Portail  Enseignants-chercheurs  Blanluet Gauthier

Gauthier Blanluet

Professeur, Droit privé et sciences criminelles.

Responsabilités administratives et scientifiques :

Responsable des formations suivantes :

Thèse

Essai sur la notion de propriété économique en droit privé français : recherche au confluent du droit fiscal et du droit civil. Thèse soutenue en 1998 à Paris 2, sous la direction de Pierre Catala.


Ouvrages

Gauthier Blanluet, Essai sur la notion de propriété économique en droit privé français : recherches au confluent du droit fiscal et du droit civil, LGDJ, 1999, Bibliothèque de droit privé, 493 p.

Gauthier Blanluet, Les effets des promesses de contrat réel, l'auteur, 1991, 32 p.


Articles

Gauthier Blanluet, « Droits de mutation : remise d'un immeuble au titre de la distribution de dividendes », RTDCom. Revue trimestrielle de droit commercial et de droit économique, N° 4, 2008, p. 886

Gauthier Blanluet, « Retour sur la notion de bénéficiaire effectif », RTDCom. Revue trimestrielle de droit commercial et de droit économique, N° 4, 2007, p. 848

Gauthier Blanluet, « Réduction de capital et droit de partage : un nouvel arrêt », RTDCom. Revue trimestrielle de droit commercial et de droit économique, N° 3, 2007, p. 623

Gauthier Blanluet, « La réduction du capital : hallali sur le droit de partage ? », RTDCom. Revue trimestrielle de droit commercial et de droit économique, N° 3, 2006, p. 691

Gauthier Blanluet, « La cession d'actions nanties », Recueil Dalloz, N° 11, 1999, p. 109

Gauthier Blanluet, « La responsabilité fiscale des dirigeants d'entreprises », Revue des Sociétés, N° 4, 1993, p. 669

Actualités Publications Communications



Tags:

Docteurs en droit et science politique

Bénéficiez d’une page de présentation sur le portail universitaire du droit

Inscription réservée dans un premier temps aux docteurs qualifiés aux fonctions de maître de conférences.

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.