Emmanuel Cherrier

Maître de conférences
Science politique.
Faculté de droit et d’administration publique

Laboratoire de Recherche Sociétés & Humanités
  • THESE

    18 brumaire et 2 decembre : d'un coup d'etat a l'autre : elements pour une etude du coup d'etat, soutenue en 1999 à Lille 2, sous la direction de Philippe Raynaud 

  • Emmanuel Cherrier, Stéphane François (dir.), Le service public et les idéologies politiques, Presses universitaires du Septentrion et OpenEdition, 2017  

    Le service public a un rapport paradoxal aux idéologies. S'il doit les transcender pour servir l’intérêt général, il est pourtant appréhendé par elles comme moyen et symbole de l’action publique. De��s lors, les forces politiques défendant différentes conceptions du service public contribuent également à faire évoluer son statut et son étendue. L’étude de leur interaction s’avère donc essentielle pour une société qui s’interroge sur le rôle et le financement des institutions publiques…Le citoyen autant que l’usager des services publics découvriront dans cet ouvrage une dimension encore peu explorée de la démocratie.

    Emmanuel Cherrier, Stéphane François (dir.), Le service public et les idéologies politiques, Presses universitaires du Septentrion, 2016, Les savoirs mieux, 184 p.    

    Extrait de la 4e de couv. : "Le service public a un rapport paradoxal aux idéologies. S'il doit les transcender pour servir l'intérêt général, il est pourtant appréhendé par elles comme moyen et symbole de l'action publique. Dès lors, les forces politiques défendant différentes conceptions du service public, contribuent également à faire évoluer son statut et son étendue."

    Emmanuel Cherrier, Stéphane Guérard (dir.), La régionalisation en Europe: [regards croisés], Bruylant, 2014, Rencontres européennes, 726 p. 

    Emmanuel Cherrier, Alexis Massart, Djamel Mermat (dir.), Les élections de 2007 en France, Encrage Université, 2012, 188 p. 

    Emmanuel Cherrier, Jacques Bernet (dir.), 1807: apogée de l'Empire ?, Presses universitaires de Valenciennes, 2009, Recherches valenciennoises, 386 p. 

    Emmanuel Cherrier, Karl Zieger (dir.), Une Suisse, des exils: [actes du colloque "Les exils alémaniques, exilés et réfugiés politiques et littéraires en Suisse", tenu à l'Université de Valenciennes les 10 et 11 mai 2007], Presses universitaires de Valenciennes, 2008, Recherches valenciennoises, 297 p.   

    Emmanuel Cherrier, Jacques Bernet, Alexandre Bonduelle (dir.), Laïcité et modernité ou L'actualité d'un enjeu, CRHICC, et Presses universitaires de Valenciennes, 2006, Recherches valenciennoises, 245 p.   

    Emmanuel Cherrier, Sarah Delos-Hourtoule (dir.), Coups d'État et révolutions, CRHICC, AGMEN, Centre de recherches juridiques et politiques et Presses universitaires de Valenciennes, 2005, Recherches valenciennoises, 226 p.   

    Emmanuel Cherrier, 18 Brumaire et 2 décembre, Atelier national de reproduction des thèses, Université Lille 3, 2000, Lille-thèses 

  • Emmanuel Cherrier, « Des absents très présents : pouvoir et politique dans l'oeuvre d'Edgar Pierre », in Presses Universitaires de Valenciennes (dir.), Neuvième art, pouvoir et politique, Presses Universitaires de Valenciennes, 2024, pp. 121-136   

    Emmanuel Cherrier, « Quand Mr Smith est à Oslo et devient (presque) Machiavel : Occupied », in De Boeck (dir.), Séries politiques. Le pouvoir entre fiction et vérité, De Boeck, 2020, pp. 141-153   

    Emmanuel Cherrier, « Prestige et coup d’Etat en Amérique latine au XXe siècle », in L'Harmattan (dir.), Le prestige du pouvoir politique en Amérique latine, L'Harmattan, 2019, pp. 57-90   

    Emmanuel Cherrier, Stéphane François, « Irrationalisme, conspirationnisme, antisémitisme », in CNRS (dir.), Un XXIe siècle irrationnel ? Analyses pluridisciplinaires des pensées « alternatives » (Stéphane François, dir.), CNRS, 2018, pp. 159-182   

    Emmanuel Cherrier, « Les centres, le gaullisme et le service public », in Presses du Septentrion (dir.), Le service public et les idéologies politiques (Stéphane François et Emmanuel Cherrier, dir.), Presses du Septentrion, 2016, pp. 113-135   

    Emmanuel Cherrier, « Octobre 1917, révolution ou coup d'Etat ? », in Presses Universitaires de Valenciennes (dir.), Coups d’Etat et révolutions, Presses Universitaires de Valenciennes, 2014, pp. 191-226     

