Souvent décrites comme exigeantes, les études juridiques requièrent en effet rigueur et méthode.

Profil de l’étudiant en droit

Pour réussir sa première année, il est souhaitable de posséder certaines qualités :
- maîtrise de la langue
- gout pour le raisonnement
- curiosité intellectuelle
- Motivation et aptitude à l’autonomie

Quel bac pour faire du droit ?

Les titulaires du bac ES sont les plus nombreux puisqu’ils représentent à eux seul 43% des effectifs. Le reste des étudiants viennent principalement de la filière L (18,5%) et S (16%).
De fait, les bacs généraux ont un meilleur taux de réussite en première année de droit. Il est cependant tout à fait possible d’intégrer une faculté de droit avec un bac technologique, les bacheliers  STMG représentent d’ailleurs 10% des inscrits, ou professionnel. A noter que certaines facultés proposent une année de remise à niveau pour augmenter leurs chances de réussite.

Source des chiffres : Onisep.

Présentation de la licence droit

La licence en Droit a pour objectif  de permettre à l’étudiant d’acquérir des connaissances approfondies en droit et de méthodologie propre aux juristes.

Programme

En L1 et L2, les étudiants étudient les bases de la discipline (droit civil, constitutionnel, administratif, pénal, européen, histoire du droit et des institutions, relations internationales, économie , finances publiques...). Ils acquièrent le vocabulaire juridique et la méthodologie par le biais d'exercices totalement nouveaux : l'étude de cas, le commentaire d'arrêt ou la dissertation juridique (très différente de celle de français ou de philo). 

En L3, l’étudiant se spécialise dans le droit privé, le droit public ou encore le droit européen et international.
Certaines facultés proposent aux étudiants d'effectuer un stage. 

>>> Consultez des exemples de cours

Vie de classe et charge de travail

En première année, un étudiant suit 25 à 30h de cours par semaine auxquelles s’ajoute un important travail personnel (environ 15h par semaine).
Les enseignements s’articulent en cours magistraux et travaux dirigés en groupes généralement d’une trentaine d’étudiants.

Contrairement au lycée, les élèves sont peu encadrés. Ils doivent apprendre à être autonomes et à travailler seuls. Ceci étant, un tutorat d’accueil et d’accompagnement méthodologique est organisé à l’intention des étudiants de L1.

Diplôme et validation

La Licence se déroule sur 6 semestres répartis sur 3 ans (L1, L2, L3) et correspond à un total de 180 crédits européens ECTS. La licence est délivrée sous réserve d’avoir validé ces 180 ECTS. Diplôme reconnu au niveau européen (LMD), à bac+3.

Les étudiants sont évalués sous forme de partiels, mais aussi en contrôle continu (TD).

>>> Trouvez une licences en Droit et science politique près de chez vous

Après une licence de droit

Après une L2 validée

- orientation vers une autre mention : administration publique ou science politique, notamment pour se présenter aux concours administratifs.
- préparation d’une licence pro
- intégration d’une école professionnelle de la justice : l’École nationale des greffes, l’École nationale d'administration pénitentiaire recrutent dès bac+2, mais les admis aux concours ont souvent un niveau supérieur.

>>> Découvrez toutes les licences professionnelles

Après une L3 validée

- préparation d’un master juridique pour obtenir une spécialisation dans un domaine précis du droit.
- préparation d’un concours administratif de catégorie A. A noter que les lauréats de ces concours sont souvent titulaires d’un bac +5.
- après une année de Master 1, les étudiants peuvent également se diriger vers les concours des professions judiciaires : magistrature, avocature…

>>> Consultez l'offre de formation en master