Portail universitaire du droit

Parutions

Les dernières parutions

Portail  Recherche  Actualités  Toutes les parutions  Traitement journalistique et extrême
traitement-journalistique-et-extreme-9782370321480


Parution : 12/2017
Editeur : Institut Universitaire Varenne
ISBN : 978-2-3703-2148-0
Notice SUDOC

Traitement journalistique et extrême

Les cas de la République Démocratique du Congo et du Rwanda : d'Haïti et du Japon

Marie-Ève Saint Georges

Présentation de l'éditeur

En quoi le traitement journalistique contribue-t-il à une construction de l'Histoire, quand il se confronte à la barbarie du genre humain ou aux pires déchaînements de Mère Nature ? De quels éléments de compréhension dispose-t-on dans la mémoire de ces événements ? La place occupée par le journaliste sur ces terrains en crise est intenable. Il est comme coincé dans une crise perpétuelle qu'il ne vit qu'au présent. Avec des archives conservées ou non, les traces disponibles sont très aléatoires. 

Cet ouvrage décortique ce que l'on appelle parfois la machine médiatique. Par une recherche approfondie mais non moins sélective des médias et des publics qui les consomment, il s'agit de trouver les clés pour comprendre comment ces crises majeures se transforment en une nouvelle Histoire focalisée sur l'instantané du journaliste qui traite de ces crises. Guerres, crimes génocidaires, tremblements de terre, tsunami : cette toile de fond ne reçoit pas le même traitement journalistique selon que l'on se situe en avril 1994 ou en janvier 2010. 

Interroger l'approche de ces crises qui se ressemblent mais déchirent les mémoires diversement selon que le traitement journalistique porte sur la République démocratique du Congo ou le Rwanda ; éclairer ce qui fait le terreau du misérabilisme ou suscite l'admiration dans la manière de rapporter les événements qui touchent Haïti ou le Japon ; savoir pourquoi telle ou telle direction est privilégiée dans la couverture de ces crises dans la presse imprimée francophone à travers des titres belge et français ; comprendre comment le Web bouscule les choix et la vitesse de la couverture du chaos : voici la base de cette recherche. 

Docteure en sciences de l'Information et de la Communication (Université Paris II), Marie-Ève Saint Georges a une expérience de journaliste radio et de chargée de l'Information publique au sein de missions de maintien de la Paix pour les Nations unies. Elle enseigne actuellement à l'Université Lille III.

Préface de Francis Balle

Avant-propos d'Eliane Nabaa

Thèses , Vol. 153 , 348 pages.  45€