Portail  Recherche  Actualités  Parutions  Imperium et jurisdictio en droit judiciaire privé

imperium-et-jurisdictio-en-droit-judiciaire-prive-9782849342473


Parution : 12/2016
Editeur : Mare & Martin
ISBN : 978-2-8493-4247-3
Notice SUDOC

Imperium et jurisdictio en droit judiciaire privé


Coll. Bibliothèque des thèses, 1046 pages

Présentation de l'éditeur

La distinction de l'imperium et de la jurisdictio est l'une des plus anciennes de la science juridique européenne. Entre les mains du souverain, la jurisdictio s'est toujours présentée comme le pouvoir de rendre la justice et l'imperium comme celui d'user de la force. Ces deux notions a priori nébuleuses éclairent pourtant la structure du droit judiciaire privé et son fonctionnement avec les droits substantiels. Au-delà des définitions classiques, la jurisdictio désigne le pouvoir de réalisation formelle du Droit - le Droit est dit - et l'imperium celui de sa réalisation matérielle le Droit est fait. Cette perspective fonctionnelle permet d'identifier et de tracer les contours des différents pouvoirs des organes judiciaires, le juge, bien sûr, mais aussi l'arbitre, l'huissier de justice, le greffier, le notaire ou le commissaire-priseur judiciaire.

L'intérêt de la distinction ne s'arrête pas là. À l'échelle du jugement, d'abord, la jurisdictio apparaît comme la source de l'autorité de la chose jugée ou de l'authenticité alors que l'imperium est à l'origine de sa force, obligatoire ou exécutoire. À l'échelle de l'office du juge, ensuite, le succès de la procédure de référé ou les transformations des contentieux familiaux et économiques se traduisent par un renforcement de l'imperium au détriment de la jurisdictio et par le glissement de la judicature vers la magistrature. À l'échelle de l'exécution forcée, enfin, le juge de l'exécution ou la procédure d'exequatur illustrent la nécessité d'un encadrement de l'imperium par la jurisdictio. Cette analyse dynamique de la distinction met en lumière un mouvement dialectique continu entre intelligence et volonté, autorité et contrainte, parole et action du juge. Ainsi, jurisdictio et imperium assurent la réalisation concrète des droits substantiels tout en sublimant la puissance judiciaire.

Préface de Georges Decocq, Professeur à l'Université Paris-Dauphine. 

Avant-propos de Charles Jarrosson

Rudy Laher est maître de conférences à l'Université de Nantes.

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2020 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech