Portail  Actualités de la recherche  Manifestations  La mesure du travail à l’échelle des empires

La mesure du travail à l’échelle des empires
&
jeudi21juillet2022
vendredi22juillet2022

Séminaires

La mesure du travail à l’échelle des empires


Présentation

 

Les interprétations économétriques des effets de la domination coloniale moderne fondées sur les statistiques coloniales et les recherches qui interrogent les interactions entre les empires coloniaux, les populations colonisées et les institutions internationales, suscitent un intérêt renouvelé pour la production statistique impériale. Celle-ci reste pourtant mal connue.

L'objectif de ce séminaire est d'approfondir la réflexion et les connaissances sur les liens entre les statistiques produites en situation coloniale et à l'échelle impériale et la domination à partir de recherches en cours et en revenant sur l'histoire de la production statistique depuis le XVIII e siècle. Quelles sont les pratiques statistiques des empires coloniaux du XIXe et du XXe siècle ? Comment ceux-ci forment-ils leurs statisticiens ? Qui participe à la collecte des données et quels sont les objets de prédilection de celle-ci ? De quelle(s) manière(s) cette production statistique construit-elle du lien ou, à l'inverse, marginalise-t-elle et exclue-t-elle certains groupes ? Quel(s) rôle(s) joue-elle dans les territoires colonisés ? Quelle est la contribution de ces pratiques impériales à la généralisation des statistiques à l'échelle du monde depuis deux siècles ? Comment s'approprier a posteriori ces données, souvent brandies par ceux et celles qui souhaitent faire des bilans définitifs de la colonisation et des empires coloniaux de l'époque contemporaine, soit du XVIIIe siècle à nos jours.

Le séminaire associera des séances de présentation de recherches classiques et inédites analysant le rôle joué par les statistiques coloniales à différents moments (conquête des territoires, transformations des rapports de domination, mobilisation des populations et des ressources au moment des guerres, des crises, politiques de coopération) et interrogeant de façon critique leur capacité à influencer, sinon à guider les décisions ; des séances de formation générale sur les évolutions récentes des recherches sur les empires coloniaux (présentation de la nouvelle histoire impériale, des approches quantitatives récemment réinvesties par certains économistes, mise en commun des bibliographies de travail sur les différents empires, etc.) et des séances plus spécifiques de formation à l'histoire des statistiques et de présentation de fonds où sont conservées des séries statistiques coloniales.

Plusieurs communications et une table ronde seront consacrées aux différentes formes et à la mesure du travail à l'échelle des empires, retenant pour l'essentiel les empires coloniaux, mais sans exclure d'autres configurations. Ce colloque réunira des chercheurs plus ou moins avancés dans leur recherche, issus de plusieurs continents, pour s'interroger collectivement à la fois sur les différentes façons d'évaluer, de rémunérer et de comptabiliser l'activité productive, et sur les manières de mobiliser, compter, encadrer et classer les travailleurs. Les héritages des situations coloniales et de domination seront pris en compte pour aborder le sujet dans la longue période, du XVIIIe au XXIe siècle.

Comité scientifique : Gareth Austin, Université de Cambridge - Royaume-Uni
Miguel Bandeira Jeronimo, Université de Coimbra – Portugal
Guy Pierre, Université de Haïti – Haïti
Laure Piguet, Université de Genève – Suisse
Emmanuelle Sibeud, Université de Paris 8 - Vincennes - Saint-Denis – France
Sarah Stockwell, King's College de Londres - Royaume-Uni
et Béatrice Touchelay, Université de Lille - France

 

Programme

 

9h15 : Accueil

9h30 : Introduction
M. Bandeira, E. Sibeud, B. Touchelay

 

Mesure du travail et inégalités

10h00 : La divulgation du prix de revient au service des travaux forcés : le cas de l'exploitation du caoutchouc dans les concessions d'Afrique Equatoriale Française (1899-1945)
Antoine Fabre & Pierre Labardin, U. Paris Dauphine

Crise du logement et évolution des inégalités en A.O.F, 1945-1960
Tom Westland, U. Melbourne, Australie

Les salaires et le niveau de vie des ouvriers en Haïti durant la période de 1940-1942-1984-1988
Guy Pierre, Université d'Haïti

Faire carrière dans la Compagnie du chemin de fer franco-éthiopien (CFE), 1946-1981
Simon Imbert-Vier, Institut des mondes africains

 

12h00 : Déjeuner

 

Compter et classer

13h30 : Compter et classer les travailleurs dans les territoires colonisées belges et français en Afrique au Vingtième siècle
Beatrice Touchelay, U. Lille, IRHiS CNRS

Mesurer le travail des Algériennes en situation coloniale : autour de l'enquête générale sur la main-d'œuvre féminine indigène de 1929
Mélina Joyeux, U. Aix-Marseille, TELEMMe

Mesurer le travail des femmes rurales en Haute-Volta (années 1950-1960)
Thomas Zuber, U. Columbia, New-York, Etats-Unis

15h00 : Pause

 

Table ronde-Round Table

15h15 Le travail dans les colonies britanniques
Gareth Austin, U. Cambridge, Royaume-Uni

Le travail en Afrique de l'Ouest au XXe siècle
Babacar Fall, IEA Saint Louis, U. Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal

Les transformations du droit du travail en « Afrique française »
Farid Lekeal, U. Lille

Professional Work at the (British) End of Empire
Sarah Stockwell, King's College London, Royaume-Uni

17h00 : Fin de la 1ère journée

 

22 Juillet 2022

 

Mesures du travail, réglementations et transitions politiques

9h00 : Le Code du travail des Territoires d'outre-mer de 1952 et son application à Madagascar (1953-1960)
Jeannot Rasoloarison, U. Antananarivo, Madagascar

Mettre au travail à la Guadeloupe avant et après la "départementalisation"
Marie-Christine Touchelay, IDHE.S, U. Paris Nanterre-CNRS, France

Les problèmes de main-d'œuvre dans les colonies. L'exemple des travailleurs malgaches pendant la décolonisation
Roland Rakotovao, U. Antananarivo, Madagascar

Mesures et emprise du travail en URSS dans le journal d'A. I. Dmitriev (1941-1955)
François-Pierre Melon, U. Paris 1

11h00 : Pause

 

Mesures du travail en longue période

11h15 : Taxation in the Age of the "Civilizing Mission"
Madeline Woker, U. Cambridge, Royaume-Uni

From Slave Labour to Free Labour in the Brazilian Capital : Immigration and Changes in Labour Relations in Rio de Janeiro in the Second Half of the 19th-Century
Luis Carlos Soares, Fluminense Federal University, Rio de Janeiro, Brésil

The problem of Productivity in late Colonialism : International and Interimperial Dynamics (à distance)
Miguel Bandeira Jeronimo, University of Coimbra, Portugal

Labour Statistics in Germany in the 20th-Century
Annette Vogt, Max-Planck Institute for the History of Science, Berlin, Allemagne

13h15 : Conclusions

 

 

Inscription : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Organisé pour l'IGPDE et le CHEFF par Emmanuelle Sibeud, Professeure d'histoire contemporaine, Université Paris 8-IDHE.S et Béatrice Touchelay, Professeure d'histoire contemporaine, Université de Lille, IRHiS, Membre du Comité pour l'histoire économique et financière de la France


Campus Condorcet- Aubervilliers
14 Cours des Humanités
93300 Aubervilliers

Document

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2022 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech