Portail universitaire du droit

Des Miroirs aux Princes aux princes dans le miroir

Colloque

Des Miroirs aux Princes aux princes dans le miroir

De l’éducation religieuse des monarques à la laïcisation du pouvoir en Europe

Du jeudi 27 septembre 2018 au vendredi 28 septembre 2018

Présentation

Le colloque s’intéresse aux Miroirs aux princes, depuis leur développement en Europe au IXe siècle jusqu’au XXe siècle. Ces œuvres, au genre littéraire très diversifié, sont-elles une image idéalisée du monarque vers lequel celui-ci doit tendre ; un traité politique, rationnel, de bon gouvernement ; ou encore un reflet – presque narcissique – du prince, sorte de panégyrique ? Se posent alors des questions sur la place de la morale, de la raison, du religieux et du politique dans ces œuvres, sur la laïcisation des Miroirs et avec elle sur la laïcisation du pouvoir. Cette laïcisation suppose-t-elle la disparition ou le recul des vertus religieuses et de la morale des princes ? Tels sont les axes de recherche proposés autour de ces textes et de leurs rapports avec les monarchies médiévales, des temps modernes et contemporaines.

Ce colloque se propose d’aborder ces divers axes à l’occasion de trois demi-journées d’études prévues par tranches chronologiques et thématiques :

La première thématique s’intéressera au Moyen Âge pour examiner les divers contenus des Miroirs, la place qu’y tiennent la morale tirée de l’histoire, la morale religieuse et/ou la morale politique. Il s’agira aussi de confronter le miroir à la réalité en examinant les actions des monarques par le biais de la législation, par exemple.

La seconde thématique vise à identifier les impacts de la Renaissance, de l’Humanisme et des Lumières sur les Miroirs aux princes. Comment ces périodes ont-elles modifié l’éducation des monarques et leur compréhension du « métier de roi » ? Est-ce que le pouvoir se laïcise sous l’influence de l’évolution des Miroirs ? Quelle part reste-t-il à la morale et à la religion ?

La troisième thématique concerne les Révolutions et la mise en place des régimes démocratiques. Ces changements n’aboutissent-ils pas à la perte complète des vertus morales, voire religieuses, des monarques contemporains ? Ou au contraire à une nouvelle revendication d’une éthique en politique ? Les Miroirs aux Princes – ou ce qu’ils sont devenus – ont-ils / doivent-ils avoir toujours un sens de nos jours dans l’éducation des monarques ?

 

Programme

 

Jeudi 27 septembre

 

14h30 : Accueil des participants – café

15h00 : Introduction

Histoire et genre des Miroirs
Valérie Ménès-Redorat, Maître de conférences en histoire du droit, université de Cergy-Pontoise

 

Les Miroirs aux Princes du Moyen Age à la Renaissance : Vraie ou fausse rupture du genre ?

Présidente de séance : Valérie Menes-Redorat

 

15h30 : Les révélations de Brigitte de Suède
Camille Bataille, Docteure en histoire médiévale, université de Cergy-Pontoise

16h00 : Traducteurs des Miroirs de Charles V
Olivier Bertrand, Professeur de linguistique historique et lexicographie médiévale, université de Cergy-Pontoise

16h30 : Le livre de policie de Christine de Pizan
Valérie Toureille, Professeur d'Histoire du Moyen Âge, Université de Cergy-Pontoise

17h00 Discussion – café

17h30 : Les miroirs des princes au reflet des idées politiques de leur temps (XVIe-XVIIe siècles)
Xavier Gendre, Doctorant en histoire moderne et en philosophie politique, universités de Fribourg (CH) et Paris Descartes-Sorbonne

18h00 : Identité et altérité dans le De rege et regis institutione de Juan de Mariana : une laïcisation jésuitique de la formation du prince ?
Renaud Malavialle, Maître de conférences en civilisation espagnole, Sorbonne université

Questions

18h30 : Fin de la 1ère demi journée

 

Vendredi 28 septembre

 

Quand les Miroirs deviennent le reflet du prince (XVII-XVIIIe siècles : Traités d'éducation ou de propagande politique ?

Présidente de séance : Catherine Marshall

 

9h30 : Comment transposer l'institution du prince à l'usage de Gustave de Suède (1756) dans l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert ?
Pascale Mormiche, PRAG en histoire moderne, université de Cergy-Pontoise

10h00 : Jean Doujat et son ouvrage Éloge des personnes illustres de l'Ancien Testament pour donner quelque teinture à l'histoire sacrée, à l'usage de Monseigneur le duc de Bourgogne (1688)
Marie-Bénédicte Rahon-Dos Santos, Doctorante en histoire du droit, Paris Descartes

10h30 : Discussion - café

11h00 : Fénelon et le genre des Miroirs aux Princes
Ryan Patrick Hanley, Professeur de sciences politiques, Marquette University, USA

11h30 : Le ‘Législateur’ selon Rousseau : le Prince à l’envers ?
Blaise Bachofen, Maitre de conférences en philosophie du droit, Université de Cergy-Pontoise

12h00 : Questions

 

12h30 : Déjeuner sur la passerelle

 

Permanence ou disparition des Miroirs aux Princes (XIX-XXIe siècles) : Comment éduquer le prince contemporain ?

Présidente de séance : Catherine Marshall

 

14h00 : Charles Rollin (1661-1741) : De l’éducation des Princes aux élites du XIXe siècle
Kondylenia Belitsou, Docteure en histoire, université Paris Diderot

14h30 : L’enquête sur la monarchie, miroir sans tain. Du reflet idéal à la réalité positive
Guillaume Bacot, Professeur de droit public, université Paris-Diderot

15h30 : Educating prince Algorithm
Eduardo Nolla, Professeur de sciences politiques, Fundación Ortega y Gasset - Gregorio Marañón, Madrid, Espagne

16h00 : Questions

16h30 : Discours de clôture

La question de la sécularisation de l’éducation des princes
Bernard Bourdin, Professeur en philosophie politique, Institut Catholique de Paris

17h00 : Cocktail de clôture – discussion

 

 

Contact : Valérie Menes-Redorat : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Catherine Marshall : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Salle des conférences Simone Veil
Rdc, Chênes I - Université de Cergy-Pontoise
33 boulevard du Port
95011 Cergy-Pontoise