Portail  Actualités de la recherche  Manifestations  Comment le néolibéralisme produit-il de la souffrance ? Sur les victoires et les échecs d'un projet idéologique

Comment le néolibéralisme produit-il de la souffrance ? Sur les victoires et les échecs d'un projet idéologique
En ligne
lundi7mars2022
17:3019:30

Conférence et cycle

Comment le néolibéralisme produit-il de la souffrance ? Sur les victoires et les échecs d'un projet idéologique


Présentation

 

Dans cette communication, j'aimerais tout d'abord avancer la thèse que le néolibéralisme, bien qu'il s'agit d'un système économique et politique, est également une forme de vie. Autrefois limité au domaine politico-économique, le néolibéralisme est devenu une doctrine omniprésente, dans le sens qu'il n'est plus un simple ensemble de pratiques et de normes limitées à un domaine spécifique de la société, mais un ensemble d'idées, de symboles, de croyances et de valeurs que l'on peut identifier dans les domaines les plus divers de la vie sociale. Dans la première partie de cette présentation, je voudrais montrer comment le projet idéologique du néolibéralisme s'est construit à partir d'un conflit permanent avec d'autres récits sur la façon dont l'Etat devrait se rapporter à l'économie et aussi sur la façon dont les sujets devraient vivre dans la société. En tant que récit gagnant, le néolibéralisme structure aujourd'hui les domaines les plus divers de la vie sociale, tels que les médias, le marché de l'édition, les entreprises, les relations amoureuses et les universités. Mais au-delà, le néolibéralisme structure également nos affections. Ainsi, dans la deuxième partie de cette communication, j'aimerais soutenir que le néolibéralisme produit des manières spécifiques de ressentir et de souffrir. Dans cette partie, je soulignerai brièvement comment les souffrances sociales telles que le ressentiment et la méfiance, largement exploitées par l'extrême droite mondiale (notamment en Europe, aux Etats-Unis et au Brésil), ont un lien direct avec ce projet idéologique réussi.

 

Programme

 

Sous la présidence de séance de Jean-François Deluchey, Professeur associé à l'Université Fédéral de Pará, Brésil – UFPA – invité du Studium 2020-2021

17h30 : Intervention de Bárbara Buril, Doctorante au département de philosophie de l'Université fédérale de Santa Catarina, Brésil

19h30 : Fin

 

 

Lien : https://teams.microsoft.com/l/meetup-join/19%3a55b3261155e24bc28a74c7ef010e0cd6%40thread.tacv2/1646390763423?context=%7b%22Tid%22%3a%2216150599-ebb0-4fcf-94a5-6010823c7bd5%22%2c%22Oid%22%3a%221f9995bc-a05e-4a40-800d-00a14c3c97bc%22%7d


Organisée dans le cadre du séminaire transversal sur Le libéralisme dans tous ses E/états, proposé par les laboratoires ICD (Interactions culturelles et discursives - EA 6297) et IRJI, Université de Tours

Université de Tours
Institut de recherche juridique interdisciplinaire François Rabelais
Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2022 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech