Portail universitaire du droit

L’Eglise latine et la formalisation juridique du pouvoir

Conférence et cycle

L’Eglise latine et la formalisation juridique du pouvoir

vendredi 12 avril 2019

Présentation

 

Le cycle vise à soumettre à la discussion de juristes spécialisés une thèse formulée au départ par le politologue américain Francis Fukuyama dans son ouvrage « The Origins of Political Order(2011) ». Selon ce dernier en effet, la prééminence du Droit (rule of law) se serait historiquement imposée uniquement dans des aires civilisationnelles où la vie sociale a été informée en profondeur par une grande religion transcendante – Fukuyama étudie à cette lumière l’histoire politique de l’Inde, celle du monde arabo-musulman et ottoman, enfin celle de l’Occident latin (la Chine constituant LE contre-exemple). Par prééminence du Droit ou rule of law, Fukuyama désigne une forme d’organisation sociale où un ensemble de règles et de principes reflétant les conceptions fondamentales de la communauté sont considérés comme intangibles, même et surtout pour le détenteur du pouvoir politique. L’idée est donc qu’historiquement seules les grandes religions ont été des forces sociales suffisamment puissantes pour limiter en ce sens la puissance politique des princes. Les conférenciers qui interviendront au long du cycle chercheront donc à évaluer la solidité de cette thèse au regard de leur domaine de spécialité : chrétienté latine, chrétienté orientale, monde musulman et ottoman, judaïsme antique, Inde ancienne, Chine.

 

Programme

 

17h00 : Intervention de Laurent Fonbaustier, Professeur de droit public à l’université de Paris-Sud
et François Jankowiak, Professeur d’histoire du droit à l’université de Paris-Sud

 

Vidéo de la conférence : https://www.youtube.com/watch?v=pnCfAEe6rWI

 


Salle Grotius
Faculté de Droit, d’Economie et de Gestion
Rue de Blois
45100 Orléans

Université d'Orléans
Faculté de Droit, d'Economie et de Gestion
Centre de Recherche Juridique Pothier