Portail  Actualités de la recherche  Manifestations  Héritages intellectuels et traditions familiales dans la pensée politique du Président Giscard d’Estaing

Héritages intellectuels et traditions familiales dans la pensée politique du Président Giscard d’Estaing
mercredi16mars2022
09:0017:00

Colloque

Héritages intellectuels et traditions familiales dans la pensée politique du Président Giscard d’Estaing


Présentation

 

Dans son ouvrage classique Les droites en France, René Rémond établit une filiation entre le giscardisme et l'orléanisme. Il voit dans la tradition orléaniste du XIXe siècle et dans l'action des républicains indépendants sous la IVe République, puis dans celle des giscardiens à partir de 1958, une inspiration similaire : l'attachement au libéralisme qui se conjugue avec un esprit conservateur, c'est-à-dire la préoccupation d'éviter des changements trop brusques et l'acceptation de réformes lorsqu'elles apparaissent nécessaires. Il considère également que la politique menée par le Président Giscard d'Estaing durant son septennat se rattache à cette tradition libérale-conservatrice, qu'il s'agisse des réformes de société menées pendant la période 1974-1978, des réformes institutionnelles visant à renforcer le fonctionnement du parlementarisme et les droits de l'opposition ou de la politique économique qui se caractérise par un rejet du dirigisme et des nationalisations, et une préférence pour la rigueur budgétaire.

L'hypothèse de ce colloque est que l'on retrouve dans la pensée politique du Président Giscard d'Estaing un certain nombre de convictions dont le rapprochement avec la tradition orléaniste ne saurait être fortuite et qui pourrait être le fruit d'un héritage familial.

Ces filiations intellectuelles multiples seront mises au jour à travers l'étude des itinéraires politiques et des textes d'Agénor et Jacques Bardoux, des figures marquantes que furent Camille de Montalivet et Georges Picot, ainsi que du parcours politique d'Edmond Giscard d'Estaing. Des comparaisons entre les textes de ces hommes politiques et ceux du Président Giscard d'Estaing pourront également être effectuées, afin de dégager des convergences intellectuelles. Toutes ces pistes de recherche, adoptant notamment une perspective d'histoire des idées politiques, apporteront une contribution précieuse à notre connaissance des différentes sensibilités de la droite française, du libéralisme au conservatisme, qui perdurent, tant dans le monde des idées que dans la vie politique, tout au long du XIXe et du XXe siècle.

 

Programme

 

Matinée

Sous la présidence d'Eric Roussel, Membre de l'Institut

9h00 : Accueil

9h30 : Propos introductifs
Alain Laquièze et Eric Peuchot

9h45 : Camille de Montalivet, dépositaire de l'héritage orléaniste
Alain Laquièze, Professeur de droit public, Centre Maurice Hauriou

10h05 : Agénor Bardoux : le relais de la sensibilité orléaniste ?
Dominique Jacomet, Président de l'Institut d'administration des entreprises de Paris-Sorbonne, ancien Maître de conférences à l'IEP de Paris

10h25 : L'orléanisme à l'Institut de France après 1870 : Georges Picot
Hervé Robert, Président de chambre à la cour d'appel de Paris, Maître de conférences à l'IEP de Paris

10h45 : Pause

11h05 : Une pensée européenne dans l'héritage familial de Valéry Giscard d'Estaing ?
Jean Jacomet, Doctorant en histoire

11h25 : Edmond Giscard d'Estaing : un conservateur libéral et europhile
Olivier Dard, Professeur à Sorbonne Université

 

Pause déjeuner

 

Après-midi

Sous la présidence de Jean-Claude Casanova, Membre de l'Institut

14h30 : Le constitutionnalisme du Président Giscard d'Estaing, témoignage d'une sensibilité orléaniste ?
Armel Le Divellec, Professeur à l'Université Paris-Panthéon-Assas

14h50 : Jacques Bardoux, un libéral anglophile sous la République parlementaire
Jean-Felix de Bujadoux, Docteur en droit, Université Paris-Panthéon-Assas

15h10 : Valéry Giscard d'Estaing et le Général de Gaulle : affinités électives
Arnaud Teyssier, Haut Fonctionnaire, Professeur associé à l'Ecole normale supérieure

15h30 : Pause

16h00 : Le giscardisme est-il un orléanisme rénové ?
Jean-François Sirinelli, Professeur émérite des Universités à l'IEP de Paris

16h20 : Le libéralisme du Président Valéry Giscard d'Estaing
Jean-Louis Bourlanges, Président de la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale

16h40 : La Fondation Valéry Giscard d'Estaing, une fondation témoin d'une vie politique porteuse de l'idée libérale
Louis Giscard d'Estaing, Président de la Fondation Valéry Giscard d'Estaing

17h00 : Conclusion
Alain Laquièze

 

 

Renseignements : 01 76 53 45 39 - 06 58 52 32 17

Nombre de places limité, inscription par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Conformément aux consignes gouvernementales, l'accès peut être soumis au contrôle d'un pass vaccinal. Le port du masque est obligatoire


Organisé par le Centre Maurice Hauriou (CMH EA 1515), Université Paris Cité, sous la responsabilité scientifique de Jean-Claude Casanova, Alain Laquièze, Eric Peuchot, Olivier Revol et Eric Roussel.


Salons du cercle France-Amériques
9-11, avenue Franklin Roosevelt
75008 Paris

Document

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.