Portail  Recherche  Actualités  Parutions  La pensée politique de Shakespeare

9782200629526-001-t


Parution : 02/2021
Editeur : Armand Colin
ISBN : 978-2-2006-2952-6
Site de l'éditeur
Notice SUDOC

La pensée politique de Shakespeare

Allan Bloom

Présentation de l'éditeur

Il semble clair que Shakespeare a véritablement et consciemment conçu ses oeuvres comme les vecteurs de sa sagesse politique — ses pièces historiques en fournissent la preuve. Shakespeare a cherché à y développer un point de vue raisonnable sur la nature du régime anglais et sur la façon dont il devait être accepté et révéré par les générations ultérieures d’Anglais. Il a réussi dans son entreprise, car les Anglais, à bien des égards, comprennent véritablement leur histoire de la façon dont il l’a dépeinte. Sur ce point, son dessein était clairement politique. C’est en se référant d’abord aux préoccupations de la société civile qu’il a compris ce qui pouvait éblouir et passionner son public.

Est-il vraisemblable que ce ne fût là rien de plus qu’une série d’histoires bonnes pour le théâtre ? Peut-on raisonnablement prétendre que Shakespeare s’est jeté précipitamment dans la composition de pièces historiques parce qu’il avait besoin d’argent, ou encore qu’il ignorait les faits les plus importants de l’histoire

Avec la collaboration de Harry V. Jaffa

Préface de Philippe Raynaud

 

Sommaire

Philosophie politique et poésie

Chrétiens et Juifs (Le Marchand de Venise)

L'homme cosmopolite et la communauté politique (Othello)

La moralité du héros païen (Jules César)

Les limites du politique (Le Roi Lear)

La lettre et l'idée , 192 pages.  19.90 €

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2021 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech