage » : la part du patrimoine hérité dans les richesses détenues par les membres des démocraties occidentales a retrouvé un niveau comparable à celui du 19ème siècle, favorisé par une baisse de la fiscalité successorale dans ces pays (voir T. Piketty, Le capital au 21e siècle, 2015). Si l’on adopte une perspective de justice sociale selon laquelle personne ne devrait être « avantagé ou désavantagé par l’intervention du hasard de la nature ou des circonstances sociales » (John Rawls, Théorie de la justice, §4), le fait que l’héritage soit une source de richesse attachée au hasard de la naissance et qu’il soit très inégalitairement réparti semble profondément injuste. Pourtant l’impôt successoral reste très impopulaire, et ce dans tous les milieux sociaux. La défense de l’héritage prend appui sur un attachement à la liberté de transmettre ses biens, notamment lorsqu’il s’agit de favoriser ses enfants.

L’hypothèse de travail du colloque est qu’une analyse du sens et de la fonction du lien familial dans les réflexions normatives sur l’héritage est nécessaire pour éclairer et tenter de résoudre les dilemmes normatifs posés par l’héritage et sa taxation. Si l’on envisage la famille comme le lieu de comportements vertueux tels que l’altruisme ou l’amour, et si l’on considère que l’héritage est un moyen d’encourager ces comportements, alors on comprend comment la défense de l’héritage (et de sa non taxation) peut se revendiquer d’une défense de la famille. Mais si la famille est considérée comme ce qui limite l’égalité des chances (au sens large) alors une forte limitation des héritages semble justifiée pour éviter la reproduction intergénérationnelle des inégalités socio-économiques. L’égalité des chances et la promotion de la famille sont-elles donc incompatibles, et le débat sur l’héritage est-il seulement un symptôme de cette tension ? Ou pouvons-nous la dépasser ?

Le colloque a pour objet de contribuer à ouvrir de nouvelles pistes, tant conceptuelles que normatives, sur ce débat ancien, et ce à la lumière des développements récents en la matière. Pour ce faire, le workshop se veut interdisciplinaire, en cherchant à favoriser un dialogue entre philosophie politique et morale normative, et sciences sociales, historiques, économiques et juridiques.

Organisé par Marie Bastin et Magali Bessone, Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Axel Gosseries, UC Louvain

 

Programme

 

14 octobre / October 14

Fuseau horaire Europe/Paris (CEST, UTC+2)

 

Session n°1 (English) - Inheritance and parental partiality

Chair : Magali Bessone, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

1:30 pm : Liberal neutrality and parental partiality
Serena Olsaretti, ICREA-Universitat Pompeu Fabra

Inheritance : « A Familial Relationship Goods Approach »
Adam Swift, University College London

Parental partiality in unjust circumstances : the case of inheritance
Anca Gheaus, Central European University

3:30 pm : Pause/Break

 

Session n°2 (English) - Doctoral researches

Chair : Emmanuel Picavet (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

4:00 pm : Reciprocity as a moral objection to inheritance tax
Catarina Neves, Universidade do Minho

Family inheritance and taxation in light of (non) ideal theory
Leonardo Menezes, Universidade do Minho

Does defending the family require defending the taxation of inheritance ?
Marie Bastin, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

6:00 pm : Fin de la journée/End of firth day

 

15 octobre / October 15

Fuseau horaire Europe/Paris (CEST, UTC+2)

 

Session n°3 (English) - The familialist objection to inheritance taxation and the demographic effect of inheritance

Chair : Axel Gosseries UC Louvain

1:30 pm : How to balance justice and the family ?
Stefan Gosepath, Freie Universität Berlin

'I save for my kids'. Do we still need wealth transfer taxation nowadays ?
André Masson, CNRS

Revolutionary transition : inheritance change and fertility decline
Paula Gobbi, Université Libre de Bruxelles

3:30 pm : Pause/Break

 

Session n°4 (Français) - Héritage, famille et égalité

Présidente de séance : Mélanie Plouviez, Université Côte d'Azur

4:00 pm : Pourquoi il faut étudier le genre du capital
Céline Bessière, Université Paris-Dauphine
Sibylle Gollac, CNRS

Egalisations et rééquilibrages de la position des femmes au sein de la famille en contexte juridique inégalitaire : quelques arguments jusnaturalistes
Gabrielle Radica, Université de Lille

Persistances des transmissions inégalitaires en France (XIXème XXIème siècles)
Tiphaine Barthélémy, Université de Picardie Jules Verne

6:00 pm : Clôture/Fence

 

 

Inscription : Répondre au sondage - Colloque Justice, héritage et famille - Justice, Inheritance and the Family - Evento (univ-paris1.fr)

Participer à la réunion Zoom : https://zoom.univ-paris1.fr/j/93477456158?pwd=QkZRcW5SaFRQc1hMZS90VXR3ajhaZz09

ID de réunion : 934 7745 6158 - Code secret - 701798

Organisé par l’ISJPS (UMR8103, CNRS - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), le Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne, l'Université catholique de Louvain et la Chaire Hoover d'éthique économique et sociale


Document

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2021 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech