Portail universitaire du droit

Parutions

Les dernières parutions

Portail  Recherche  Actualités  Toutes les parutions  Droit musulman et société au Sahara prémoderne
4001213


Parution : 05/2017
Editeur : Brill
ISBN : 978-9-0043-4016-9
Site de l'éditeur
Notice SUDOC

Droit musulman et société au Sahara prémoderne

La justice islamique dans les oasis du Grand Touat (Algérie) aux XVIIe – XIXe siècles

Ismail Warscheid

Coll. Studies in the History and Society of the Maghrib, 304 pages

Présentation de l'éditeur

La pratique du droit musulman est généralement considérée comme un phénomène urbain. À partir d’une analyse de recueils de fatwas inédits et d’autres manuscrits arabes provenant des oasis du Grand Touat (Sud algérien), Droit musulman et société au Sahara prémoderne remet en question cette vision des choses. L’ouvrage explore la diffusion d’institutions juridiques islamiques dans la région entre le XVIIe et le XIXe siècles, ainsi que l’interaction entre communautés villageoises et juristes musulmans. Pour sonder ce processus, Ismail Warscheid adopte une approche dialectique : il reconstitue les modalités de l’application de la charia par les cadis et muftis locaux et s’interroge sur les usages que les populations oasiennes font des tribunaux islamiques, de l’écriture notariale et de la consultation juridique.

Pre-modern Islamic legal practice is most often considered an essentially urban phenomenon. Relying on unedited fatwa collections and other Arabic manuscripts from the oasis of Tuwāt in southern Algeria, Droit musulman et société au Sahara prémoderne challenges this vision. The book explores the spread of Islamic legal institutions in the region between the seventeenth and the nineteenth centuries, and the interaction between village communities and Muslim jurists. Ismail Warscheid investigates this process from a dialectical perspective: how were sharʿī norms applied by local qadis and muftis, and how did local populations made use of court litigation, notarial certification, and legal consultation?

 

Sommaire

Introduction

Les traditions savantes du Sahara
Le droit comme agent d’acculturation
Les ksour du Grand Touat
L’oubli de l’héritage littéraire
Les sources
Structure du livre

Chapitre I

L’émergence d’une cité musulmane au Sahara
Les oulémas de Tamentit
Des migrations internes
L’essor d’une érudition vernaculaire
La quête de références savantes

Chapitre II

Entre mémoire lettrée et vécu institutionnel : la compilation de nawāzil aux XVIIIe et XIXe siècles
L’essor d’un genre
La mémoire du corps
Rassembler ce qui est dispersé
Les juristes ksouriens et la « grande Tradition »
La constitution d’une mémoire institutionnelle
Un instrument de travail

Chapitre III

Justice et justiciables en terre ksourienne
Un dialogue institutionnel
Les cadis oasiens
L’ombre du Makhzen
Des accords fragiles
L’ambiguïté de la figure du juge
Un climat litigieux
Un jardin au Gourara
Un champ d’affrontement

Chapitre IV

Autopsie d’un regard normatif : la pratique de l’iftāʾ
Droit et morale
Le rappel de la procédure
Une dispute entre doctes
Le mufti et son cadi
Une confraternité conflictuelle

Chapitre V

Les ksouriens et leurs magistrats
La légitimation de l’assemblée communautaire
La jamāʿa comme justiciable
Jugement, compromis et médiation sociale
Le rôle des notables dans les procédures judiciaires
Des agents de jonction

Chapitre VI

Ce que coutume veut dire au Grand Touat
Traduire l’universel, déchiffrer le local
Une souplesse circonstanciée

Chapitre VII

Au prétoire : les séances judiciaires en milieu oasien
Un procès
L’admissibilité des témoins
Une litigiosité scripturaire
L’ambiguïté de l’écrit
L’espace judiciaire comme lieu d’acculturation

Chapitre VIII

Un lieu de recours ambigu
Les ksouriennes et la circulation de la propriété
L’ambiguïté des outils juridiques
Deux pôles d’autorité sociale
Le cycle de la vie au miroir du droit
L’affirmation de l’autorité paternelle
Lien conjugal et recours judiciaires
Une ambivalence insoluble