9346raw


Parution : 11/2023
Editeur : Presses Universitaires de Rennes
ISBN : 978-2-7535-9238-4
Site de l'éditeur
Notice SUDOC

Le marché et le mérite

Léon Walras (1834-1910) et l'économie politique républicaine en France

Vincent Bourdeau

Présentation de l’éditeur

Q uels rapports ont entretenu l’idéal républicain et la science économique tout au long du XIXe siècle, sur fond de révolution industrielle ? Cet idéal est-il uniquement politique ou implique-t-il de donner aux rapports économiques et sociaux une forme spécifiquement républicaine ? Doit-il nécessairement se soumettre au fonctionnement autonome de l’économie, marque des sociétés modernes ? N’est-il pas porteur d’exigences propres, de principes et de valeurs ? Ces derniers n’invitent-ils pas au contraire à façonner les rapports économiques autrement qu’ils ne l’ont été dans l’histoire récente du capitalisme ? Retracer la trajectoire intellectuelle de l’économiste Léon Walras – ardent républicain et démocrate, considéré aujourd’hui comme le père fondateur de l’économie scientifique, théoricien de la concurrence pure et parfaite et de l’équilibre général des marchés – permet de répondre à ces questions.

Ce livre cherche à comprendre la pensée économique de Léon Walras à l’aune, non plus de l’histoire de l’analyse économique, mais de celle du républicanisme. L’idée d’un marché juste parce que méritocratique est la principale contribution de Walras au républicanisme français après l’échec de la Révolution de 1848. Égalité des conditions, inégalités des positions, telle est la formule qu’il a défendue et dans laquelle est encore enfermé notre imaginaire social républicain. Encore faut-il en éclairer la genèse afin d’en comprendre les limites.

Publié avec le soutien du laboratoire Logiques de l'Agir de l'université de Franche-Comté.

Vincent Bourdeau est enseignant-chercheur en philosophie à l’université de Franche-Comté, membre du laboratoire Logiques de l’Agir (UR 2274). 

Histoire , 336 pages.  25,00 €

Document