Portail universitaire du droit

Etre protégé(e), jugé(e) et puni(e)

Colloque

Etre protégé(e), jugé(e) et puni(e)

Usages du droit, pratiques d’intervention et effets sur les populations en France et au Québec

Du jeudi 28 juin 2018 au vendredi 29 juin 2018

Présentation

 

Ce colloque international et pluridisciplinaire vise à analyser les évolutions des formes de contrôle social, entre logiques de protection et logiques punitives. Depuis les genèses des politiques sociales, les actions d’assistance en faveur des plus pauvres sont combinées avec des logiques de contrôle et de normalisation de leurs pratiques, où le rôle de l’institution judiciaire a été parfois central (politiques punitives contre le vagabondage, politiques dites de « de tolérance 0 », renforcement du contrôle des frontières nationales etc.)

En s’appuyant sur l’expérimentation, notamment au Québec, de nouveaux liens entre recherche et intervention sociale, ce colloque proposera une double mise en perspective : du Québec et de la France, mais aussi des regards des chercheur.e.s, des actrices et des acteurs du champ sanitaire et social, de l’institution judiciaire et plus largement de la société civile. Ensemble, nous analyserons les liens, les effets combinés voire les tensions entre les politiques sociales, la promotion des droits des publics marginalisés et les politiques pénales et criminelles.

Il s’agira par exemple de comprendre la place du droit et de l’institution judiciaire dans le traitement des questions sociales aujourd’hui et de mettre en lumière différentes stratégies développées, et leurs effets, sur la défendre les droits des populations marginalisés et/ou vulnérables.

Différentes populations seront au cœur de nos échanges : les itinérants ou SDF, les migrant.e.s notamment sans titre de séjour, les mineur.e.s sous main de justice, les femmes autochtones au Québec, et plus largement l’ensemble des personnes victimes de discrimination et d’inégalités.

Ce colloque est accessible aux chercheur.e.s, aux actrices et aux acteurs de la société civile et aux professionnel.le.s des secteurs concernés, un financement au titre de la formation continue est possible

 

Programme

 

Jeudi 28 juin

 

9h00 : Accueil

9h30 : Introduction

9h45 : Introduction
Elise Lemercier, Chercheure en sociologie, Université de Rouen-Dysolab

 

Enquêter au tribunal sur les inégalités

Animée par Sophie Victorien, chercheure en histoire, CNRS-Criminocorpus

 

10h00 : Justice familiale et inégalités : une enquête au long cours au tribunal des couples
Hélène Steinmetz, Chercheure en sociologie, Université du Havre -IDEES, membre du Collectif Onze et du groupe de recherche Ruptures

Usages collectifs du droit, soutiens familiaux et conscience du droit : le cas du procès des cheminots marocains de la SNCF
Vincent-Arnaud Chappe, Chercheur en sociologie, CNRS -Centre de Sociologie de l’Innovation
Keyhani Narguesse, Chercheure en sociologie, ENS Paris Saclay, Institut des sciences sociales du politique, Centre d’études de l’emploi et du travail -CNAM

Pour une contribution de la géographie à l'analyse critique de l'application du droit dans le système pénal français
Étienne Cahu, Chercheur en géographie, Université de Rouen -IDEES

Le traitement judiciaire des agressions sexuelles sur mineurs : une enquête contemporaine réalisée en France au sein de quatre tribunaux correctionnels et pour enfants
Marie Romero, Chercheure en sociologie, EHESS, Centre Norbert Elias

 

12h30 : Pause déjeuner

 

Défense des droits : des politiques aux pratiques

Animée par Elise Palomares, Chercheure en socio-anthropologie, Université de Rouen, Dysolab, associée à l’URMIS

 

14h00 : De la proclamation des droits aux politiques de défense des droits
Pierre-Yves Baudot, Chercheur en science politique, Université de Picardie –CURAPP-ESS

Soutenir la pratique collective de défense des droits : l’expérience de l’Opération Droits Devant
Bernard St-Jacques, Directeur de la Clinique Droits devant et ancien organisateur communautaire

De l’étude du droit à la recherche engagée sur le droit et son usage
Marie-Eve Sylvestre, Professeure titulaire, Faculté de Droit civil, Université d’Ottawa

16h00 : Pause

 

La justice « thérapeutique » : une voie de détournement injuste ?

Animée par Séverine Mayol, Chercheure en sociologie, UVSQ -Printemps

 

16h30 : La jurisprudence thérapeutique : entre soin et contrôle
Audrey-Anne Dumais-Michaud, Chercheure en sociologie, Université du Québec à Montréal -Département de sociologie

Traiter les écarts sociaux, biologiques et moraux –retour socio-historique sur les articulations entre assistance et répression
Yana Zdravkova, Chercheure en sociologie, CNAM -Lise, Groupe de recherche sur le handicap, l’accessibilité, les pratiques éducatives et scolaires, INS-HEA

La justice pénale à l'assaut des problèmes sociaux ? Autour du cas de la judiciarisation de personnes composant avec un handicap intellectuel
Guillaume Ouellet, Chercheur en sociologie, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux, Centre Sud de l’Ile de Montréal

19h30 : Projection du film « Tickets », réalisé par Éric « Roach » Denis (45 min suivies d’un débat) -Cinéma Ariel

 

Vendredi 29 juin

 

Pratiques du droit et (re)production des inégalités

Animé par un intervenant associatif

 

9h00 : La judiciarisation des personnes itinérantes autochtones à Val d’or, un cas de profilage social et racial
Céline Bellot et Marie-Eve Sylvestre, Chercheures en sociologie et en droit, Université de Montréal et Université d’Ottawa

Les décasages des « Comorien.ne.s » par leurs voisin.e.s à Mayotte. Une grammaire juridique à l’appui de la délégitimation des droits
Elise Lemercier et Elise Palomares, Chercheures en sociologie, Université de Rouen -Dysolab

Du « non-droit » au « maquis juridique » : efficacité et limites de l'usage associatif du droit pour l'aide aux étrangers placés en rétention administrative
Nicolas Fischer, Chercheur en sociologie, CNRS –Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales

11h00 : Pause

 

Protection et contrôle des mineurs

Animée par Claude Beuzelin, Syndicat national des personnels de l’éducation et du social. Protection judiciaire de la jeunesse. FSU

 

11h15 : Les effets du genre dans l’accès au droit des mineures en privation de liberté
Dominique Duprez, Chercheur en sociologie, CNRS -Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales

Intervention sociale et place des parents en milieu ouvert de Protection de l'Enfance
Nathalie Veillepeau, Ingénieure sociale

Une approche comparée entre la France et le Québec des parcours de la jeunesse majeure dite « délinquante » et les effets des mesures de liberté conditionnelle
Nicolas Brunier, Chercheur en sociologie, Université de Montréal et CNAM-Lise

Evolution de la justice des mineurs française : entre personnalisation et logique de responsabilisation
Hélène Chéronnet, Chercheure en sociologie, École nationale de la Protection judiciaire de la jeunesse et Centre Lillois d’études et de recherches sociologiques économiques

 

13h00 : Pause déjeuner

 

Les acteurs de la judiciarisation

Animée par Anaïk Purenne, Chercheure en sociologie et science politique, Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat –Environnement ville société

 

14h30 : « Il y a là tout un triage à faire... » : le vagabondage et la mendicité, aux frontières du pénal et de l'assistantiel (France, 1810-1912)
Pierre Gaume, EHESS -IRIS

Réparer les souffrances liées à l’amiante via le droit social, le droit civil et le droit pénal. Analyse de parcours de victimes
Héloïse Pillayre, Chercheure en sociologie, EHESS, Centre d’études des mouvements sociaux

Vers une nouvelle sécurité privée : prescriptions et réalités d’un continuum de sécurité entre l’État et le marché
Antonio Arroyo, Chercheur en sciences de l’éducation, Université de Rouen -irnef

Le droit et les loups. Regards sur le procès d’Abdelkader Merah
Nadia Taibi, Philosophe et Rédactrice en chef de la revue Sens-dessous

16h00 : Mot de clôture
Maryse Bresson, Chercheure en sociologie, UVSQ –Printemps et responsable du CR 34 « Politiques et interventions sociales » de l’AISLF

 

 

Tarifs (repas compris) : 30€ : jeunes chercheur.e.s et précaires - 60€ : chercheur.e.s titulaires et associatifs - 200€ : formation continue

Pour venir : https://ejuni.sciencesconf.org/resource/acces  - Contact : https://ejuni.sciencesconf.org/resource/page/id/6


Maison de l’Université, Salle de conférences
Université de Rouen Normandie
Campus de Mont Saint Aignan
Place Emile Blondel
76130 Mont Saint Aignan

Université de Rouen
Université de Caen Normandie
Faculté de Droit,Sciences Economiques et Gestion