Portail universitaire du droit

Coutume de Normandie et jurisprudence : influences d’ici et d’ailleurs

Journée d'étude

Coutume de Normandie et jurisprudence : influences d’ici et d’ailleurs

vendredi 22 novembre 2019

Présentation

Le juge joue un rôle essentiel dans la validation du droit coutumier. S’il ne participe pas directement à son élaboration, c’est lui qui en reconnaît l’existence et le consacre par la décision qu’il rend. Bien souvent, c’est son intervention qui donne corps aux règles coutumières. C’est aussi elle qui permet l’évolution de ces dernières. Coutume et jurisprudence semblent ainsi inexorablement liées. Pourtant, alors même que divers travaux se sont récemment encore penchés sur cette question problématique, voire épineuse, les liens entre coutume et jurisprudence appellent encore bien des travaux, en particulier en Normandie. En effet, c’est de longue date que la jurisprudence joue un rôle de premier plan en Normandie. La richesse des archives de l’Echiquier puis du Parlement qui lui succède en 1515 atteste le dynamisme de ces institutions jusqu’à la Révolution française. Nombreuses sont également en Normandie les rédactions de la coutume, du Très ancien coutumier, de la Summa de Legibus Normannie in curia laïcali, devenue sous sa traduction française le Grand coutumier de Normandie jusqu’à sa rédaction en 1583. Et chacun connaît l’importance et les spécificités de cette coutume dans l’ancienne France comme aujourd’hui encore dans les îles anglo-normandes. Voilà déjà quelques années, Jean Yver démontrait que le Très ancien coutumier était à bien des égards « miroir de la législation ducale », mais qu’en est-il de la jurisprudence, et sur la longue durée ? C’est cette question que cette journée d’étude entend poser dans le cadre du projet Rin Condé portant sur la coutume de Normandie et d’un travail portant sur les recueils d’arrêts dans le cadre de l’Institut universitaire de France.

Organisée sous l’égide de l’Institut universitaire de France et du Centre Universitaire Rouennais d’Études Juridiques, la journée d’étude aura lieu à la Faculté de droit, des sciences économiques et de gestion de l’université de Rouen-Normandie le 22 novembre 2019.

 

Programme

 

9h30 | Accueil des participants et présentation de la journée

 

Session I

9h45 | Coutume et jurisprudence, actualité historiographique
Géraldine Cazals, Professeur d’histoire du droit, Université de Rouen Normandie, Institut universitaire de France

10h15 | Les arrêts de règlement et la coutume rédigée
Virginie Lemonnier-Lesage, Professeur d’histoire du droit, Université de Bourgogne

10h45 | Discussion et pause

 

Session II

11h15 | L’influence de la jurisprudence sur la norme coutumière : l’exemple de l’arrêt du sang damné
Gwenaëlle Callemein, Ingénieure de recherche, Université de Rouen Normandie

11h45 | Les ruptures de fiançailles en Normandie aux XVIIe et XVIIIe siècles
Elisabeth Dandine, Maître de Conférences HDR en histoire du droit, Université de Rouen Normandie

12h15 | Discussion et pause-déjeuner

 

Session III

14h00 | Les conflits de coutumes dans les jurisprudences des parlements de Paris et de Normandie à travers le regard de Louis Froland (XVIIe-XVIIIe)
Baudouin Ancel, Docteur en droit, Université Panthéon-Assas

14h30 | L’influence du jusnaturalisme sur l’interprétation du droit coutumier normand par la cour royale de Jersey
Emmanuel Araguas, Avocat & Solicitor, Visiting Academic, Institute of Law, Jersey

15h00 | Discussion générale et conclusion

 

 

Journée d’étude organisée par Gwenaëlle CALLEMEIN (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) et Géraldine Cazals (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Entrée libre

 


Faculté de droit, Sciences économiques et Gestion
3 Avenue Pasteur
76000 Rouen

Document

Information transmise par Gwenaëlle Callemein