Portail  Recherche  Actualités  Parutions  Les Facultés de droit de province aux XIXe et XXe s.

Couv-199x300


Parution : 12/2011
Editeur : Presses de l'Université Toulouse 1 Capitole
ISBN : 978-2-3617-0035-5
Notice SUDOC

Les Facultés de droit de province aux XIXe et XXe s.

Tome 3 : les conquêtes universitaires

Sous la direction de Jean-Christophe Gaven, Frédéric Audren

Information transmise par Fr. Audren:Centre toulousain d’Histoire du Droit et des Idées politiques
(Université Toulouse 1-Capitole)Centre d'Etudes et de Recherche sur le Droit, l'Histoire et l'Administration Publique
(Université Pierre Mendès-France-Grenoble)Ecole de Droit de Sciences po
Les Facultés de droit de province aux XIXe et XXe siècles tome 3. - Les conquêtes universitaires sous la direction de Jean-Christophe Gaven et Frédéric Audren Toulouse, Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole (Etudes d’histoire du droit et des idées politiques, n°16), 2012, ISBN:978-2-36170-035-5, 25€.PrésentationLes contributions qui composent cet ouvrage portent l’attention sur la vie deux fois séculaire des Facultés de droit de province, et plus précisément sur les efforts ou les choix qui ont contribué aux évolutions, aux adaptations de ces dernières. Elles pouvaient être étudiées comme des entités institutionnelles, un corps vivant – d’enseignants mais aussi d’enseignements – comme des lieux de dynamiques sociales et politiques ou comme espaces de production scientifique. Finalement c’est l’idée de conquêtes qui se dégage assez naturellement. Conquêtes universitaires, donc. Ou facultaires. Rien de martial dans ce mouvement. Rien d’uniforme non plus. Mais seulement la signification de réalités restituées par la diversité des sujets traités: jamais l’Université n’a cessé d’être un lieu de débat tourné vers ses objectifs, ses missions et ses méthodes. Jamais non plus, il ne semble qu’elle ait considéré une situation acquise comme indépassable, rendant douteuse l’image d’une institutio absolument hermétique et/ou prisonnière d’elle-même. S’imposer parmi plusieurs territoires, administratifs ou symboliques? Gagner le cœur des étudiants ou de leurs parents? Etoffer les enseignements? Adapter la recherche? Les Facultés de droit semblent bien confrontées depuis leur rétablissement à ces questions vitales. Et si elles n’ont cessé de se réformer, malgré leurs résistances naturelles, elles l’ont fait en s’inscrivant à la fois dans le champ des objectifs assignés par l’autorité publique, extérieure, et dans celui de leur propre culture. Table des matières

  • Propos introductifs, par Jean-Christophe Gaven
Première partie. - La conquête de l’Espace
  • Les infortunes d’Emile Alglave ou la politisation des enjeux universitaires aux débuts de la IIIe République, par Anne-Sophie Chambost.
  • Jurisconsultes et professeurs de droit à l’Université catholique de Lyon. Réseaux sociaux et cultures politiques (1870-1940), par Bruno Dumons
  • Les professeurs de droit de la Faculté d’État de Grenoble sous la Troisième République et les enjeux politiques de leur temps: l’exemple de la question religieuse, par Amélie Imbert
  • Les Professeurs de la Faculté de droit de Grenoble face aux enjeux économiques nouveaux (1870-1919), par Claire Courtecuisse
  • Facultés de droit et sociétés savantes: les professeurs grenoblois et l’Académie delphinale, par Patricia Mathieu
  • Le Jésuite, l’Universitaire et le Politique: Stratégies de recrutement du corps enseignant de l’Ecole Française de droit de Beyrouth (1913-1939), par Catherine Fillon
  • «Nous ne formons qu’une avant-garde». La refondation d’une Faculté de droit française à Strasbourg en 1919: des professeurs en terre de mission, par Céline Pauthier
Deuxième partie. - La conquête des étudiants
  • Les associations au sein de la faculté de Droit de Grenoble au XIXe siècle, par Maxime Arbet
  • Le directeur de thèse avant le directeur de thèse (1895-1963), par Marjorie Dupuis-Berruex
  • De la Faculté au Palais. Les docteurs de la Faculté de droit de Grenoble dans la magistrature au xixe siècle, par Sylvain Gauché
  • La création de l'Ecole pratique de Droit de Toulouse (1898) ou la fonction professionnelle du droit, par Jacqueline Begliuti
  • Les séances solennelles de rentrée de la Faculté de droit de Poitiers au XIXe siècle, par Arnould Bethery de La Brosse
  • Les doyens de la Faculté de droit de Toulouse au XIXe siècle, par Philippe Nélidoff
Troisième partie. - La conquête des disciplines
  • Spécialisation et professionnalisation du droit criminel: le cas exemplaire de Victor Molinier, par Mathieu Soula
  • La réception de la question sociale à la Faculté de droit de Grenoble: l’exemple du mutualisme de Marcel Porte, par Cyrille Marconi
  • L'enseignement d'Alphonse Boistel à la faculté de Droit de Grenoble: Droit civil et Philosophie du Droit (1866-1870), par Hugues Richard
  • La socialisation du droit privé à Lyon (1870-1940) marque-t-elle la fin des droits subjectifs?, par Alexis Mages
  • Droit public et charité privée sous la plume d’Adolphe Chauveau, professeur de droit administratif à Toulouse (1838-1868), par Mathieu Peter
  • Saleilles et l’histoire des doctrines pénales, par Jérôme Ferrand
  • Quelle réforme pour l’enseignement juridique? entre science et politique, le projet du Mouvement critique du Droit, par Martine Kaluszynski
Bon de Commande (format image à imprimer et renvoyer)

Coordonnées
Service des Presses, UNIVERSITE TOULOUSE 1 CAPITOLE - 2 rue du Doyen-Gabriel-Marty - 31042 Toulouse cedex 9 Illustr. couv.: portrait d’un professeur de la Faculté de droit de Grenoble (photo : J. Ferrand)

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2020 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech