Portail  Actualités  Toutes les parutions  Vers une définition genrée du réfugié

1fc006bb3d22e900d6ecd77bb731dd53


Parution : 12/2021
Editeur : Mare & Martin
ISBN : 978-2-8493-4579-5
Site de l'éditeur
Notice SUDOC

Vers une définition genrée du réfugié

Etude de droit français

Alexandra Korsakoff

Présentation de l'éditeur

Dessinée après la Seconde Guerre Mondiale, la définition du réfugié ne vise pas les femmes et les minorités sexuelles qui craignent des persécutions dans leur pays d’origine. Ce silence a été remis en cause dès les années 1980, par suite des développements consentis au sein du corpus des droits de l’Homme. C’est pourquoi, sous la pression du droit international et des droits européens, les autorités politiques et juridictionnelles françaises usent désormais de l’art de l’herméneutique pour reconnaître la qualité de réfugiées aux femmes, ainsi qu’aux personnes homosexuelles et transgenres persécutées. Cette extension de la définition du réfugié reste cependant inachevée, en raison des limites inhérentes à la seule méthode de
l’interprétation.

Prix de thèse 2019 de l’Association Française pour la recherche en Droit Administratif (AFDA)

Prix de thèse 2019 de l’École doctorale Droit Normandie (ED 98)

Préface de Catherine-Amélie Chassin, Maître de conférences HDR en droit public à l'université de Caen Normandie, et de Stéphanie Henette-Vauchez, Professeure de droit public à l'université Paris Nanterre.

Alexandra Korsakoff est docteure en droit public de l'université de Caen (2018) et qualifiée aux fonctions de Maître de conférences (2019). Elle est membre du Centre de recherche sur les droits fondamentaux et les évolutions du droit (CRDFED).

Bibliothèque des thèses. Droit public , 878 pages.  65 €