Portail universitaire du droit

Les lois de la robotique d’Asimov et le Droit

Conférence et cycle

Les lois de la robotique d’Asimov et le Droit

vendredi 26 avril 2019

Présentation

 

«  Loi Zéro : Un robot ne peut pas porter atteinte à l’humanité, ni, par son inaction, permettre que l’humanité soit exposée au danger ;
première Loi : Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, restant passif, permettre qu’un être humain soit exposé au danger, sauf contradiction avec la Loi Zéro ;
deuxième Loi : Un robot doit obéir aux ordres que lui donne un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la Première Loi ou la Loi Zéro  ;
troisième Loi : Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n’entre pas en conflit avec la Première ou la Deuxième Loi ou la Loi Zéro. »

Les fameuses lois de la robotique édictée par Isaac Asimov dans son cycle des robots constituent bien souvent un modèle de référence pour qui veut penser la régulation de l’intelligence artificielle. La référence à cet univers qui appartient à l’imaginaire collectif est néanmoins bien souvent purement intuitive, même lorsque c’est le Parlement européen qui s’en empare, et aucune étude n’a été menée pour établir la validité et l’intérêt de ces Trois Lois pour le système juridique et pour penser son évolution. C’est à ce questionnement que la présente conférence ambitionne de répondre, avec quatre questions correspondant à chacune des Lois : Le robot, gardien de l’humanité ? Le robot, responsable ? Le robot, obéissant ? Le robot, entité autonome ?

Du philosophe à l’avocat en passant par l’écrivain de science-fiction, l’interdisciplinarité des champs de réponses permettra d’appréhender globalement les rapports entre le Droit et l’intelligence artificielle, pour le présent et pour l’avenir.

 

Programme

 

14h00 : Début des travaux

Mot de bienvenue
Jeanne-Marie Tuffery-Andrieu, Doyen de la Faculté de droit, Université de Strasbourg
Yann Basire, Maître de conférences au CEIPI, Directeur de la Section française du CEIPI

 

Présidence : Laurence Dreyfuss-Bechmann, Avocate au barreau de Strasbourg, cabinet Fidal

 

Introduction - Les lois de la robotique, modèle pour le système juridique ?
Franck Macrez, Maître de conférences au CEIPI, Université de Strasbourg

Le robot, responsable ?
Nathalie Nevejans, Maître de conférences en droit privé à l’université d’Artois, auteure du « Traité de droit et d’éthique de la robotique civile », LEH éditions

Le robot, obéissant ?
Ugo Bellagamba, écrivain, Maître de conférences en Histoire du droit et des institutions, Université de Nice

Pause-café

Le robot, entité autonome ?
Jean-Marc Deltorn, Docteur en physique théorique, doctorant en droit au CEIPI, responsable de l’Intelligence artificielle à l’Office européen des brevets

Le robot : Satanas Ex Machina ?
Alexei Grinbaum, physicien, philosophe, CEA Paris-Saclay, auteur de « Les Robots et le mal », Desclée de Brouwer, 2019

Propos conclusifs : l’œil du praticien
Gilles Vercken, Avocat aux barreaux de Paris et Strasbourg, Cabinet Vercken et Gaullier

Échange avec le public

18h00 : Fin des travaux

Verre de l’amitié

 

 

Tarif normal :150 € TTC - Gratuit pour les professeurs, maîtres de conférences, étudiants, jeunes chercheurs de l’université de Strasbourg
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Inscription en ligne : http://europa-cnrs.unistra.frhttp://www.ceipi.edu

Manifestation validée au titre de la formation continue des avocats


Nouveau Patio
Amphi Alain Beretz
20a rue René Descartes
67000 Strasbourg

Document

Université de Strasbourg
Faculté de Droit, de Sciences Politiques et de Gestion
Laboratoire de recherche du Centre d'Etudes Internationales de la Propriété Intellectuelle

Ouvert à la formation continue des professionnels