Portail universitaire du droit

Méthode, intégrité scientifique & données

Méthode, intégrité scientifique & données

vendredi 16 février 2018

Présentation

 

De nombreuses problématiques parcourent aujourd’hui la production de données en masse (big data). La recherche scientifique n’est évidemment pas épargnée par ce phénomène issu de la révolution numérique et dont les effets se perçoivent dès l’acquisition des données. La formulation d’hypothèses scientifiques à partir de l’analyse des données est en passe de devenir un mode opératoire dans la production des savoirs scientifiques, ouvrant alors des perspectives de réflexion quant aux pratiques d’acquisition, de conservation et d’archivage des données afin de les rendre « FAIR » (findable, accessible, interoperable, re-usable). Sont également concernées par ces bouleversements les pratiques de diffusion et de valorisation des données dans le contexte à la fois collaboratif et concurrentiel de la recherche scientifique. Partant de ces éléments et des nombreuses questions qui en découlent (accès/diffusion/partage, intégrité scientifique, traçabilité, commercialisation), le projet interdisciplinaire CommonData se propose de poursuivre, à travers cette deuxième journée d’étude, par l’exploration des méthodes scientifiques au prisme du big data, ainsi que par la compréhension de la question de l’intégrité scientifique lorsqu’elle est en prise avec les données.

 

Programme

 

8h45 : Accueil et Ouverture
Frédéric Rousseau, MSH Sud et Agnès Robin, Ercim / Dynamiques du droit / UM

 

Méthodes scientifiques et Big Data

Modérateur : Benoît Humblot

 

9h00 : Sciences des données et données des sciences
Patrick Valduriez, Directeur de Recherche Inria, Responsable de l’équipe Inria Zenith au LIRMM

Participer à l’activité scientifique : le cas du bio-hacking (analyse comparée de deux laboratoires collaboratifs)
Guillaume Bagnolini, Doctorant en Philosophie, Université Paul Valéry

Les conditions de scientificité des BIG DATA en science politique
Julien Boyadjian, Maître de conférences en science politique, Sciences Po Lille, Responsable de la majeure Communication publique et corporate

Les BIG DATA ou la nécessité de passer d’une épistémologie de la mesure à celle de la donnée
Bruno Bachimont, Directeur de recherche et valorisation, Faculté des Sciences de Sorbonne Université, Chercheur à Costech, EA 2223, Université de technologie de Compiègne, Sorbonne universités

 

Pause déjeuner

 

Intégrité scientifique et données

Modérateur : Francesca Frontini

 

14h00 : Intégrité scientifique et vérité des données
Ghislaine Filliatreau, Directrice de recherche à l’NSERM, ancienne directrice de l’Observatoire des sciences et des techniques

Les data papers, outils de l’intégrité scientifique ?
Laurence Dedieu-Engelmann, Editrice Scientifique, Responsable de l’équipe « Appui à la Publication », Délégation à l’Information Scientifique et Technique (Dist), Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad)

L’exception de fouille et d’exploration des données
Elsa Verbrugghe, Expert juridique IST à la Direction des Affaires juridiques du CNRS

 

 

Entrée libre sur inscription : Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


MSH Sud
Site Saint-Charles 2
Salle 002 Kouros
71 Rue du Professeur Henri Serre
34090 Montpellier
Imprimer

Document