Portail universitaire du droit

Parutions

Les dernières parutions

Portail  Recherche  Actualités  Toutes les parutions  Pouvoir et devoir d'instruction du juge administratif
instructionreduit


Parution : 11/2017
Editeur : Mare & Martin
ISBN : 978-2-8493-4321-0
Notice SUDOC

Pouvoir et devoir d'instruction du juge administratif

Sous la direction de Catherine Teitgen-Colly

Présentation de l'éditeur

Le « trou noir » de l'instruction dénoncé par les justiciables et leurs conseils mérite d'être exploré. Secrète, l'instruction est une étape majeure du procès, celle où le juge met l'affaire en état d'être jugée, c'est-à-dire rassemble les éléments lui permettant de statuer ensuite en toute connaissance de cause. Inquisitoire et contradictoire, le procès administratif est dirigé par le juge qui dispose d'un pouvoir général d'instruction afin de prescrire toutes mesures utiles à la connaissance de la vérité en assurant l'égalité des parties affectée par un déséquilibre initial en faveur de l'administration. L'instruction n'est donc pas un simple pouvoir, elle est un devoir d'instruire et plus encore, de bien instruire pour répondre à l'exigence de justice au sein du procès. Comment le juge administratif s'acquitte-t-il de ce devoir ? Quels sont ses moyens d'investigation ? Peut-on dire qu'il maîtrise l'instruction ou seulement qu'il la dirige ? Des secrets lui résistent-ils toujours ? L'évolution de ses méthodes d'instruction rend-elle compte d'un renouveau de son office ? Laisse-t-elle à voir une nouvelle figure d'un juge administratif soucieux de dialogue plutôt que figure d'autorité ? Autant de questions auxquelles le présent ouvrage s'attache à répondre.

Contributions de Nicole Belloubet, Christophe Cabanes, Hervé Cassagnabère, Géraldine Chavrier, Patrick Dollat, Anne-Marie Dougin, Patrick Frydman, Hélène Gacon, Mattias Guyomar, Olivier Lemaire, Alain Monod, Hélène Muscat, Emmanuel Piwnica, Bruno Potier de La Varde, Loic Poupot, Jimmy Robbe, Catherine Teitgen-Colly, Didier Truchet, Christian Vigouroux.

 

Collection de l'Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne, vol. 42, 216 p.