Portail universitaire du droit

Les dossiers “Perspectives”, ou les politiques sectorielles vues par la direction du Budget

Séminaires

Les dossiers “Perspectives”, ou les politiques sectorielles vues par la direction du Budget

jeudi 23 janvier 2020

Présentation

Cette séance est organisée en partenariat avec le Service des archives économiques et financières. Nous remercions tout particulièrement Henri Massenet et Eliane Haro pour leur aide.

Compte tenu des capacités de la salle, une inscription préalable est requise via le formulaire en ligne. Une pièce d’identité vous sera demandée à l’entrée du ministère.

Sous le régime de l’ordonnance budgétaire de 1959, l’élaboration des « Perspectives » ouvre, dès le mois de janvier, le cycle de la préparation du budget de l’année suivante. Cette phase débouche sur la confection, par les bureaux de la direction du Budget, de dossiers sectoriels, aujourd’hui conservés au Service des archives économiques et financières de la France.

Ceux qui ont parcouru ces dossiers « Perspectives » connaissent la richesse de ces quelques pages où se donne à lire la vision, par les budgétaires, d’une politique publique, de ses dynamiques et de ses impasses. Encore faut-il, pour les interpréter correctement, connaître les règles qui président à leur élaboration et l’usage qui en est fait.

Telles sont les questions que Didier Banquy et Vincent Feller ont accepté d’évoquer devant les participants du GRAB.

 

Programme

17h : Témoignages de Didier Banquy et Vincent Feller.

Didier Banquy est inspecteur général des Finances. Il a exercé différentes fonctions à la direction du Budget entre 1984 et 2002, notamment celles d’administrateur civil chargé de la synthèse budgétaire. Entre 2004 et 2011, il a dirigé à plusieurs reprises le cabinet du secrétaire d’État ou du ministre chargé du Budget.

Vincent Feller est conseiller maître à la Cour des comptes. Il a rejoint la direction du Budget en 1984, et a, entre autres fonctions, été chef du bureau chargé de la Culture de 1990 à 1995, date à laquelle il a été nommé à la Cour des comptes. Il a contribué à diverses reprises aux travaux menés par le Comité pour l’histoire économique et financière de la France (« Élaboration, mise en œuvre et évolution du décret de 1962 depuis ses origines » dans Philippe Bezes, Florence Descamps, Sébastien Kott et Lucile Tallineau (eds.), L’invention de la gestion des finances publiques. Volume II : Du contrôle de la dépense à la gestion des services publics (1914-1967), Vincennes, IGPDE, 2013, p. 575‑597 ; « Quelques réflexions sur l’obligation de rendre compte » dans Patrice Beck et Olivier Mattéoni (eds.), Classer, dire, compter : Discipline du chiffre et fabrique d’une norme comptable à la fin du Moyen Âge, Vincennes, IGPDE, 2016, p. 405‑427).

 

Séminaire organisé avec le soutien de l’Institut de la gestion publique et du développement économique, du Comité pour l’histoire économique et financière de la France, du Centre d’études des mondes moderne et contemporain (EA 2958) et du Centre de recherche Droit et territoire (EA 3312).


Salle Vauban 6063 Ouest 1
139 rue de Bercy
75012 Paris

Centre de Recherche Droit et Territoire