Portail universitaire du droit

Parutions

Les dernières parutions

Portail  Recherche  Actualités  Toutes les parutions  Ségrégation territoriale en France
a674a0a2228a0d98d0174a434ad9c42c


Parution : 04/2018
Editeur : Mare & Martin
ISBN : 978-2-8493-4339-5
Site de l'éditeur

Ségrégation territoriale en France

Manifestations et corrections

Sous la direction de Anne Rainaud

Présentation de l'éditeur

La ségrégation territoriale s’ancre durablement en France, avec des facettes diverses, malgré les politiques menées pour lutter contre celle-ci. Raymond Barre soulevait en 1977 que « la transformation anarchique de l’espace fait peser sur notre société la menace d’une très dangereuse ségrégation sociale ». Manuel Valls, en 2015, établissait un constat similaire usant de formules fortes : « la relégation périurbaine, les ghettos, (...), un apartheid territorial, social, ethnique... ». Certes, il n’y pas d’apartheid en France : l’État ne prône nullement une doctrine d’un développement séparé selon la richesse, la race ou tout autre critère distinctif, bien au contraire.

Cet ouvrage, fruit du colloque tenu à la Faculté de droit et de science politique de Nice en 2017, est articulé autour de trois questionnements. La délimitation dans l’espace d’un quartier, dit « politique de la ville », n’est-elle pas, déjà, un symbole patent d’une ségrégation territoriale ? Les territoires occupés par des groupes révèlent-ils une forme « d’apartheid territorial » occasionnel à répétition ? Enfin, quartiers branchés et espaces riches ne sont-ils pas constitutifs d’un autre type d’« apartheid territorial » ?

Droit & science politique , 266 pages.  23,50€