Portail  Recherche  Actualités  Parutions  L'autorité perdue

9782130824800


Parution : 10/2021
Editeur : Presses Universitaires de France
ISBN : 978-2-1308-2480-0
Site de l'éditeur

L'autorité perdue

Pour une théorie des fonctions de l'Exécutif


Présentation

Le jeu institutionnel des démocraties occidentales est largement dominé à l’heure actuelle par un organe dont le nom désigne l’exact contraire de ses fonctions : le pouvoir exécutif. Alors qu’ils sont théoriquement conçus comme des exécutants, les chefs d’Etat et de gouvernement, les ministres et l’ensemble de l’appareil administratif, dirigent, décident, légifèrent et tendent, aux yeux de tous, à incarner le pouvoir. C’est à la résolution de ce paradoxe qu’est consacré cet ouvrage, qui entend éprouver de manière réaliste le mythe de la séparation des pouvoirs, en le confrontant aux infinies activités exercées de nos jours par nos « Exécutifs ». Par-delà les théories juridiques des fonctions de l’Etat, qui plongent leurs racines chez Locke, Montesquieu et Rousseau, ce livre cherche à renouer avec les anciennes conceptions du pouvoir pour saisir la véritable essence de tout Exécutif : survivance finaliste de l’autorité politique, au sens fort du terme, dans un monde fonctionnel où la possibilité même de l’auctoritas est désormais compromise.

Président du conseil de rédaction de la revue Droits (Puf), Benoît Montay est maître de conférences en droit public à l’université Panthéon-Assas, dont il est membre du Centre d’études constitutionnelles et politiques, et où il codirige Dogma. Il est l’auteur des 100 mots du droit constitutionnel en Que sais-je ?

 

Sommaire

Section 1 – L’invention d’un mythe : la théorie des trois pouvoirs
Section 2 – Une théorie refondée : les manières d’agir des organes étatiques

 

Première partie – Les activités de l’Exécutif par-delà l’exécution et l’administration

Titre I – L’exercice des fonctions internes 

Chapitre 1 – Arbitrage et administration : les fonctions de l’Exécutif dans la sphère publique 
Section 1 – Les fonctions d’arbitrage exercées sur les pouvoirs publics
Section 2 – Les fonctions d’administration exercées sur les agents publics

Chapitre 2 – Législation et application : les fonctions de l’Exécutif à l’égard de l’administré
Section 1 – Les fonctions de législation procédant de manière impersonnelle
Section 2 – Les fonctions d’application procédant de manière personnelle ou
a-personnelle

Titre II – L’exercice des fonctions diplomatiques

Chapitre 1 – Octroi, contrainte et déclaration : les fonctions de souveraineté procédant unilatéralement
Section 1 – Les fonctions d’octroi procédant par création de droits
Section 2 – Les fonctions de contrainte imposant une obligation
Section 3 – Les fonctions déclaratoires attributives de situation juridique

Chapitre 2 – Législation interétatique et partenariat : les fonctions de coopération procédant plurilatéralement 
Section 1 – Les fonctions internationales de législation procédant par union
Section 2 – Les fonctions internationales de partenariat procédant par simple accord

 

Seconde partie – La nature de l’Exécutif entre puissance et autorité

Titre I – L’identification d’un nécessaire pouvoir « exécutoire »  

Chapitre 1 – L’instrument du procès d’individuation et de concrétisation
Section 1 – Une puissance juridique « toujours sur pied » 
Section 2 – Une puissance matérielle détentrice du monopole de la force

Chapitre 2 – La puissance décisionnelle de l’État
Section 1 – Le maître de l’exécution exceptionnelle 
Section 2 – La puissance de l’État sous contrôle

Titre II – La caractérisation d’une autorité politique fragilisée

Chapitre 1 – La « reconnaissance » de l’Exécutif comme autorité légitime
Section 1 – L’auctoritas comme supplément d’âme du pouvoir
Section 2 – L’Exécutif comme autorité d’institution

Chapitre 2 – La crise de l’autorité de l’Exécutif
Section 1 – La soumission de la volonté particulière de l’Exécutif 
Section 2 – L’ère du soupçon et l’irréductible volonté particulière

Conclusion générale – Deux anthropologies. Deux Exécutifs

Léviathan , 512 pages.  35 €

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2021 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech