Portail  Recherche  Actualités  Parutions  Un nouvel Internet est-il possible ?

9782802766339-2


Parution : 01/2021
Editeur : Bruylant
ISBN : 978-2-8027-6633-9
Site de l'éditeur
Notice SUDOC

Un nouvel Internet est-il possible ?

Jonathan J. Attia, Thibault Verbiest

Présentation de l'éditeur

Il y a trente ans émergeait l’internet, un réseau mondial de communication décentralisé dont les principales bases techniques avaient été conçues vingt ans plus tôt. Aujourd’hui, le réseau internet est omniprésent et omnipotent. Toutefois, l’économie d’internet a connu une consolidation que ses pères n’auraient jamais pu imaginer. Une poignée d’entreprises détient le quasi-monopole de l’internet dans les domaines critiques des services, des infrastructures et même, dans une certaine mesure, de la standardisation de l’internet.

Parallèlement à cette évolution de l’internet, la technologie de chaîne de blocs (blockchain) est apparue en 2008 sous l’appellation Bitcoin. Elle introduit un concept novateur de confiance autonome : il n’est plus nécessaire de recourir à un tiers de confiance pour exécuter et contrôler une transaction informatique de valeur entre deux ou plusieurs parties. Dans le présent ouvrage, J. J. Attia et Th. Verbiest formulent une proposition radicalement novatrice visant à créer des services internet « universels », en couplant, pour la première fois, les protocoles actuels de l’internet (TCP/IP) avec la technologie de chaîne de blocs. En s’appuyant sur des nouveaux protocoles standardisés à l’échelle internationale, cette innovation a le potentiel de faire d’internet un véritable « bien commun » de l’humanité, en bâtissant un réseau plus ouvert, plus durable, plus résilient, et davantage respectueux des droits et libertés fondamentales.

Postface de Frédéric Marty : Chargé de recherche CNRS UMR 6227 GREDEG (CREDECO) – Université de Nice Sophia-Antipolis, Chercheur affilié OFCE – Département Innovation et Concurrence.

Préface de Louis Pouzin : Inventeur du datagramme, contributeur au développement des réseaux à commutation de paquets et cofondateur du projet Open-Root.

 

Sommaire

Préface

Partie I. 1990-2020 – Formation et expansion du cyberespace

I. Internet : un réseau décentralisé, ouvert et neutre
II. Noms de domaine : un système centralisé et hiérarchisé
III. Principales limites techniques de l’internet
IV. Consolidation de l’internet

Partie II. 2010-2020 – Technologie blockchain

I. Une technologie d’infrastructure sécurisée
II. Décentralisée, dupliquée, irréversible et authentifiée
III. Une sécurité renforcée
IV. L’analogie du notaire
V. Blockchains publiques et blockchains privées
VI. Transactions conditionnelles automatisées : les « smart contracts »
VII. Applications décentralisées autonomes
VIII. La gouvernance
IX. Des cas d’usage multiples
X. L’aube d’un nouvel internet « décentralisé » ?
XI. Les limites
XII. Une technologie réellement décentralisée ?
XIV UN NOUVEL INTERNET EST-IL POSSIBLE ?

Partie III. Internet des ressources universelles (IOUR)

I. Le droit d’accès à l’internet est-il un droit humain ?
II. « Accès à l’internet » : définition(s)
III. Internet Of Universal Resources (IOUR)
IV. Les implications de la proposition IOUR
V. Conclusion

Postface – Vers des communs numériques ?

174 pages.  49,00 €

Document

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2021 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech