Portail universitaire du droit

La France et l'arme nucléaire au XXIe siècle

Journée d'étude

La France et l'arme nucléaire au XXIe siècle

vendredi 29 septembre 2017

Présentation

 

L’arme nucléaire est l’objet dans les relations internationales d’évolutions contradictoires. D’un côté, les tensions géopolitiques qui s’accroissent, certaines innovations techniques, l’émergence de nouveaux acteurs du nucléaire militaire et les craintes (ou les fantasmes) qu’elle suscite troublent sans doute les doctrines de la dissuasion et les postures nucléaires des Etats. De l’autre, l’arme nucléaire fait l’objet de défiances récurrentes qui se structurent juridiquement, avec un succès relatif (les Etats nucléarisés sont évidemment réticents) mais certain (la pression s’accroit).

La France se situe au carrefour de ces tensions. Puissance nucléaire, elle doit adapter ses postures et son outil militaire en fonction de l'évolution du contexte international. Toutefois, soucieuse des évolutions du droit international et s'inscrivant dans une logique soucieuse du multilatéralisme, elle doit maintenir un équilibre délicat qui lui permet de maintenir son arsenal nucléaire tout en promouvant un ordre juridique plus pacifique.

 

Programme

 

10h00 : Rapport introductif
Nicolas Haupais, professeur de droit public à l’Université d’Orléans, directeur adjoint du Centre Thucydide

L’arme nucléaire et la France. Perspectives historiques
Dominique Mongin, enseignant à l'INALCO et à l'ENS-Ulm

10h30 : 1re Table-Ronde

La France face à l’encadrement de l’arme nucléaire

Présidence : Jean-Vincent Holeindre, professeur de science politique à l’Université Paris II Panthéon-Assas, Centre Thucydide

Thème 1

La France et la maîtrise des armements
Céline Jurgensen, directrice de la stratégie à la Direction des applications militaires du CEA

Jean-Baptiste Jeangene-Vilmer, directeur de l'Institut de recherche stratégique de l'Ecole militaire (IRSEM)

Thème 2

La France face aux enjeux de la prolifération
Pierre-François Laval, professeur de droit public à l’Université d’Orléans
Niki Aloupi, professeur de droit public à l’Université de Strasbourg

 

12h00 : Déjeuner libre

 

14h00 : 2nde Table Ronde

Les Défis De L’arme Nucléaire

Présidence : Tristan Lecoq, inspecteur général de l'Education nationale, professeur associé en histoire contemporaine à l'université Paris Sorbonne

Thème 1

Les postures nucléaires face au nouvel environnement de sécurité
Corentin Brustlein, responsable du Centre des études de sécurité, Institut français des relations internationales (IFRI)
Nicolas Roche, directeur des affaires stratégiques au ministère des Affaires étrangères, chargé de cours à l’ENS-Ulm

Thème 2

La modernisation des arsenaux
Edouard Scott de Martinville, amiral (2S)
Chloé Berger, conseiller recherche pour la faculté Moyen-Orient du Collège de Défense de l'OTAN à Rome

16h00 : Pause

16h30 : Remarques conclusives
Serge Sur, professeur émérite de l’université Paris II Panthéon-Assas, président du Conseil d’orientation du Centre Thucydide

17h00 : Fin de la journée


Centre Panthéon - Salle des conseils
Esc. M, 2e étage
12 place du Panthéon

75005 Paris

Document