Portail  Recherche  Actualités  Parutions  Croire en l'État

croireenletat


Parution : 10/2020
Editeur : Editions du Croquant
ISBN : 978-2-3651-2162-0
Site de l'éditeur
Notice SUDOC

Croire en l'État

Une genèse de l'idée de service public en France (1873-1940)


Présentation de l'éditeur

La notion de service public est devenue, depuis 1945, un instrument de lutte contre les inégalités sociales et territoriales en même temps qu’une forme de contrepoids à la logique capitaliste de la recherche du profit. En proposant une genèse de cette idée sous la IIIe République, cet ouvrage revient sur une période considérée comme fondatrice et permet de comprendre le rôle privilégié des milieux juridiques dans la promotion de cette notion. Il fait l’hypothèse que c’est la volonté de certains acteurs de réorganiser le champ du droit qui constitue un facteur déterminant pour expliquer la captation de cette idée par les membres du Conseil d’État et les professeurs de droit. Le service public apparaît ainsi comme un discours de rechange des élites du monde juridique et administratif, mais qui, dans un contexte en voie de démocratisation, n’est pas toujours contrôlé par elles. Alors que la revendication de service public apparaît aujourd’hui avec insistance à l’hôpital, à l’université ou dans les transports, ce livre, qui restitue une enquête de sciences sociales à la fois fouillée et accessible, intéressera le lecteur curieux d’en savoir plus sur la genèse d’un phénomène politique né au cœur de l’État et structurellement différent des réponses à la question sociale apportées par la philanthropie ou la charité.

Fondé sur une biographie collective des promoteurs de l’idée de service public entre 1873 et 1940, le livre propose une histoire incarnée de cette notion et permet de mettre des visages et des noms derrière la construction de l’État républicain en France.

Il étaye empiriquement les métamorphoses de la notion de service public, de sa naissance dans l’univers feutré des élites administratives de l’État jusqu’à sa consécration comme revendication authentiquement démocratique.

Marqué par l’ambition de proposer une histoire totale de son objet, il est susceptible d’intéresser les chercheur·e·s en sciences sociales tout autant que les professionnel·le·s et praticien·ne·s du service public (fonctionnaires, juges, élu·e·s, ministres, étudiant·e·s et candidat·e·s aux métiers de la fonction publique).

Au-delà, et en particulier dans le contexte actuel, il s’adresse à l’ensemble des personnes qui voient aujourd’hui dans le service public une nécessité face à la néolibéralisation du monde.

Sociologie historique , 490 pages.  20,00 €

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2020 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech