Portail  Recherche  Actualités  Parutions  Séditions et Révoltes dans la réflexion politique de l’Europe moderne

mmzms02b


Parution : 07/2022
Editeur : Classiques Garnier
ISBN : 978-2-4061-2791-8
Site de l'éditeur

Séditions et Révoltes dans la réflexion politique de l’Europe moderne

Sous la direction de Alexandra Merle, Marina Mestre Zaragozá

Présentation de l'éditeur

Ce volume, qui réunit des historiens et des spécialistes de la pensée politique, analyse les interactions entre certaines révoltes de la fin de l’époque médiévale et de l’époque moderne et la réflexion menée sur la sédition dans des écrits de nature théorique ou destinés à guider l’action politique.

 

Sommaire

Alexandra Merle, Introduction

PREMIÈRE PARTIE. DES CONCEPTS ET DES SOURCES POUR APPRÉHENDER LA RÉVOLTE

Angela Ballone, Informar y ocultar en el Atlántico ibérico. El caso del Tumulto de México de 1624

Javier Revilla Canora, La huella de un asesinato en la Dissertación de Rafael de Vilosa

Marina Torres Arce, Los discursos de fidelidad de Sicilia a Felipe V. Comunicación política en tiempos de guerra entre dinastías y gobierno extraordinario

Lisa Kattenberg, Experience, Conscience, Necessity. Reason of State and the Dutch Revolt

Alberto Scigliano, Antimonarchical Uses of Jewish Sources in the XVIIth century. Political Literature of Holland and England

DEUXIÈME PARTIE. LA RÉVOLTE, GUIDE DE LACTION POLITIQUE

Éric Durot, LÉcosse révoltée. Un laboratoire politique pour le royaume de France au tournant des guerres de Religion

Camille Desenclos, Devoir dobéissance ou raison dÉtat. Lambivalence de la littérature politique française
face à la révolte de Bohême (1618-1623)

Giuseppe Mrozek Eliszezynski, Napoli nelle Turbolenze di Europa. Riflessioni sulla rivolta del 1647-1648 e sul “tradimento” dellarcivescovo

Giovanni Florio, “Acciocché i popoli tutti maggiormente si sdegnino e si sollevino contro il Prencipe”. Una prospettiva sullInterdetto veneziano del 1606-1607

TROISIÈME PARTIE. PRÉVENIR ET RÉPRIMER LA RÉVOLTE

Vincent Challet, « Selon miséricorde qui vault plus aucune fois que ne fait rigueur ». De linfluence des rébellions dans quelques miroirs politiques français de la fin du xive siècle

Fabrice Micallef, Les puissances étrangères au secours des rebelles ? Un problème politique et juridique européen
(xvie-xviie siècles)

Vincent Grégoire, La doctrine coloniale de John Locke et la rébellion de Nathaniel Bacon en Virginie

Francesco Toto, Il Behemoth e la sedizione

Jacques-Louis Lantoine, Spinoza et la sédition généralisée

Isabelle Brancourt, De Pascal (après la Fronde) à dAguesseau (sous la Régence), séditions et révoltes comme mal « absolu ». Aux origines du conservatisme

Adrian Guyot, Prévention et répression des révoltes dans les Empresas políticas de Saavedra Fajardo

Sara Decoster, Lécriture et laction. La raison dÉtat chez Guez de Balzac et Gabriel Naudé

QUATRIÈME PARTIE. DE LA RÉFLEXION SUR LA RÉVOLTE À LA RÉFLEXION SUR LA LIBERTÉ

Gaëlle Demelemestre, Droit de résistance versus tolérance ? La théorisation althusienne du droit de résistance
au regard du conflit entre Lubbertus et Grotius sur le ius circa sacra

Romain Descendre, Révolte, sédition, rébellion dans la pensée politique de « lâge baroque ». Les formes ambiguës dun héritage juridique

Jean-Louis Fournel, Empire et révoltes chez Campanella. Les raisons de se révolter

Pierre Girard, Le récit de la révolution dans la Partenope liberata de Giuseppe Donzelli

Sources et bibliographie

Constitution de la modernité , Vol. 32 , 470 pages.  29,00 €

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2022 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech