Portail universitaire du droit

La gendarmerie outre-mer : diversité territoriale et singularité institutionnelle le cas de la Polynésie française

Colloque

La gendarmerie outre-mer : diversité territoriale et singularité institutionnelle le cas de la Polynésie française

jeudi 8 novembre 2018

Présentation

 

Groupes de travail du colloque :

La formule du groupe de travail a été utilisée lors des colloques organisés par le Centre de recherche de l’Ecole des officiers de la gendarmerie nationale (CR-EOGN) à Toulouse (Université Toulouse 1 Capitole) le 2 avril 2015 sur « Gendarmerie et territoires », à Nice (Université de Nice - Sophia Antipolis) le 8 juin 2016 sur « Gendarmerie, service public, service au public » et à Besançon (Université de Franche-Comté) le 21 novembre 2017 sur « L’identité du gendarme ».

L’objectif est de construire une réflexion partagée, à la faveur de « focus groups », c’est-à-dire de groupes appelés à se réunir pour faire réfléchir ensemble et dialoguer des personnes issues d’horizons professionnels différents.

Pour ce colloque consacré à l’action de la gendarmerie en Polynésie française, en lien avec les interventions prévues au cours de la journée, deux groupes de travail (d’une dizaine de participants chacun) ont été mis en place sur les thématiques suivantes :

GT1 : Le gendarme polynésien. Les adaptations du modèle gendarmerie

GT2 : Résidence en caserne et vie de famille en Polynésie.

L’animation de ces groupes de travail a été assurée par François Dieu, professeur de sociologie (Université Toulouse 1 Capitole) et lieutenant-colonel de la réserve opérationnelle de la gendarmerie (cabinet DGGN, CR-EOGN).

L’organisation de chacun des groupes de travail a été confiée au Commandement de la Gendarmerie (COMGEND) en Polynésie, notamment pour la constitution des groupes et la logistique de leur réunion.

Les réunions des deux groupes de travail ont été organisées la semaine précédant le colloque. Au moins deux réunions sont intervenues pour chaque groupe de travail : après une première réunion au cours de laquelle diverses thématiques ont été identifiées, la seconde réunion a été consacrée à dégager, autour de deux problématiques, des éléments de synthèse et des orientations prospectives.

 

Programme

 

8h00 : Accueil des participants

8h30 : Discours
Dr. Patrick Capolsini, Président de l’Université de la Polynésie française
Colonel Frédéric Boudier, Commandant de la gendarmerie pour la Polynésie française
Edouard Fritch, Président de la Polynésie française
René Bidal, Haut-Commissaire de la République en Polynésie française

Présentation
Sarah-Marie Cabon, Maître de conférences, UPF

 

La Polynésie française aujourd’hui : quelques grands enjeux

Modérateur : Alain Moyrand, Maître de conférences HDR ; UPF

 

9h00 : Le statut de collectivité d’outre-mer et les compétences régaliennes
Julie Cornu, Enseignant-chercheur contractuel, UPF

L’influence de la précarité sociale sur la sécurité en PF
Poetua Daene, Doctorante en psychologie, Université Paris XIII

La gestion des risques (sanitaires et environnementaux)
Teva Rohfritsch, Vice-président de la Polynésie française

Discussions et débats

10h00 : Pause

 

La gendarmerie, acteur de la réponse à l’insécurité

Modérateur : Jean-Paul Pastorel, professeur des universités, UPF

 

10h30 : La gendarmerie en Polynésie française : repères et perspectives
Colonel Frédéric Boudier, Commandant de la Gendarmerie pour la Polynésie française

La gendarmerie et le Haut-commissariat de la République
Christophe Deschamps, Directeur de cabinet du Haut-Commissaire de la République en Polynésie française

La gendarmerie et la Justice
Thomas Pison, Procureur général près la Cour d’appel de Papeete

Discussions et débats

 

La gendarmerie, acteur de la coproduction de sécurité

Modérateur : François Dieu, professeur des universités, Univ. Toulouse 1 Capitole

 

11h30 : La gendarmerie et les acteurs économiques
Lieutenant-Colonel Ludovic Vestieu, Chef d’Etat-Major du COMGEND

La gendarmerie et les polices municipales
Tearii Alpha, Ministre de l’Agriculture et du développement de la Mer de Polynésie française, Maire de la commune de Teva I Uta (île de Tahiti)

La gendarmerie et les politiques de prévention de la délinquance
Sarah-Marie Cabon, Maître de conférences, UPF

Discussions et débats

 

12h30 : Déjeuner (Salle A3-1)

 

La gendarmerie, entre sécurité publique et service public

Modérateur : Marc Watin-Augouard, Directeur du CR-EOGN

 

14h00 : Le service public face à l’insularité et à l’éloignement
Denis Mauvais, chef de la Subdivision des îles Tuamotu-Gambier (HC)

Les missions « annexes » de la gendarmerie
Chef d’escadron Robin Fischhoff, Commandant en second la Compagnie de gendarmerie des archipels

Les particularités de la délinquance polynésienne
Lieutenant-Colonel Georges Hobt, Officier adjoint à la police judiciaire, Commandement de la gendarmerie

Discussions et débats

15h30 : Pause

16h00 : Restitution des groupes de travail
François Dieu, professeur des universités, Université Toulouse 1 Capitole

Le gendarme polynésien : les adaptations du modèle gendarmerie - Résidence en caserne et vie de famille en Polynésie

Discussions et débats

17h00 : Synthèse générale
Xavier Latour, Université de Nice, Secrétaire général de l’Association française de droit de la sécurité et de la défense

17h30 : Fin du colloque

 

19h00 : Les intervenants et leurs conjoints sont invités à un cocktail dînatoire au cercle mixte gendarmerie au sein du groupement aéronautique militaire de Faa’a.

 

 

Contact : Sarah-Marie Cabon : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Amphithéâtre A3
UPF
Campus d'Outumaoro
Punaauia
98702 Faa'a - Tahiti - Polynésie française
Imprimer

Document