    Emmanuel Cherrier, « Lois de l’Histoire, lois dans l’Histoire, retour sur une approche scientifique », in L'Harmattan (dir.), Evolution et histoire. Les modèles du devenir (dirigé par Alain Jenny et Hervé Mauroy), L'Harmattan, 2014, pp. 74-100   

    Emmanuel Cherrier, « Sondages et démocratie : liaisons dangereuses ou entente cordiale ? », in Presses Universitaires de Valenciennes (dir.), Vérité scientifique et vérité scientifique de notre temps - échiquiers dans la brume (dirigé par Alain Jenny), Les Belles Lettres, 2012, pp. 219-258     

    Emmanuel Cherrier, Djamel Mermat, « Jusqu’ici tout va bien : Le Front national passé au tamis de ses défaites (2007-2008) », in Encrage éditions (dir.), Les élections de 2007 en France (sous la direction d'Emmanuel Cherrier, Alexis Massart et Djamel Mermat), Encrage éditions, 2012, pp. 113-141   

    Emmanuel Cherrier, « Seize-Mai 1877 : est-ce un coup d'Etat ? », in CEGES (dir.), Le Seize-Mai revisité, CEGES, 2009, pp. 17-36   

    Emmanuel Cherrier, « Le canton peut-il rester ou redevenir un territoire politique ? », in Presses Universitaires de Rennes (dir.), Le canton, un territoire du quotidien ?, Presses Universitaires de Rennes, 2009, pp. 309-324   

    Emmanuel Cherrier, « Introduction à l'ouvrage "1807, apogée de l'Empire ?" », in Presses Universitaires de Valenciennes (dir.), 1807, apogée de l'Empire ?, Presses Universitaires de Valenciennes, 2009, pp. 7-14   

  • Emmanuel Cherrier, « Naissance d'une notion : le coup d'Etat », Revue Française d'Histoire des Idées Politiques, 2022, n°56, pp. 37-83   

    Emmanuel Cherrier, « La démocratie plébiscitaire, au croisement du bonapartisme et du populisme », Critica Masonica, 2020, n°16, p. 39   

    Emmanuel Cherrier, « Un itinéraire politique original, l’ascension de Jean-Baptiste Bernadotte », Revue d'histoire nordique = Nordic historical review, 2008, n°5, pp. 65-99   

    Emmanuel Cherrier, « Le 2 Décembre, l'archétype du coup d'Etat ? », Napoleonica. La Revue, 2008, n°1     

    Emmanuel Cherrier, « Les oubliés de la modernité, les Idéologues », Zénon, 2004, n°2, pp. 33-56     

    Emmanuel Cherrier, « Structures et limites du notabilisme électoral »: L'exemple d'un fief communiste, la 19ème circonscription du Nord, Communisme, 1998, n°5152, pp. 95-122   

  • Emmanuel Cherrier, « Esquirou de Parieu, un itinéraire politique », Parieu, Valenciennes, le 01 décembre 2015 

    Emmanuel Cherrier, « Le prestige du coup d'Etat en Amérique latine », Le prestige en Amérique latine, Lille, le 01 novembre 2015 

Actualités Publications ENCADREMENT DOCTORAL
  • Mélody Mock, Le coup d'Etat moderne, formation ajuridique d'un nouvel ordre juridique, thèse soutenue en 2012 à Paris 2 sous la direction de Philippe Raynaud, membres du jury : Guy Carcassonne, Gil Delannoi, Philippe Lauvaux et François Saint-Bonnet  

    Comment une prise de pouvoir par la force peut-elle donner naissance à un ordre juridique stable? Peu étudié par les juristes, le coup d’Etat moderne n’est pas seulement un procédé permettant l’accession au pouvoir, il est également l’un des modes d’enclenchement du pouvoir constituant originaire, moment de rupture et de reconstruction constitutionnelles. Cette notion se trouve être au croisement de la science politique, de la philosophie du droit, et de l’histoire. Permettant l’instauration d’une nouvelle constitution, le coup d’Etat moderne est une prise de pouvoir soudaine par un petit groupe d'hommes appartenant à l’appareil de l’Etat et utilisant la force. En se fondant sur différents évènements historiques majeurs, comme les coups de Bonaparte, Lénine, Pinochet, etc., il paraît nécessaire de définir ce concept, le distinguant de la révolution. Il est possible d’établir une classification des différents types de coups, selon leurs protagonistes et leur impact sur l’ordre juridique : coup d’Etat révolutionnaire, coup d’Etat classique, coup d’Etat moderne, putsch, et pronunciamiento. Il se dégage alors les techniques de préparation, de mise en oeuvre, et de maintien du coup qui touchent à la fois aux sphères politique et juridique.