Aurélia Troupel

Maître de conférences
Science politique.
Faculté de Droit et de Science politique

Centre d’Etudes Politiques Et sociaLes : Environnement, Santé, Territoires
Responsable de la formation :
  • THESE

    Disparités dans la parité : les effets de la loi du 6 juin 2000 sur la féminisation du personnel politique local et national, soutenue en 2006 à Nice, sous la direction de Christian Bidégaray 

  • Aurélia Troupel, Sylvain Barone, Sylvain Barone, A. Troupel (dir.), Battre la campagne , L’Harmattan, 2011, Logiques politiques, 296 p. 

  • Aurélia Troupel, Sylvain Barone, A. Troupel, « Introduction : La politique dans les espaces ruraux. Enjeux de recherche et nouveaux développements », [Departement_IRSTEA]Eaux [TR1_IRSTEA]GEUSI, Battre la campagne. Elections et pouvoir municipal en milieu rural, L'Harmattan, 2010, pp. 5-24 

  • Aurélia Troupel, « Existe-t-il une élite intermédiaire régionale ? Enquête sur les conseillers régionaux », 2011, pp. 103-119    

    Troupel Aurélia. Existe-t-il une élite intermédiaire régionale ? Enquête sur les conseillers régionaux. In: Civitas Europa, n°27, décembre 2011. L'adieu aux régionales ? Crise du vote et réforme territoriale. pp. 103-119.

    Aurélia Troupel, « Les usages d'un mode de scrutin particulier : Les élections municipales dans les très petites communes », Pôle Sud , 2009, n° 29, pp. 95-109    

    RésuméÉtudier les élections municipales dans les très petites communes (moins de 2 500 habitants) offre l’occasion de voir comment les électeurs s’approprient les règles électorales. Le mode de scrutin en vigueur dans ces communes accorde aux électeurs une grande liberté puisqu’ils peuvent par exemple rayer, panacher ou voter pour une liste complète. Cependant, l’enquête réalisée à L. révèle que les subtilités de ces élections sont inégalement connues des habitants ; suivant leur degré d’extériorité (ou d’insertion) au village, les électeurs font un usage différent de ce mode de scrutin.

    Aurélia Troupel, Sylvain Barone, A. Troupel, « Les usages d’un mode de scrutin particulier : les élections municipales dans les très petites communes », Pôle Sud - Revue de science politique de l'Europe méridionale, 2008, pp. 95-109 

    Aurélia Troupel, « Raccourcir le mandat pour durer ! Les faux-semblants de l'auto-limitation de la durée des fonctions sénatoriales », 2006, pp. 25-38    

    À partir de la loi du 30 juillet 2003 - qui réduit la durée du mandat sénatorial de neuf à six ans - cet article voudrait montrer que la fixation du temps politique peut, dans certains cas, obéir à des calculs politiques. Pourquoi en effet, les sénateurs auraient-ils volontairement renoncé à trois années de pouvoir ? L'étude de cette auto-réforme permet de faire ressortir les logiques mais aussi les garanties qui président à l'adoption de telle réforme. En effet, dans ce cas très précis, « l'auto-limitation » permet à l'institution sénatoriale d'étendre sa mission constitutionnelle de représentante des collectivités territoriales sans pour autant fragiliser la carrière de ses élus. Ainsi, modifier la durée des mandats peut s'avérer aussi stratégique que changer de mode de scrutin ou le découpage des circonscriptions.

    Aurélia Troupel, « Pistes & Matériaux : Disparités dans la parité. Les stratégies de contournement de la parité dans le département des Alpes-Maritimes », 2002, pp. 147-166    

    Pistes & matériaux ; Disparités dans la parité. Les stratégies de contournement de la parité dans les Alpes-Maritimes Aurélia Troupel La première application de la parité, à l'occasion des élections municipales de 2001, n'a obtenu que des résultats mitigés. Cette nouvelle règle normative, contrariant les règles pratiques a en effet été largement neutralisée par les édiles. Une étude quantitative révèle que deux tiers des maires des Alpes-Maritimes ont déployé des stratégies de contournement pour limiter la féminisation des conseils municipaux et surtout l'accès des femmes aux postes d'adjointes alors qu'un tiers a transcendé l'esprit de la loi. Pour comprendre cette scission entre les communes manifestement pro- ou antiparitaires et saisir les logiques qui président à ces contournements, différentes variables ont été mobilisées, sans grande efficacité. Au final, la configuration électorale apparaît comme étant la variable la plus pertinente.

Actualités Publications ENCADREMENT DOCTORAL