Portail universitaire du droit

Parutions

Les dernières parutions

Portail  Recherche  Actualités  Toutes les parutions  Humanisme, constitutionnalisme, universalisme
156753cv-copie-664x1024


Parution : 05/2019
Editeur : Pedone
ISBN : 978-2-2330-0912-8
Site de l'éditeur
Notice SUDOC

Humanisme, constitutionnalisme, universalisme

Etude de droit international et comparé

Anne Peters

Présentation

Le droit international et sa doctrine sont en pleine crise existentielle. C’est à leur chevet que se porte ce recueil d’articles signés par Anne Peters.

Il faut repenser le droit international, écrit-elle. Pour cela, cependant, il faut repartir des fondamentaux, c’est-à-dire de l’épistémologie. Ici, les qualités et l’érudition  de l’auteure comme internationaliste, constitutionnaliste et comparatiste apportent un regard original et très riche qui revisite non seulement le droit international mais également la manière dont il se pense.

En particulier, l’auteure se livre à une critique des critiques faites au modernisme. S’il y a de vrais apports de la part de la critique post-moderne, elle y voit également des limites, contradictions et exagérations. Il faudrait donc tenir compte de ce mouvement pour le dépasser pour un « post-postmodernisme » qui emprunte ce qu’il y a de bon dans les divers courants de doctrine(s).

Deux des directions proposées sont une nouvelle approche du constitutionnalisme mondial et une reformulation du droit international fondée sur le respect des droits de la personne humaine.

Présentation d'Olivier de Frouville.

 

Anne Peters est directrice à l’Institut Max Planck de droit public comparé et de droit international à Heidelberg (Allemagne) et professeure aux universités de Heidelberg, Freie Universität Berlin, Bâle (Suisse) et William C. Cook Global Law Professor à l'Université du Michigan. 

Elle a été membre (suppléante) de la Commission européenne pour la démocratie par le droit (Commission de Venise) au titre de l'Allemagne (2011-2015) et experte juridique pour la Mission internationale indépendante d'établissement des faits sur le conflit en Géorgie (2009).

Elle a été présidente de la Société européenne de droit international (2010-2012). Elle a siégé, et siège encore, au conseil de gouvernance de diverses sociétés savantes.

Doctrine(s) , 240 pages.  36 €