Marc Boninchi

Maître de conférences
Histoire du droit et des institutions.
Faculté de Droit

Centre Lyonnais d'Histoire du Droit et de la Pensée Politique
  • THESE

    La répression des infractions à l'ordre moral sous le régime de Vichy, 1940-1944, soutenue en 2005 à Lyon 3, sous la direction de Christian Bruschi 

  • Marc Boninchi, Jean-Pierre Le Crom (dir.), La chicotte et le pécule: les travailleurs à l'épreuve du droit colonial français, XIXe-XXe siècles, Presses universitaires de Rennes, 2021, Histoire, 332 p. 

    Marc Boninchi, Catherine Fillon, Arnaud Lecompte, Devenir juge: Modes de recrutement et crises des vocations de 1830 à nos jours, Cairn et Presses Universitaires de France, 2016, Droit et justice, 302 p.  

    La Justice française s'est singularisée jusqu'en 1958 par un défaut évident, tant de sélectivité intellectuelle à son entrée que de formation préalable des magistrats. La professionnalisation de la magistrature s'est imposée dans sa forme actuelle à l'issue d'une crise récurrente de son recrutement. La politique adoptée dans les années 1970 a produit et continue encore à produire des effets positifs. Par delà la diversité des motivations invoquées, l'importance de l'image positive des fonctions judiciaires se révèle toujours aussi cruciale. Image ou mirage ? Les témoignages recueillis ici ne sont pas exempts, parfois, d'une certaine désillusion et mettent en avant des arguments qui pourraient inciter des plus jeunes à ne pas devenir magistrat

    Marc Boninchi, Vichy et l'ordre moral, Cairn et Presses Universitaires de France, 2016, Hors collection  

    Cette étude est consacrée à la répression des infractions à l'ordre moral sous le régime de Vichy (adultère, abandon de famille, homosexualité, prostitution, avortement et alcoolisme). Elle repose sur des archives jusqu'alors inexploitées et débouche sur une large remise en cause des conclusions formulées habituellement par les historiens, puisqu'elle souligne que les réalisations concrètes du régime de Vichy concernant les infractions à l'ordre moral se situent dans le droit prolongement des politiques menées par les gouvernements de la IIIe et IVe République

    Marc Boninchi, Catherine Fillon, Arnaud Lecompte (dir.), Devenir juge, pourquoi, comment ?: rapport final, GIP Mission de recherche Droit et Justice, 2006, 348 p. 

    Marc Boninchi, Vichy et l'ordre moral, Presses universitaires de France, 2005, 318 p. 

    Marc Boninchi (dir.), Pouvoir et société en temps de crise: actes du colloque de Lyon, 18 et 19 décembre 2002, Perspectives juridiques, 2003, Collection Colloques, 369 p. 

  • Marc Boninchi, « Le code de la Famille de 1939 et la répression des infractions à l'ordre moral », Passé et présent du droit, 2009, p. 205 

  • Marc Boninchi, Jean-Pierre Le Crom, Philippe Auvergnon, Katia Barragan, Dominique Blonz-Colombo [et alii], Histoire du droit du travail dans les colonies françaises (1848-1960), 2017   

  • Marc Boninchi, « Archives des Dictatures. Enjeux juridiques, archivistiques et institutionnels », le 24 janvier 2013  

    Colloque international organisé par le CECOJI (CNRS, Univ. Poitiers et Paris Sud) et le Service interministériel des Archives de France (DG Patrimoines, Min. Culture)

Actualités Publications ENCADREMENT DOCTORAL
  • Dominique Blonz-Colombo, Le droit du travail au Maroc : l'oeuvre ambiguë du Protectorat (1912-1956), thèse soutenue en 2021 à Nantes sous la direction de Jean-Pierre Le Crom, membres du jury : Fouzi Rherrousse (Rapp.), Farid Lekéal (Rapp.)  

    L’occupation du Maroc par la France a bouleversé l’organisation politique, économique et sociale du pays. Pour répondre à sa « mission civili-satrice », la France a notamment élaboré une légi-slation du travail qui a évolué avec le temps. Cette législation, très inspirée de celle de la métropole, s’est développée dans un contexte particulier expli-quant en partie ses similitudes et ses différences avec la loi métropolitaine. Les différents acteurs politiques et économiques (métropole, Résidence générale, Sultan, Makhzen, employeurs, syndicats, parti de l’Indépendance) ont joué un rôle dans l’élaboration, l’utilisation et l’application de la légi-slation du travail. Certains d’entre eux, dont les motivations font l’objet d’un développement, ont influencé plus lar-gement que d’autres cette législation. Les attentes des différents acteurs, les motivations de leurs de-mandes et leurs réactions face aux réponses des autorités sont également analysées de même que les justifications apportées par ces autorités aux di-verses sollicitations dont elles font l’objet.

    Frédéric Stroh, Justice et homosexualité sous le national-socialisme : étude comparée du pays de Bade et de l'Alsace, thèse soutenue en 2018 à Strasbourg sous la direction de Catherine Maurer, membres du jury : Jean Solchany (Rapp.), Marie-Bénédicte Vincent-Daviet (Rapp.), Florence Tamagne    

    Cette thèse compare le traitement judiciaire de l’homosexualité masculine sous le national-socialisme dans un territoire du « vieux Reich » (Bade) et un territoire annexé de facto (Alsace), en examinant le rôle des acteurs du système judiciaire au sens large (législateurs, population, policiers, experts médico-légaux, procureurs, juges) et les réactions des inculpés. Cette étude de cas, qui porte sur les pratiques comme sur les discours et les représentations de chacun, est replacée dans ses contextes nationaux (Allemagne, France) et dans le temps long pour mettre en valeur les spécificités régionales et les ruptures temporelles. Elle démontre qu’en dépit de la radicalisation législative et de l’explosion des condamnations, l’application judiciaire du programme répressif national-socialiste a été en partie entravée par le relatif manque d’engagement de certains acteurs répressifs, ce qui a laissé des « espaces de liberté » homosexuels, et qu’elle a été variable selon les territoires. Ces variations dépendent toutefois plus des acteurs et de leur engagement répressif que des traditions répressives régionales ou des contextes politico-administratifs.